La demoscene vol.1

Connaissez-vous la demoscene ?

On va partir du principe que non.

La demoscene est un art consistant à créer des animations et de la musique par le biais d’un ordinateur avec une forte contrainte : le temps réel.

Contrairement à la création d’une vidéo, une démo est calculée en live par la machine qui l’exécute. Le résultat final est proche d’une vidéo sauf que la machine ne lit pas un fichier vidéo mais exécute un programme qui génère les images et le sons à l’image d’un jeu vidéo.

D’ailleurs de nombreux artistes travaillant dans l’industrie vidéoludique sont issus ou bien participe également à la demoscene.

La demoscene est toute une communauté d’artistes avec de fortes connaissances informatiques.

Origin story

Bon je vais être bref parcequ’il vous suffirait de faire un ptit tour sur kikipedia pour avoir plus d’exhaustivité. En gros ça a débuté dans le milieu du warez vers le début 80. Les pirates de logiciel apposait leur marque de fabrique en ajoutant au programme une petite animation avec parfois même un peu de musique. Petit à petit la demoscene s’est émancipée de la piraterie mais sachez qu’il existe une catégorie dédiée : les cracktros.

Puis dans les années 90 le phénomène a décollé avec la création des démoparty qui sont des rassemblements de ces artistes où le temps d’un week-end une compétition est organisée à qui créera la plus impressionnante des démos. Mais au delà de la compétition, il faut également y voir l’émulsion d’une communauté qui s’entraide et se juge afin de s’améliorer. Les équipes produisant les meilleures compo sont acclammées par la foule lors de la diffusion sur écran géant du fruit d’un rush de 3 jours avec peu de sommeil et peu de nourriture saine. D’ailleurs les lanparties se sont d’abord greffées au demoparty avant de devenir indépendantes.

De la contrainte nait le génie

Non content de devoir être capable de générer la vidéo et l’image en temps réel, il existe également des catégories dans la demoscene qui imposent des contraintes supplémentaires.

Le matériel

Premièrement certaines démo ne visent pas les ordinateurs dernier cri mais visent des machines assez anciennes tel que les Commodore 64 sortis en 1982. D’autres démos visent également le ZX Spectrum également sorti en 1982. Les Atari ont également leur lot de démos. Tout comme les consoles de jeux vidéos qui ont quasiment toutes droit elles aussi à des démos.

De taille

De nombreux artistes choisissent de restreindre la place occupée par leur production (c’est le terme officiel). Là encore plusieurs catégories. Une des plus connues est la 64K mais également la 4K. Ça correspond donc à 64Ko et 4Ko.

C’est peu, vraiment peu. Pour comparaison, la page d’accueil de mon site fait déjà 120Ko (et c’est pourtant déjà léger par rapport à d’autres sites). Et dans ces 64K on y cale généralement 3 minutes d’images et de musiques. Un mp3 de 3 minutes pèsera déjà dans les 3Mo soit 500 fois plus que les 64K de la démo.

Il existe même des démos jusqu’à 32octets mais là c’est vraiment minimaliste on va dire. Mais la performance est tout de même à saluer.

Vous serez d’ailleurs probablement bluffé par des démos de 4K.

Mais du coup ça ressemble à quoi ?

Il y a de tout. C’est une forme d’art et comme dans tous les arts… bha il y a de tout.

De l’abstrait, du réaliste, du moche, du beau, du grand, du stupéfiant, de l’humoristique, du mélancolique…

Généralement l’accent est mis sur la synesthésie et on retrouve des motifs récurrents en fonction des modes.

Bon tu nous en montre ?

Alors ce que je vais faire est contre-nature. Je vais vous donner des liens vers youtube d’enregistrements de démos. Mais gardez bien à l’esprit que youtube n’a qu’un enregistrement, si vous voulez voir l’original, le rendu ne sera pas forcément tout à fait similaire (tout comme voire une photographie de la Joconde ne pourra jamais transmettre toutes les subtilités de l’original).

Allez c’est parti pour une mini-sélection de démo que j’apprécie en tentant de varier pour une première sélection. Je ferai d’autres articles moins explicatifs avec plus de démos une prochaine fois.

Thought Process - TMP

Capture d'écran de la demo Thought Process par TMP

Un couloir sans fin mais coloré

Elle est toute récente. Elle tient dans 4Ko. C’est une démo moderne sympatoche. On y retrouve des traits typiques actuel comme l’occlusion ambiante (les ombres dans les coins) et des effets de lumières à peu près réaliste.

Logon’s run -

capture d'écran de Logon's Run on l'on voit des cubes multi-colores en 3D

Logon's Run en Live durant la Revision 2017

Profitez des réaction du publique lors de sa première présentation. Là c’est également du 2017 mais typé Old-School donc sur un Amstrad CPC avec de la 3D, ce qui, pour la machine, est un tour de force.

We Stand Divided - Cocoon

capture d'écran de We Stand Divided montrant une sorte de ruban rectangulaire avec du texte dessus

C'est ty pas mystique et intriguant ?

C’est une de mes favorite. Elle date de 2015, tourne sur PC sans contrainte de taille. Elle a une très forte synesthésie et j’ai du mal à l’expliquer pourquoi mais me fascine toujours. Par rapport aux deux premières on est dans un style carrément différent, avec une grosse atmosphère et moins de contraintes donc un rendu plus poussé avec des modèles complexes. Le groupe Cocoon est français et a un sacré portfolio à son actif, je vous en posterai d’autres, soyez-en sûr.

Lapsus - Maturefurk

capture montrant une image fixe très stylisée

On pourrait dater la démo approximativement rien qu'à ce screenshot

Ici, je vous présente une démo de 2000 pour que vous goûtiez un peu la mode de l’époque. On sent un style très différent. Personnelement j’aime pas trop trop mais bon ça a tout de même un certain charme daté. On sent qu’à l’époque mettre une “jolie” image était la mode, ça ne se fait quasiment plus maintenant. La 3D commence à être très présente mais rarement texturée.

Voilà pour cette première fournée. Je vous prévoit d’autres articles pour vous en présenter d’autres.

Des liens ! DES LIENS !