Daniel Hugh Kelly

Cujo

Le pitch est assez simple : un bon gros Saint-Bernard se fait becter par une chauve-souris et contracte la rage. Et là, il est pas très content et assez sensible aux sons. Et pouf on bon film. Le film prend son temps pour poser son histoire. On voit bien le background des persos, les décors toussa, c'est même un poil long à démarrer. Mais, c'est ce qui permet de mieux profiter des scènes de tension par la suite.