Scarlett Johansson

Under The Skin

Histoire : Une jeune femme se balade dans son van. Elle arpente les rues et convainc les mecs qui la drague à monter. Elle les ramène dans sa maison où alors qu'ils avancent vers elle, ils s'enfoncent petit à petit dans le sol. Ressenti : Quel ovni ce film. Je l'avais vu à sa sortie mais je voulais vraiment l'avoir dans ma liste de visionnages du coup je me le suis refait pour l'occasion.

The Prestige

Histoire : Nous sommes à Londres à l'époque Victorienne et on assiste à la rivalité de deux magiciens voulant proposer le meilleur spectacle possible. Mais la rivalité s'envenime très vite et prend des proportions bien plus dangeureuses. Ressenti : J'aime beaucoup ce film qui joue la carte du film historique, la carte du thriller et qui flirte avec le fantastique et avec de multiples twists. C'est un vrai régal. Déjà, le Londres victorien est un truc qui me fascine.

Black Widow

Histoire : Retour en arrière de quelques films dans le MCU, on est après Captain America : Civil War, les Avengers sont en froids. On suit les aventures de Black Widow alias Natasha Romanoff alias Scarlett Ingrid Johansson qui est en cavale. Elle se fait attaquer par une personne mystérieuse qui tente de lui voler une valise qu'elle vient de recevoir sans avoir vu son contenu. Elle parvient à s'échapper de justesse et part se réfugier à Budapest où elle va retrouver sa petite sœur.

Lost In Translation

Après tant d'année j'ai eu l'occasion de découvrir ce film. Et il est vraiment super avec une rencontre de deux personnages paumés dans un hôtel de luxe. Bill Murray est un acteur en vogue (son propre rôle en fait) en voyage à Tokyo pour tourner des spots de pubs et pourquoi pas un peu de promos par-ci par-là. Il est seul au milieu de toute cette agitation qui le dépasse complètement.

Jojo Rabbit

Taika Waititi est un réalisateur et acteur en train de monter assez haut ces dernières années. Il a quand même pondu l'un des tout meilleurs films de vampires avec What We Do In The Shadows qui a ensuite été adapté en série (à voir absolument). Il manie l'humour superbement. Et là avec Jojo Rabbit il s'attaque à la Seconde Guerre Mondiale et au nazisme. Mais le pire, c'est qu'il aborde une facette un peu moins explorée qu'est l'embrigadement et la vie du peuple allemand pendant cette période.