Tour d'horizons des émulateurs de terminal

Coucou 2017 o/ . Et si l’on explorait les terminaux pour nunux. Enfin explorer… on va se contenter d’en présenter quelques-un un peu moins connu que la normale. Mes exigeances envers les terms Ne pas planter. Hoooo non ! Le term ne peut pas planter. Ensuite faut qu’il se fasse oublier. Le term ne doit pas se voir, ce n’est qu’une fenêtre vers le reste du système. Il doit être léger.

Redondons les archives du net

J’imagine que vous connaissez de près ou de très loin le site archive.org. Il s’agit d’un site tenu par une poignée de volontaires très passionnés s’étant donné pour mission d’archiver. À la base ils archivaient le web, puis le net puis en fait tout ce qui est composé de 0 et de 1. Sacré boulot. Mais ces gens sont vraiment très passionnés. Ils arrivent à mettre la main sur des données plus ou moins perdues/ignorées/oubliées et les rendent accessibles à tous.

Réimplémentations libres de moteurs de jeux

C’est nowel 2015. À nowel on a plein de temps. Quand on a plein de temps on aime se divertir. Et pour se divertir un bon petit jeu vidéo c’est royal. Les jeux vidéos c’était mieux avant. C’est vrai quoi. Les vieux jeux vidéos sont pour beaucoup mieux que les anciens. Ouai c’est un peu de nostalgie mêlé à de la vieuconnerie mais bon. Le soucis c’est que les vieux jeux, bha souvent ils ont besoin d’un viel OS avec de vieilles libs toussa.

Une idée d'init

Ces derniers temps, les inits ont la côte. L’invasion de systemd sur un bons paquets de banquises en est la principale cause. Il faut dire qu’avant lui il n’y avait pas eu autant de débat et peu de concurrence. Il y a pas mals d’inits différents mais la plupart sont quasiment pas utilisés en dehors des cadors du secteurs. Systemd fait parlé de lui à cause de son initiateur (haha) à la réputation sulfureuse mais également pour certains choix techniques parfois étranges mais aussi (et surtout à mon goût) pour sa capacité à changer l’ordre établis.

Le clavier fait maison : PART 1

Cet article est le premier d’une série concernant l’élaboration de mon nouveau joujou. J’y aborderai la réflexion, l’élaboration et tout le toutim à propos de mon projet clavièreux. A y est \o/ ! Mon clavier fonctionne. Ceci est le premier texte non ircien écrit avec MON clavier. Et quand je dit MON clavier, je parle de celui que j’ai construit avec mes petites mimines ! Celui que j’ai rêvé et pensé durant quelques mois.

Gestionnaire de passwords : password-store

Comme vous le savez, il faut changer de mots de passe régulièrement. Comme vous le savez il faut des mots de passe de pleins de caractères et si possible des caractères à la con. Comme vous le savez il ne faut pas utiliser le même mot de passe pour plusieurs services différents. Ouai c’est chiant mais au final des outils vont vous aider à gérer tout ça facilement et surtout ça sera très simple et utilisable avec tous les logiciels et pas uniquement votre navigateur web.

Monter un hébergement de site web propre et performant.

Update 2017 : Avec un peu de recul c’est pas mal depuis la conf de nginx a subtilement changé, c’est globalement compatible mais pas optimal. Qui plus est j’aborde pas le ssl, http2, … Héberger un site web c’est simple emerge apache2 et zouuu ça marche. C’est bien gentil mais ça a des perfs de merdes, c’est crado toussa. Et s’il l’on prenait un peu de temps pour faire un truc au propre ?

Mini-Guide minimaliste pour vim

Ça y est vous venez de suivre un tuto sur le net qui vous a fait dégainer vim pour modifier un fichier et vous êtes coincé dans cette console à la con sans pouvoir écrire et pire encore : vous pouvez pas fermer cet immondice! Bon allez voici le minimum à savoir pour ouvrir/éditer/fermer un fichier avec vim. Pour ouvrir un fichier avec vim : vim /mon/fichier C’est comme tout éditeur de fichier à peu près.

Vim : le meilleur outil du linuxien

t voilà le classique : l’article sur vim. Tout linuxien se doit un jour ou l’autre déclarer sa flamme pour son éditeur de texte ( ainsi que son flame envers celui des autres ). Je ferai donc un énième article sur la toile pour vanter les louanges du dieu des éditeurs de texte. Déjà faut se rendre compte de l’importance d’un éditeur de texte. Mais pour cela il faut connaître un poil son OS.

Un nouveau navigateur pour de nouveaux océans

Ça me pendait au nez. Depuis de très longues années j’utilisait fièrement Opera. Depuis la version 7.11 à vrai dire soit plus très loin de dix ans. Tandis que le panda n’était qu’un piaf je découvrait les onglets (pas vraiment mais j’ai trop honte d’avouer que j’utilisais une surcouche d’ie). En pas loin de dix ans j’ai découvert de très nombreuses features plus ou moins connues ou exotiques. J’ai trifouillé une grande partie de ses ini pour lui trifouiller les boyaux afin de le plier à mes exigences.

Un bureau moderne sous linux

Ouais un petit titre prétentieux et même trompeur diront certains (dont je ne fait pas partit, mais on s’en fout vu que ces certains n’ont pas la parole). Au final, je viens de réinstaller une gentoo sur mon bon vieux laptop d’il y a quatre ans. La petite arch qui y trônait a rendu l’âme (une sombre histoire d’update au bout de plusieurs mois sans servir) et du coup j’ai voulu revenir à cette bonne vieille gentoo.

Aurevoir MSN

Ça y est je me suis barré de msn … il me semble que c’était mon seul truc encore sur un réseau proprio. Je suis très proche d’un écosystème parfaitement libre. De tête, il me reste plus que les drivers nvidia et Intel sur mon laptop ( et Team Fortress² ) sur l’autre PC.

Unicodisation

Houllla je poste de plus en plus souvent ! Je vais finir en blogueur influent d’ici peu ! Bon en fait comme annoncé précédemment j’ai fait en sorte de ne plus avoir de soucis de charset. En bref j’ai modifié mes locales pour n’avoir au final que “en_US.UTF-8 UTF-8”. J’ai créé le fichier /etc/env.d/02locale où j’y force mes variables de locales et le tour est joué. Je n’ai plus qu’à reconfigurer vim et putty pour qu’ils fassent du bel utf-8.

Dégooglisation

Bon allez je vais suivre un peu la mode de la degooglisation en commencant a migrer ma principale boite mail de gmail vers une boite autohebergee sur un postfix dovecot roundcube procmail. Je ne peux pas dire que c’eut ete simple mais en tout cas c’est gratifiant et je regagne un peu de liberte (c’est fichtrement plus agreable quand c’est heberge a la main). Bon c’est peut-etre pas aussi fiable (va me falloir un onduleur) mais bon.