Robert De Niro

Once Upon A Time In America

Il existe plusieurs versions de ce film. Toutes de durée différentes. La version sortie au cinoche aux US fait environ 2h20. La version européenne de cinoche quant à elle avoisinait les 3h40. Déjà on se doute que la version ricaine a été salement amputée. Mais la version que j'ai maté fait 4h11. Si le film peut se permettre d'avoir autant de versions, c'est que … c'est un film qui racontent pas mal de ptits évènement éparses.

The Godfather : Part 2

Et bhé, quelle suite ! C'est vraiment dans la lignée du premier. Le casting est tout aussi bien choisi et dirigé. Franchement Al Pacino est encore meilleur dans cet épisode. Et puis … l'ultra classieux Robert De Niro est génial mais ça c'est normal à l'époque. Il n'était pas encore en train de s'adonner aux comédies les plus miteuses pour prolonger sa carrière. On a le même genre de décor que dans le précédent, en se baladant un peu plus dans le Nevada ce coup-ci.

Casino

Sacré film. 3 heures de magouilles, violences, drogues tout cela inspirés de faits réels ayant eu lieu dans les années 70/80 à Las Vegas. On suit donc les tribulations de Sam Rothsein interprêté par Robert De Niro et de son acolyte survolté joué par Joe Pesci. Le premier est globalement toujours calme, en maîtrise, ultra carré alors que le second est un chien sans muselière et bien hargneux. Les affaires à peu près légales de gestion du casino vont pour le mieux avec, on ne pas se le cacher, une partie moins légale qui tourne tout aussi bien.

The Irishman

Je viens tout juste de finir le film (le générique tourne en fond) et en fait je sais pas. Autant j'ai vraiment adoré l'histoire et tout mais de savoir que Scorcese a 76 ans, que tous les acteurs du film ont la même tranche d'âge et de voir que la fin du film ils sont tous mort… Ça sonne trop comme un film d'adieu. Je n'ai pas été assidu dans la filmographie de Scorcese mais les quelques films que j'ai maté m'ont pas mal marqué (sauf Hugo Cabret).

Joker

Probablement l'un des films le plus marquant de 2019. La bande annonce voulait jeter le doute (et ça a fonctionné) : Est-ce un drame français comme on sait si bien les faire ? Et bien non, c'est un drame mais américain sur un personnage fictif mais tellement bien foutu qu'on croirait un vrai biopic sincère et tout. Les adaptations de DC Comics c'est toujours la roulette russe. Il y a beaucoup de daubes mais il y a quand même des fulgurence (merci Nolan).