Substring History Search dans ZSH

Les shells de nos chers unices sont de merveilleux outils qui permettent d’interagir avec nos OS. C’est mon interface principale. Je l’utilise constamment et pour tout. J’utilise très peu de logiciels graphiques. Un navigateur, un terminal et un lecteur vidéo. Voilà tout. Par contre je dois avouer que j’ai pas une super mémoire et du coup j’ai parfois du mal à me rappeler de certaines commandes. C’est d’ailleurs pour ça que j’utilise Foldcat comme vu il y a quelques temps.

Unmount son root sans reboot

Vous avez jamais voulu démonter la partition racine de votre ptit nunux ? Non ? Pourquoi faire ?! Bhaa je sais pas moi, par exemple faire des opérations sur votre partition racine (redimensionner/changer le filesystem/réparer le fs). Sauf que bon en temps normal vous ne pouvez pas démonter la partition racine puisque votre OS est sur cette partition. Par chance, nous vivons dans une époque merveilleuse où l’on possède tous pas mal de Giga de ram ce qui rend l’opération possible et même assez simple.

Refonte complète du site

Ça faisait un bail que j’avais pas trop touché au site (blog ?). Ça fait depuis quelques années qu’il ne s’agissait que d’un simple fichier index.html que j’éditais à la mano dans vim. Une seule et unique page avec tout le contenu. C’était plutôt élégant techniquement et pratique. Mais ça a aussi quelques limites. La première c’est que j’avais pas de flux rss. C’est un peu la honte. Étant moi même présentement présent un très grand utilisateur des reusseusseu ça me tiraillait.

Foldcat : se rappeler de quelque chose quand on rentre dans un dossier

Vous avez une mémoire de poisson rouge comme moi ? Ça vous arrive d’installer des trucs un peu exotiques et de pas vous souvenir comment ça fonctionne. Du coup vous allez dans le dossier en question et là vous fouillez à coup de ls / tree / –help. Pas mal mais et si on avait un ptit truc qui venait nous aider. Foldcat : le chat du dossier Votre chat vous passe dans les panards quand vous entrez dans une pièce ?

Empêcher rsync de pourrir une partoche si c'est pas mount

Rhaaa Linux et son arboressence unique. Qu’est-ce que c’est bien ! Rhaaa Linux et ses montages ultra flexibles. Qu’est-ce que c’est bien ! Ouai j’adore. Réellement. C’est pas sarcastique ou ironique ni des fautes de frappes. C’est franchement bien de pouvoir morceller son arboressence et répartir ça sur pas mal de systèmes de stockage différent. Par contre il y a un ptit truc un poil relou. Quand tu as un script qui s’execute régulièrement et que ce script sert à faire un gros backup de pas mal de machines différentes mais qu’il fait tout ça sur un disque dur qui n’est pas monté… bha tu dois te faire chier à aller faire le nettoyage.

Changer la couleur de fond de son terminal à la volée

Ça vous arrive combien de fois de plus savoir si vous êtes sur une session ssh distante ou si vous êtes sur un terminal local ? Pour moi ça m’arrive constamment. Enfin ça m’arrivait. J’ai trouvé une petite astuce qui change tout : Changer le background d’un terminal à la volée ! Et ouai il existe un séquence d’échappement qui permet de faire ce petit miracle à condition que votre terminal le gère (par exemple xterm et très bientôt alacritty).

Tour d'horizons des émulateurs de terminal

Coucou 2017 o/ . Et si l’on explorait les terminaux pour nunux. Enfin explorer… on va se contenter d’en présenter quelques-un un peu moins connu que la normale. Mes exigeances envers les terms Ne pas planter. Hoooo non ! Le term ne peut pas planter. Ensuite faut qu’il se fasse oublier. Le term ne doit pas se voir, ce n’est qu’une fenêtre vers le reste du système. Il doit être léger.

Ajouter un overlay Gentoo sans layman

Les overlays sous Gentoo sont des surcouches à l’arbre Portage. Portage est en fait une grande collection de scripts pour installer des logiciels. Gentoo de base possède énormément de ces scripts cependant il arrive que parfois le logiciel que l’on cherche n’est pas disponible officiellement. Portage possède une fonctionnalité très intéressante permettant de rajouter des branches à votre arbre ce qui permet d’ajouter de nouveaux logiciels disponible via emerge. Jusqu’à il y a peu, il fallait passer par le logiciel layman qui n’est pas installé par défaut.

Démarrer des applis dans tmux au boot

En voilà une chose triviale mais qui n’est pas si simple que ça. Démarrer une appli au boot, généralement c’est le boulot de l’init, ça devrait être easy (hein systemd). Mais démarrer une appli dans tmux n’est pas geré par les init existants. Donc je vais vous expliquer comment le faire. Déjà on va commencer par le script d’init pour openRC (vous croyiez vraiment que j’allait aborder systemd ?). Donc dans /etc/init.