Thomas Jane

The Mist

Troisième adaptation d'un récit de Stephen King par Franck Darabont qui a pour l'instant réalisé un sans-faute. Et je dis bien pour l'instant. On retrouve des acteurs de ses précédents films d'ailleurs mais ce coup-ci on est dans un registre bien différent. On est ici dans un film bien plus horrifique et surnaturel. J'aime beaucoup l'histoire, c'est basique mais efficace : une brume étrange tombe sur un blaid du Maine (le seul indice que j'ai perçu c'est le titre du journal local le Castle Rock Times).

Dreamcatcher

Dis donc c'est une vraie montagne russe ce film. On découvre une bande de mec adultes potes, on a un chouilla de leur background et là on a le droit à un flashback : des préados, marchant le long d'une voix ferrées et là on se dit qu'on va avoir droit à un ptit film sympatoches sur les relations amicales toussa. Puis, le flashback prend fin, on se rend compte que certains personnages seraient doués de pouvoir de télépathies ou truc du genre (on sait pas trop exactement qui et dans quelles mesures).