Ré-Augmentation du piratage suite à la fragmentation du marché

Hahahahahaha j'adore cette news.

Visiblement, le piratage audio-visuel reprend du poil de la bête après des années de perte de vitesse. But_why.gif

Netflix avait à peu près à lui seul réussi à progressivement tuer le piratage (notamment les torrents). Faut dire que la plateforme est super pratique, propose pas mal de fonctionnalités en plus (passage d'un épisode à l'autre automatiquement en zappant le générique, diffusion des séries par saison complète et non au compte goutte, un catalogue massif et qui se renouvelle chaque mois…) le tout à un tarif super avantageux (pour le prix d'une place de cinéma ou d'un bluray).

Naturellement, les gens ont délaissé le piratage pour se goinfrer sur cette plateforme.

Mais qu'est-ce qui a changé cette année ?

C'est pas vraiment spécifique à 2018 mais de nombreux concurrents à Netflix arrivent progressivement et chacun y va de son exclusivité pour attirer le chaland. Il faut piocher du contenu chez Amazon, chez Netflix, chez Hulu, chez HBO, chez Salto (hahahaha non je déconne) bref le marché se décentralise.

Mais du coup, personne ne peut se payer un accès à toutes ces plateformes et s'en prend éventuellement un et pirate les autres. Voilà voilà.

On était arrivé à une situation cocasse :

  • les politiciens ont rejeté plusieurs fois l'idée d'une licence globale permettant de légaliser le piratage.
  • Ensuite une boîte américaine a proposé pour un prix fixe un catalogue à peu près illimité ce qui a grandement réduit le piratage. On était donc dans une situation proche de la licence globale sauf que le pognon revenait à une boîte privée outre-atlantique.
  • Et maintenant toutes les concurrents fractionnent le marché et le piratage repart de plus belle.

Du coup, quand est-ce qu'on reparle de mettre en place une licence globale ?

Virez l'Hadopi, remettez des pubs sur les chaînes de téloche française et réallouez une partie de la redevance TV en licence globale (quitte à l'augmenter un peu au passage).

Ça n'empêchera pas les gens de se prendre des abonnements Netflix (leur force n'est pas uniquement leur catalogue mais dans la convivialité et la praticité de leur écosystème) ou autre.