Ajouter un overlay Gentoo sans layman

Les overlays sous Gentoo sont des surcouches à l’arbre Portage. Portage est en fait une grande collection de scripts pour installer des logiciels. Gentoo de base possède énormément de ces scripts cependant il arrive que parfois le logiciel que l’on cherche n’est pas disponible officiellement. Portage possède une fonctionnalité très intéressante permettant de rajouter des branches à votre arbre ce qui permet d’ajouter de nouveaux logiciels disponible via emerge. Jusqu’à il y a peu, il fallait passer par le logiciel layman qui n’est pas installé par défaut.

Devtmpfs et Udev sont dans un bateau

Et voilà qu’une coupure de courant m’a réveillé de mauvais poil ce matin. Un dimanche à 6h entendre le gazouillis des onduleurs. Toujours plus oppressant. Chaque bip indiquant une mort de plus en plus proche. Et là c’est on commence à tenter de s’égayer les idées. Une épreuve de résistance pour onduleur : lequel tiendra le plus longtemps ? Celui de l’équipe téloche (ONT, lecteur multimédia, téléviseur), l’équipeserveur (serveur huhu) ou bien l’équipe ordis (les ordis, le switch et la borne wifi).

Bidouil^wRéparons de la gentoo.

Imaginons que par un improbable hasard vous tombiez sur une pauvre petite gentoo abandonnée. Vous voulez faire la mise à jour et là, pas ici, mais là, vous vous apercevez que vous avez une glib et une glibc impossible à emerger pour diverses raisons. Il est possible d’émerger les paquets relous sur une autre gentoo fonctionnelle. Pous plus de simplicité, il est appréciable que les architectures soient identiques et si possible d’avoir le même ACCEPT_KEYWORDS.

Unicodisation

Houllla je poste de plus en plus souvent ! Je vais finir en blogueur influent d’ici peu ! Bon en fait comme annoncé précédemment j’ai fait en sorte de ne plus avoir de soucis de charset. En bref j’ai modifié mes locales pour n’avoir au final que “en_US.UTF-8 UTF-8”. J’ai créé le fichier /etc/env.d/02locale où j’y force mes variables de locales et le tour est joué. Je n’ai plus qu’à reconfigurer vim et putty pour qu’ils fassent du bel utf-8.