long

Countdown

Bouh ! Voilà, vous n'aurez probablement pas plus peur maintenant que devant ce film. C'est … mou … mauvais et peu inspiré. Bon bha voilà le concept : une appli de tel qui donne une date annonçant votre mort. C'est vieux comme le web… Sauf que là… houuuuuu … c'est vrai ! On a des bouts de latin dans le code source de l'appli. L'appli contient toute la base de donnée de tout le monde avec la date de péremption.

1922

Je sais pas pourquoi mais j'ai vraiment pas accroché à ce film. Pourtant, grosse ambiance, esthétiquement travaillé, une once d'horreur, c'est assez psychologique mais je sais pas. J'ai lutté pour pas m'endormir. Le rythme un peu trop pausé et contemplatif m'ont perdu. Et puis c'est ultra prévisible du coup même pas eu de ptit twist final pour me faire changer d'avis. C'est dommage parcequ'en fait l'environnement sort un peu du lot (les stazunis des années 1920 mais en campagne sans que ça parle de guerre, c'est mine de rien peu commun).

Dolan's Cadillac

C'était chiant. C'était longuet. L'histoire est pas mal, hein, mais fallait pas l'étirer autant. En trois quarts d'heure c'était plié mais non il fallait en faire des caisses et tout. Lors de sa balade en canasson quotidienne, une meuf aperçoit de multiples meurtres de ce qui ressemble à de la traite des femmes par deux mecs en costards. Ils la voient, ils veulent la tuer. Ils la tuent plus tard et du coup le mec de la canassonneuse veut se venger.

Graveyard Shift

Une tannée ce film. Pas mal d'élément Kingesque : une grosse machine, du surnaturel, des personnages un poil fou mais c'est vraiment nul. Bien qu'il ne dure qu'un peu moins d'une heure et demi, c'est long. Le rythme est clairement inégal et certaines scènes qui ne font pas avancer l'histoire ni ne pose vraiment l'ambiance s'étalent en longueur. Les personnages sont 100% clichés et autant les décors extérieurs ça va c'est joli, mais dans la seconde moitié du film… arg c'est moche et répétitif.

The Dead Don't Die

Ça commence lentement. Et puis vers la moitié du film ça continue lentement. Heureusement à la fin ça se finie… lentement. J'ai vraiment du mal à comprendre ce film : il y a un casting de folie, il y a quelquels très bonnes blagues (mais vraiment éparses) et bha voilà. Il se passe pas grand chose. On se fait vraiment chier. Ça monte en tension mais ça n'explose jamais. Des personnages sont montrés.

Godzilla 2 : King of the Monsters

Je suis pas super fan de film de monstre. J'apprécie quand j'en vois un, mais je vais rarement en voir. Le "premier" était pas trop mal (en dehors de la fin où le gros monstre estime qu'il a fait son taf et qu'il peut partir fièrement retourner s'ennuyer sous l'eau…) du coup pourquoi pas une suite. Et bha en fait maintenant on sait pourquoi fallait pas. Les effets spéciaux sont impressionnants.

Die Hard 5 : A Good Day to Die Hard

Ha tiens il y a un 5ème ! Et bha c'est gentil mais fallait pas, hein. D'un coup d'un seul ile fameux John McClane a un fils pseudo-badass qui sort de nulle part. Le 4 était too much celui-là il est over 9000 ! Ça devient particulièrement ridicule. Le précédent était encore supportable, là vraiment pas. Il a quand même rapporté du pognon donc … Il va y en avoir un sixième du 6, imaginez ma joie.

Die Hard 4 : Live Free or Die Hard

Rhaaa l'épisode de trop. C'est too much de partout. Les cheveux sont plus là et le bon goût non plus. L'enjeu est d'ampleur nationale. C'est … fatigant et pourtant il y a Kevin Smith dedans. Bref on peut s'abstenir largement. Je l'avais vu à sa sortie sans l'apprécier bha dix ans plus tard le sentiment est confirmé. On sent que Bruce Willis commence à vieillir, ce genre de rôle ne pourra plus être crédible bien longtemps.