Jeremy Irons

Die Hard 3 : Une journée en Enfer

John McClane fait équipe avec Samuel “Motherfucker” L. Jackson pour la vengeance de Jeremy Irons. J'adore cet épisode (en partie à cause du jeu sortie sur Playstation à l'époque) où on visite un peu New York. John McTiernan reprend les rennes de son Die Hard et franchement c'est au moins aussi bon que le premier épisode. Le rythme s'emballe, le scénar brille, les acteurs sont bons. Il y a même de ptites énigmes survolées, encore du panpan et plus de vroom vroom.