Rituel à chaque nouveau kernel

Dans plus très longtemps maintenant, on va passer à Linux 5.0. Bon c’est pas une version plus majeure qu’une autre… c’est juste que … c’est chiant de compter à plus de 20, donc autant repartir au dessus à zéro.

Bon donc à chaque nouvelle sortie du kernel Linux, je m’empresse (keuf keuf) de mettre à jour.

Voilà donc mon petit rituel lors de la sortie d’un nouveau kernel !

  1. Récupération des sources
  2. Décompression et mise à jour du lien symbolique
  3. Configuration des nouveautés
  4. Compilation
  5. Installation et test
  6. Mise à jour du bootloader

Activons donc le mode verbeux !

1. Récupération des sources

Et quel meilleur endroit pour récupérer les sources que d’aller à la source ?

Gogo https://kernel.org

Et là je me fais pas chier je prends le lien du Latest Stable Kernel en cours.

2. Décompression et Mise à jour du lien symbolique

cd /usr/src/ Je me fous dans le bon dossier.

wget le latest Je télécharge donc le lien choppé précédemment.

tar xvf *.tar.xz Je détarre le bousin.

unlink linux Je supprime le lien symbolique pointant vers les sources du kernel précédent (on peut utiliser rm mais ça impressionne plus d’utiliser unlink !).

ln -s linux-votre-latest linux Je crée un lien symbolique vers les nouvelles sources.

3. Config

zcat /proc/config.gz > linux/.config Je récupère la conf du kernel qui tourne actuellement et je la fous dans les sources du nouveau.

make oldconfig Et c’est parti pour voir toutes les nouveautés du kernel et à chaque nouvelle option il demande si je veux ou pas l’ajouter (généralement non, j’aime les kernels minimaux). Il faut souvent chercher un peu sur le web à quoi correspond certaines nouveautés.

4. Compilation

make -j32 Bon bha compilation.

su Pour la suite faut devenir le patron.

make modules_install J’installe les modules kernels (j’en ai pas beaucoup mais ça les fout au bon endroit (/lib/modules/la.version/)). Bon bha là c’est bon, enfin j’espère. Des fois c’est pas si bon.

5. Installation et test

mount /dev/sda1 /boot Je monte la partoche de boot.

cp /arch/x86/boot/bzImage /boot/boot/kernelXXXX J’y copie le kernel tout juste sorti de la calculette.

reboot Le reboot indispensable.

e Pour interrompre Grub et éditer la ligne de boot, j’y change la version du kernel qui boot.

6. Mise à jour du bootloader

Si ça boot sans encombre il reste plus qu’à passer ça en dur.

su Je remets mon cosplay de patron.

mount /dev/sda1 /boot Je remonte la partoche de boot.

vi /boot/boot/grub/menu.lst Et j’édite la conf de grub en changeant juste le nom du kernel que je boot.

Et voilà c’est fini.

Bon de temps à autre faut penser à virer les anciens kernels de /boot et aussi les anciens modules dans /lib/modules .