meh

I Sell The Dead

Histoire : Arthur est condamné à mort et reçoit la visite d'un prêtre avec qui il va se confier. Il annonce directement qu'il est innocent mais ne semble pas pour autant implorant. Début alors un flashback où il raconte comment il est arrivé là avec son associé Willie qui lui a déjà été guillotiné. Ressenti : Et bhé… C'est pas terrible. Bon c'est un film à tout petit budget mais avec quand même un casting avec quelques têtes connues.

Spiderman : No Way Home

Histoire : L'identité de Spiderman a été révélée par Mysterio juste avant de mourir. Peter Parker est pas mal emmerdé et sa vie est du coup chamboulé ainsi que celle de son entourage proche. Il se rapproche de Dr Strange afin de voir s'il peut arranger le truc. En tentant de faire oublier son identité au monde entier, ce dernier fini par finalement briser les frontières entre les différents univers.

Man Down

Histoire : Gabriel s'engage chez les marines avec son pote Devin. Après leur formation, vient le moment de partir à la guerre en Afghanistan. De retour après son service, il se rend compte qu'à la maison le pays est dévasté. Il part en quête du sauvetage de son gamin avec son pote Devin Ressenti : Hmmm c'était pas ouf. Le film alterne entre deux timelines et bha sans m'être spoilé je sais pas comment mais j'ai de suite trouvé qu'un truc clochait.

Growing Op

Histoire : Quinn est un adolescent avec une famille un peu particulière : ses parents sont de gros cultivateurs de marijuana. Il se sent seul et n'a pas d'ami puisqu'il bénéficie de l'école à la maison. Lorsque sa nouvelle voisine arrive, il tombe sous le charme instantanément et s'enfonce dans les mensonges petit à petit et décide de s'inscrire au lycée pour pouvoir la suivre. Ressenti : C'est typiquement un court métrage trop long.

Enemies Closer

Histoire : Un ptit coucou plein de drogue s'écrase près d'une ptite ile. Henry est l'un des deux seuls habitants et il y officie en tant que garde champêtre. Xander et ses hommes de mains souhaite récupérer l'avion et surtout sa précieuse cargaison. Il est prêt à tout tant que ça ne déroge pas à son véganisme et que son empreinte carbone est mesurée. Ressenti : La douche froide. Ça commence un peu sérieux mais on sent que c'est un peu cheap.

Citizen Kane

Histoire : « Rosebud » est le dernier mot prononcé par Charles Foster Kane un millionaire magnat de la presse. Des journalistes vont enquêter afin d'en découvrir la signification. Ils vont donc aller questionner les proches de l'homme d'affaires afin de mieux le comprendre et découvrir ce qui se cache derrière tout ça. Ressenti : Un film culte au possible ayant marqué le cinéma par son aspect technique et sa narration novatrice.

How It Ends

Histoire : La fin du monde est prévu pour demain mais les gens sont au courant et ont accepté leur destin. Liza est en compagnie d'une version plus jeune d'elle avec qui elle discute et vit sa vie. Ensemble elles vont profiter de cette ultime journée pour régler des comptes et arrondir des angles avec son entourage. Ressenti : C'est assez étrange et pas mal décousu. Le film n'a pas trop de trame bien définie.

Wild Virgins

Histoire : Mikio est téléprospecteur pour une assurance au japon. Il est le plus nul de son plateau téléphonique et est moqué par tous ses collègues sauf un avec qui il s'entend bien. Akiyama est une nouvelle recrue qui semble assez réceptive à la passion de Mikio pour le super-héros Super-Puceau. Mikio est complètement coincé envers la gente féminine ce qui lui vaut d'être souvent moqué et ce qui explique qu'il est encore vierge alors que ses 30 ans approchent à grand pas.

Deathgasm

Histoire : Le jeune Brodie emménage chez son oncle dans un ptit bled de Nouvelle-Zélande. Il est fan de métal et se sent un peu seul dans ce nouvel environnement. Il fera la rencontre de son nouvel ami Zakk chez le disquaire du coin. Ensemble ils montent un groupe de métal. Ils parviennent à mettre la main sur une partition mystérieuse et s'empressent de la jouer. Ressenti : J'avais envie de l'apprécier.

The Settlers

Histoire : Des parents et leur fille vivent sur Mars isolés de tout. Un matin ils découvrent que quelqu'un a marqué “LEAVE” sur l'une des fenêtres de la maison. Ressenti : Hmmm je ne sais pas trop qu'en penser à vrai dire. On a pas trop d'info sur le contexte, on est sur Mars mais visiblement l'atmosphère est respirable (et la gravité semble strictement identique à celle de la Terre), est-ce qu'il y a d'autres personnes ?

The Manor

Histoire : Une vieille dame se retrouve dans une maison de retraite. Elle se rend petit à petit compte que ça ressemble pas mal à une prison et qu'il y règne une étrange atmosphère malaisante. Elle fait cependant la rencontre de trois autres résidents bien plus sympas et réceptifs que la moyenne. Ressenti : Hmmm mouai. C'est vraiment pas ouf. D'ailleurs j'ai même pas vraiment compris le titre du film. Certes ça se passe dans un immense manoir mais au final ça n'a quasiment aucune importance dans le déroulement de l'action.

The Tomorrow War

Histoire : En 2022, lors de la coupe du monde de football, pendant un match, des humains apparaissent magiquement au beau milieu du terrain. Ils sont armés et annoncent devant tout le monde que dans 30 ans, l'humanité toute entière sera en train de predre une guerre et risque l'extinction. Ils demandent la collaboration des humains du présent pour envoyer des gens combattre. Les gens du présent sont plus ou moins enrôlés de force pour partir 7 jours combattre dans le futur avant d'être rappatriés.

Eternals

Histoire : Les éternels sont des êtres protégeant la Terre depuis des millénaires face à la menace des Deviants. De nos jours, les déviants se réveillent et pourrait devenir dangeureux. Ressenti : Bon rien qu'au mini résumé vous devez vous douter que c'était pas génial. C'était même plutôt chiant et surtout très long. Je crois que ça y est je ne peux plus avec le MCU. Ces nouveaux personnages… bha j'en ai rien à foutre.

Nine Days

Histoire : Il existe des entités qui choisissent les humains qui auront le droit de vivre. Ils observent les gens toutes leurs vies et quand une personne décède font des entretiens d'embauche sur 9 jours pour choisir un candidat digne de vivre. Ces candidats répondent à des choix moraux compliqués et observent des vivants. Will est l'un des juges qui met à l'épreuve une série de candidats. Ressenti : C'est assez étrange et mou et un peu trop subtil pour moi.

Antlers

Histoire : Un jeune gamin semble pas très bien dans sa peau. Sa maîtresse s'inquiète et se rend compte que quelque chose cloche. Les dessins du mioches font peurs et personnes ne semble prendre soin de lui. Ressenti : Bwarg C'est naze. C'est lent, ça fait pas peur, les environnements naturels sont jolis mais c'est globalement moche. Non franchement je me suis fait chier et même en accélerant le film ça n'a pas suffit… Ça se base sur du surnaturel teinté de folklore mais ça va pas plus loin.

The Night Flier

Histoire : Richard est journaliste reporter pour un journal de presse à sensations. Il est un peu con, bourrin, rustre mais est efficace dans son boulot. À contre-cœur il enquête sur un meurtre ayant eu lieu dans un ptit aérodrome de campagne. Son chef, le met en concurrence d'une nouvelle journaliste débutante : Katherine. D'abord admirative de son collègue elle comprend vite qu'elle est en compétition et que ça ne sera pas simple.

Survival of the Dead

Histoire : La petite île de Plum accueille la famille Muldoon ainsi que la famille O'Flynn qui ne peuvent pas vraiment se saquer. Et autant vous dire direct ce sont des pécors armés jusqu'aux dents. Ils décident de purger tous les infectés de leur île au prix de quelques sacrifices. Le chef des O'Flynn se fait bannir de l'île. Pour se venger ils diffusent des vidéos sur Internet faisant la promotion de l'île afin d'attirer les survivants et éventuellement pouvoir retourner sur l'île.

Diary of the Dead

Histoire : Des étudiants font un film d'horreur lorsqu'ils apprennent à la radio que vraisemblablement des morts reviendraient à la vie et tuerait des gens. Ils interrompent leur tournage pour rentrer chez leurs familles. Certains décident de filmer absolument tout pour documenter les évènements et avoir des preuves de la réalité qui semble quelque peu divergente de ce que racontent les médias. Ressenti : George Romero a cédé à la mode du found footage et c'est pas forcément déconnant.

Return of the Living Dead 2

Histoire : Un baril contenant encore un zombie ainsi que le fameux gaz est en vadrouille par l'armée. Ce baril va se perdre et sera trouvé par trois morveux qui … vont finir par l'ouvrir. Les morts reviennent à la vie. Ressenti : Je suis quelque peu déçu par cet opus. Le précédent était vraiment fun avec une brochette de personnage attachants et tout alors que là… Bof, on a déjà trois moutards vraiment jeunes, ensuite on a une seconde brochette de personnages qui eux passeront l'intégralité du film à paniquer et donc hurler.

The Villain

Histoire : Dans l'ouest sauvage, une jeune femme se fait escorter par un brave cowboy afin de protéger un joli butin. C'est sans compter sur la ténacité de Cactus Jack qui a la lourde tâche de s'emparer du pognon. Ressenti : Mais quel ovni ! C'est un western de comédie avec Kirk Douglas et Arnold Schwarznegger qui s'attèle à adapter en film les aventures de Bip bip et le Coyote. Relisez cette phrase, c'est très … particulier.

The Crow 2 : City of Angels

Histoire : Ash et son fils Danny sont tué par des loubards. Ash revient à la vie et ne ressent plus la douleur et est désormais immortel. Il a quelques petites envies de vengeance. Ash va tenter de retrouver la bande l'ayant laissé pour mort. Ressenti : Hmmm J'ai beaucoup aimé ce film à sa sortie. J'ai beaucoup moins aimé ce film maintenant. Niveau ambiance c'est pas mal. C'est malsain, crasseux, délabré, sombre, malaisant, musicalement c'est pas trop mal.

Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings

Histoire : Shang-Chi est retrouvé par son père qui souhaite son aide ainsi que celle de sa sœur pour aller sauver sa mère. Le hic c'est que cette dernière est morte alors qu'il était mioche. Cette dernière serait maintenue captive dans un monde fantastique. Ressenti : Et bhé… c'est pas captivant, comme souvent avec les Marvel, ça regorge de blagounettes nazes qui désamorce toute la tension potentielle. Non c'est pas ragoûtant.

Spiral

Histoire : Une série de meurtres de flics qui ressemble comme deux gouttes d'eau aux meurtres de John Kramer (le serial killer dans Saw). C'est Chris Rock qui hérite de l'affaire et qui va tenter avec son nouveau partenaire d'élucider le mystère afin d'interrompre le massacre. Ressenti : Je suis pas fan de Saw, d'ailleurs je n'ai vu que le premier. Mais ! Dans celui-là il y a Chris Rock et Samuel L Jackson.

The Descent 2

Histoire : Alors que Sarah est la seule rescapée de leur escapade en spéléogie et retrouvée par un bouseux du coin. Une équipe par à la rescousse des autres mais comme Sarah est amnésique, ils l'emmènent également pour tenter de les retrouver plus facilement. Deux flics, trois spécialistes de spéléo et Sarah retourne dans la grotte en passant par un puit de mine abandoné. Et bien entendu ça repart très vite en biberine.

In The Mood For Love

Histoire : Deux couples emménagent côte-à-côte dans un immeuble. Dans l'un, le mari est toujours en vadrouille à droite à gauche dans le monde, et dans l'autre c'est la femme. Les deux laissés pour compte vont donc se découvrir petit à petit et arriveront vite à la conclusion que leurs moitiées sont occuppées ensemble. Ils se lieront d'une amitié forte … très forte. Ressenti : Et bha … j'ai absolument pas accroché.

3 Idiots

Histoire : Trois indiens se retrouvent pour un rendez-vous dans leur ancienne université pour honorer un pari. Il manque cependant Rancho qu'ils iront retrouver. Flashback ! Trois étudiants arrivent dans une école prestigieuse d'Inde pour devenir ingénieur. Ils deviendront amis avec Rancho qui sera un véritable sage dispensant sa sagesse autour de lui. Ressenti : Je ne vous cache pas que je ne connaissais absolument pas ce film et que je l'ai trouvé via le TOP 250 IMDB.

Mr Nobody

Histoire : Dans un futur proche, Nemo Nobody est le dernier humain qui mourra de vieillesse. Un journaliste vient l'interviewer pour raconter un peu sa vie de 115 ans. Le récit du vieillard est très confus au point où sa parole est mise en doute. Il semble dire qu'il a vécu plusieurs facettes de sa vie en parallèle. Ressenti : J'ai trouvé le film assez prétentieux et au final assez creu.

Space Jam : A New Legacy

Histoire : Hmmm LeBron James va rencontrer la Warner Bros pour signer ou non un contrat pour qu'il devienne une star de plusieurs prochains films et compagnie. Le but est de numériser le basketteur afin de l'utiliser à loisir sans l'embêter par la suite. Il refuse au grand dam de Dom (huhu) son fils. Il se brouille avec son fils qui ne veut pas faire de basket mais développer un jeu vidéo.

Mission To Mars

Histoire : La première mission pour aller sur Mars décolle en 2020. L'équippage parvient à atterrir et se promener en surface. Ils trouvent une étrange anomalie qu'ils décident d'aller voir de plus près. Alors qu'ils font des analyses radars, une tempête se déclenche ce qui tuera trois des quatres marsonautes. Une mission de sauvetage est donc dépêchée pour tenter de récupérer le dernier malheureux. Ressenti : Rha la vache ce qu'il a pris un coup de vieux ce film !

Army of the Dead

Histoire : Heuu des militaires ont un souci et laisse s'échapper un zombie qui les tue tous. Il part dans la ville la plus proche : Las Vegas. L'armée parvient à contenir les dégats en murant toute la ville et tous ceux dedans sont morts. Un perfide mec en costard va chercher Dave Bautista pour aller récupérer 200 myions de dollars dans un des casinos. Il accepte et monte son équipe pour aller chercher ce pognon.

Joy Ride

Histoire : Paul Walker pour impressionner sa copine décide d'aller la chercher et la ramener chez elle à la fin de l'année scolaire. Le truc c'est qu'elle est dans un autre État et donc ça fait une sacrée virée mais l'amour (et les hormones…) ne connait pas de frontières. En chemin il récupère son frêre sortant de prison. Sur la route ils utilisent une CB pour s'amuser en discutant avec les routieurs en se faisant passer pour une meuf.

Collateral Damage

Histoire : Schwarzy est un pompier valeureux qui aime sa femme et son enfant. Il doit les rejoindre en terrasse avant de rentrer à la maison alors qu'une explosion les tuera devant ses yeux. Il est dévasté et souhaite se venger auprès du terroriste auteur de l'attentat. Il va devoir se préparer et partir en Colombie pour affronter El Lobo. Ressenti : Hmmm, j'aime beaucoup l'acteur mais bon là … c'est pas contre lui, mais, c'est assez meh.

Godzilla vs Kong

Histoire : Hmmm King Kong est gardé dans un enclos gigantesque avec des écrans pour lui donner l'illusion de toujours être sur son île (huhu). Godzilla semble attaquer les humains à des endroits vraiment précis puis se barre. Des humains souhaite utiliser King Kong pour protéger les humains de Godzilla en l'emmenant quelque part ? Ouai non j'ai rien compris et ça change rien. Ressenti : Franchement le film est naze.

Freaky

Histoire : Un slasher avec des adolescents. spoilers : ouai je peux rien dire sinon Alors en fait le tueur (Vince Vaughn (hahaha)) utilise une dague mystique pour tuer la gamine/héroïne. Mais il s'avère qu'en fait… bha il échange de corps avec elle. Du coup elle se retrouve dans le corps du tueur et vice versa. Ielle va donc tenter de récupérer son corps. Ressenti : Wow le film n'a pas le temps et va donc tenter d'accumuler tous les clichés dès son intro.

Little Things

Histoire : Denzel Washington simple petit flic doit aller récupérer une preuve dans un laboratoire. Il se rend donc à Los Angeles au labo pour accomplir sa mission Fedex. Là-bas, il passe faire un ptit coucou à ses ex-collègues restés à la grande ville. Beaucoup sont affairés à trouver le coupable d'une série de meurtres perpétrés contre des femmes. De fil en aiguille, il se retrouve embringué à filer un coup de patte à Rami Malek qui ne parvient pas à avancer dans son enquête.

honest Thief

Encore un film où Liam Neeson est gentil et où il va rétablir l'ordre et la vérité et surtout la justice. Le gars est un braqueur qui parvient à dévaliser des banques sans être remarqué ni rien. C'est un mec super fort minutieux et surtout sans violence. Il rencontre une femme et souhaite donc se poser et arrêter ses conneries. Il téléphone au FBI et convient d'un rendez-vous pour se rendre ainsi que tout le pognon qu'il a chourré.

Star Wars : Episode 6

Histoire Alors que dans l'épisode 4 l'empire s'est fait péter son étoile de la mort, quoi de mieux d'en reconstruire une autre ? Pendant ce temps Luke et ses potes se décident à aller sauver Han Solo toujours cryogénisé de l'épisode précédent. Ils se rendent donc sur Tatooïne chez Jabba. Une fois fait, Luke part achever sa formation de jedi auprès de Yoda sur Dagobbah avant de pouvoir affronter son père.

Star Wars : Episode 4

Allez on arrive désormais dans les vieux vieux épisodes. Histoire 20 ans ont passé depuis le précédent épisode. L'empire Galactique a définitivement remplacé la république mais des rebelles s'y opposent. Parmis eux, la princesse Leia donne un message à R2-D2 qu'il doit délivrer discrètement à Obi Wan Kenobi. Ce dernier vit en hermite non loin de la ferme de Luke Skywalker. D'ailleurs ce Luke Skywalker aspire à une autre vie que celle de bouseux de l'espace.

Star Wars : Episode 1

Contexte Haaa Star Wars le truc sur-hypé qu'on veut te faire bouffer jusqu'à l'écœurement. Bon visiblement, en 2020 ça se tasse un peu au cinéma mais ces dernières années ils y sont allés un peu fort. Et franchement qu'est-ce que ça m'a pris la tête d'en entendre parler constamment. Maintenant que la vague est passée, je me suis dit qu'il faudrait que je les refasse tous dans l'ordre des épisodes. Je les ai déjà tous vu sauf le dernier et j'ai un apriori peu reluisant.

Vigilante

J'ai découvert ce film et c'est assez … moyen. Eddie Marino est le gentil père de famille avec sa femme et son ptit gamin. Un jour sa femme se fait salement lacérer et tout ce qui va avec tandis que son gamin se fait tuer au fusil à pompe bien salement. Il porte naturellement l'affaire en justice. Le truc c'est que le tueur fait partie d'un gang et a pas mal arrosé l'avocat et le juge semble particulièrement con.

Fatman

Contentez-vous de la bande annonce. Que dire de plus ? Le film est vraiment moyen voir mauvais. On se fait pas mal chier. Je m'attendais à un truc très irrévérentieux avec un père nowel bourru, bourrin et connard mais non. Il n'y a que deux ptits blagounettes qui relève le niveau. C'est trop violent pour des gamins mais pas assez pour un adulte qui aime mater des films brutaux. C'est super lent.

Knowing

Un film de fin du monde avec une bonne lichette de surnaturel par-dessus. C'est à peu près naze. En 1959 une école décide de créer une capsule temporelle où les enfants mettront leurs dessins décrivant comment serait le monde 50 ans plus tard. En 2009, la capsule est ouverte et chaque gosse reçoit chacun une enveloppe avec l'un des dessins. Caleb reçoit non pas un dessin mais une feuille remplie de chiffres.

The New Mutants

The New Mutants aura eu une gestation chaotique visiblement. Avec sa première bande-annonce en 2017 pour une sortie pendant la pandémie de Covid cet été en 2020 suite à de nombreux reports. Au début le réal Josh Boone voulait faire un truc très orienté horreur mais les studios l'en aurait un peu empêché. La sortie de It et surtout son succès aurait cependant rendu les studios bien plus conciliants sur ce point.

Splice

Film de science-fiction tirant quelque peu vers l'horreur de 2009. On suit un couple de scientifique travaillant à créer des êtres à base d'ADN provenant de diverses espèces. Leur but est de parvenir à synthétiser des molécules afin de créer des substances médicales. Bref, notre couple parvient à créer un couple de … trucs (?) dans le but d'en extraire des composés chimiques. Malheureusement business is business, leur labo doit parvenir à en faire une utilisation commerciale rapidement et donc souhaite les réaffecter sur d'autres projets proches mais différents.

Brahms : The Boy 2

Alors que le premier film était plutôt sympa, cette suite est … mauvaise. Déjà, l'histoire je vais vous spoiler direct le 1 et le 2 donc désolé mais si vous ne voulez pas la conclusion c'est que ce film est nul alors que le premier était bien. C'est parti pour les spoilers du 1. Dans le 1 on a donc un couple riche qui recrute une nounou pour une poupée dans une grande baraque.

Event Horizon

Event Horizon est un film que je ne connaissais pas. J'ai vu que ça parlait voyage spatial, horreur, toussa je me suis dit banco, un simili-alien. Bon j'avais pas remarqué que le réalisateur c'était Paul W.S. Anderson. Il est à la tête des infâmes Resident Evil, de Mortal Kombat et d'autres merdes. Il a donc pas peur de faire de la merde. Et franchement ça se ressent. On a donc le tout premier vaisseau expérimental top secret pouvant se déplacer plus vite que la lumière qui a disparu lors de son premier vol.

Hardcore Henry

Ce film a pas mal fait parler de lui à sa sortie pour son côté novateur. Et c'est vrai qu'il est novateur. Il a été entièrement tourné à la Go Pro en vue subjective ; du début à la fin. Le rendu est donc vraiment très énergique. Ça secoue dans tous les sens pendant une heure et demi. C'est vraiment éprouvant. Si vous aimez pas trop les found footages où ça bouge alors là esquivez ce film.

Killing Gunther

Un mockumentaire qui suit une équipe de tueur à gage. Il existe une liste non officielle des tueurs à gage où ils sont classés. Le top de la liste est occupé par un certain "Gunther" et forcément il attire les convoitises. Notre équipe souhaite donc le détrôner en le tuant. On a donc une bande assez hétéroclite allant des jumeaux russes psychopathes, à l'expert en poison, au ptit génie de l'informatique.

Viy 2 : Journey to China

L'histoire commence dans une cellule de la prison de la tour de Londres. Trois détenus enchaîné les uns aux autres patientent lorsqu'un pigeon voyageur se ramène avec un message. Et là ça devient déjà confus : j'ai pas vraiment compris ce que contenait ce message mais toujours est-il qu'un des détenu écrit un message au dos du papier et renvoie le pigeon. Il annonce être le Tsar de Russie et qu'il est détenu contre son gré toussa toussa.

The Crazies

Dans une bourgade de l'Iowa, un brave Sheriff et son assistant profitent d'un match de baseball de l'équipe locale (America toussa toussa) lorsqu'un pécor du coin débarque sur le terrain avec un fusil. Le mec semble pas bien clair du coup le Shériff s'interpose et hop en vient à tuer le pauvre bougre qui allait vider son chargeur face à tout le public sur le flic. Le lendemain, un autochtone enferme sa femme et son fils dans un placard puis fout le feu à la baraque.

Birds of Prey

Il vient de finir et que dire… C'est coloré, rythmé, et j'ai pas accroché. Pourtant, c'est vrai que c'est dans la même veine que Guns Akimbo que j'ai apprécié il y a quelques jours. Mais je sais pas, chaque truc qu'il tente ça m'est passé à côté. L'humour ultra forcé en sortant des ptites blagounettes tout le temps bof. Franchement elle brise le quatrième mur toutes les demi-heure et chaque fois l'effet est de moins en moins percutant.

Countdown

Bouh ! Voilà, vous n'aurez probablement pas plus peur maintenant que devant ce film. C'est … mou … mauvais et peu inspiré. Bon bha voilà le concept : une appli de tel qui donne une date annonçant votre mort. C'est vieux comme le web… Sauf que là… houuuuuu … c'est vrai ! On a des bouts de latin dans le code source de l'appli. L'appli contient toute la base de donnée de tout le monde avec la date de péremption.

Simetierre (2019)

Nouvelle adaptation du roman Simetierre de Stephen King. C'est vrai qu'en ayant revu il y a peu la première adaptation, il y avait clairement moyen de faire un remake pour moderniser l'aspect technique et aussi obtenir un meilleur film en y consacrant plus de travail et de budget. C'est vrai, le premier n'était pas une grosse production et le succès de la sortie de Ça a poussé les studios à voir le film d'horreur comme un genre un peu plus bankable qu'auparavant.

1922

Je sais pas pourquoi mais j'ai vraiment pas accroché à ce film. Pourtant, grosse ambiance, esthétiquement travaillé, une once d'horreur, c'est assez psychologique mais je sais pas. J'ai lutté pour pas m'endormir. Le rythme un peu trop pausé et contemplatif m'ont perdu. Et puis c'est ultra prévisible du coup même pas eu de ptit twist final pour me faire changer d'avis. C'est dommage parcequ'en fait l'environnement sort un peu du lot (les stazunis des années 1920 mais en campagne sans que ça parle de guerre, c'est mine de rien peu commun).

Cell

Ce film de zombie c'est la douche froide. Les effets spéciaux … spéciaux (cheap) n'aident pas à faire passer la pilule. Autant il y a le ptit côté survie en milieu urbain rempli de zombies. Et de l'autre… bha … on rencontre des personnages auxquels on parvient pas à s'attacher. Le scénar est vraiment pas terrible. Mais surtout la fin. On a pas compris. J'ai eu l'impression qu'on nous a montré successivement les différentes fins possibles et que c'est au spectateur de choisir celle qu'il veut à la fin.

Mercy

Une grand-mère qui se fait virer de la maison de retraite de part son comportement particulier. Une mère seule avec ses deux gamins qui retourne dans la maison de la grand-mère pour s'occuper d'elle. Dans le derche du monde, bien isolé. Et pour faire vite, la grand-mère a pactisé avec un démon pour parvenir à avoir des enfants suite à ses fausse-couches. Du coup, elle est en effets très particulière. C'est … meh.

Dolan's Cadillac

C'était chiant. C'était longuet. L'histoire est pas mal, hein, mais fallait pas l'étirer autant. En trois quarts d'heure c'était plié mais non il fallait en faire des caisses et tout. Lors de sa balade en canasson quotidienne, une meuf aperçoit de multiples meurtres de ce qui ressemble à de la traite des femmes par deux mecs en costards. Ils la voient, ils veulent la tuer. Ils la tuent plus tard et du coup le mec de la canassonneuse veut se venger.

Hearts In Atlantis

On retrouve pas mal de thêmes récurrent des histoires de Stephen King ici. C'est un écrivain, nostalgique ressassant de vieux souvenirs d'enfance des années 60 avec de légers dons de télépathies qui rencontre un ancien ayant manifestement aussi des dons et étant bienveillant avec lui. Toute ressemblance avec d'autres films est purement fortuite. Bon après, c'est pas mauvais ni rien mais l'histoire part dans certaines directions sans jamais rien donner jusqu'au bout.

Apt Pupil

J'ai trouvé le film assez meh. Le postulat de base d'un gamin qui en un clin d'œil reconnais un nazis 50 ans plus tard me semble déjà farfelu. Qu'ensuite il parvienne à recueillir tout un tas de preuve et tout… pareil je n'arrive pas à le croire. Tout ça dans le but d'assouvir une curiosité malsaine. Mouai. Non j'ai vraiment eu du mal à rentrer dedans. Et à vrai dire, il n'y a que vers la fin du film que j'ai trouvé que ça remontait la pente.

Sleepwalkers

Attention ! */!\ Alerte au navet /!* Voilà ce que je redoutais dans le marathon Stephen King. Après les années 80 qui ont vu l'apparition de quelques films avec pas mal de succès. Les années 90 ont senti le filon et on voit des films à petits budgets sans grande envergure avec des équipes de bras cassés. Le casting est sans saveur, visuellement c'est moche (surtout les éclairages), le scénar est directement du Made in Stephen King et visiblement c'est pas un bon point.

47 Meters Down : Uncaged

J'avais une heure à tuer sans trop savoir quoi faire du coup je me suis mis ce film. C'est un bon gros nanard merdique avec des adolescentes en maillot de bain dans des décors magnifiques. Je ne peux m'empêcher de vous en parler en détail, ça vaut le coup. Bon déjà, c'est le classique “Je désobéis pour faire la fête et je me fous dans une merde noire en faisant tous les choix les plus pourris”.

Maximum Overdrive

Stephen King est un excellent écrivain. Il est super prolifique en parvenant à sortir plusieurs livres dans une seule année. Il est versé dans le fantastique à tendance horrifique et a eu le droit à une tripotée d'adaptation cinéma. Et bha pour une fois il a eu le droit à réaliser une de ses adaptations. Dans le rôle principal on retrouve Émilio Estevez qui n'est autre que le fils de Martin Sheen et donc le frangin de Charlie Sheen.

Firestarter

Fond sonore Un laboratoire un peu louche du gouvernement qui donne un peu de pognon pour avoir des cobayes pour tester des produits qui "font des trucs". Des jeunes sans le sous à patte d'eph qui se laissent tenter et qui hallucinent en fricottant. Du synthé, du texte avec des dégradés dignes du WordArt. Ouai on est bien dans les années 80. Ce film est molasson et bourré de clichés. Il pourrait être bien plus cool s'il se faisait charcuter pour passer de 2h à 1h30.

Children Of The Corn

La musique à écouter pour lire. Et bhé… je ne connaissais pas du tout ce film, mais je savais qu'il avait eu des suites, bref c'est un signe que ça doit être plutôt cool. Et là vous vous prenez une sorte de téléfilm de fin de soirée dans les dents. Les acteurs adultes sont à peu près convaincants mais les gamins (dont certains sont pas si gamins) vous mettent une bonne grosse dose de surjeu.

Red Team - Double Détente

Un buddy movie un peu pataud voir lourdingue par moment. Il échoue largement au test de Bechdel (et pas qu'un peu), l'époque n'aidant pas… Bref, des gros bras, du pan pan du boum boum. On se fout un peu de la gueule des russes mais implicitement on se fout bien de la gueule des amerlocks. Bref, la fin de la guerre froide s'exprime dans tous ses clichés. Les scènes d'actions ne sont pas spécialement mémorables, l'humour non plus et l'histoire… boarf.

Creepshow

Un film composé de six histoires. Et bha c'est très mouaif. Les histoires sont à peu près sympa même si au final à chaque fois il manque un truc. Franchement, il n'y a pas de twist, pas de moral, pas de conclusion. À chaque fois on reste sur sa faim. C'est très nanardesque, avec du latex et du surjeu. C'est long et ça rame pour des histoires sans enjeu. La seconde est quand même ma préférée.

Carrie

C'est la toute première adaptation ciné d'un bouquin de Stephen King et ce film est devenu culte. Et pourtant j'aime pas spécialement. C'est bien filmé avec le Gimmick de la double focale, l'histoire en elle-même est pas mal, les acteurs sont crédibles. Mais qu'est-ce que c'est lent ! Certaines musiques sont vraiment très clichés, on peut difficilement passer à outre. Et les pouvoirs surnaturels de la Carrie, bon ils sont cools mais bon j'arrive vraiment pas à y croire.

X-Men : Dark Phoenix

J'aime bien les personnages des X-Men même si certains sont un peu nunuches ou sous-exploités. Cet opus est vraiment pas terrible. On se fait chier. Sérieusement, l'histoire est bateau, c'est joliement fait mais c'est vraiment pas palpitant. Aucune empathie ne ressort de ce film. C'est ptet moi mais la Sophie Turner me laisse toujours de marbre : pour jouer les pleurnicheuses elle est forte mais pour jouer un personnage à la puissance démentielle … bha elle vaut pas chipette.

The Dead Don't Die

Ça commence lentement. Et puis vers la moitié du film ça continue lentement. Heureusement à la fin ça se finie… lentement. J'ai vraiment du mal à comprendre ce film : il y a un casting de folie, il y a quelquels très bonnes blagues (mais vraiment éparses) et bha voilà. Il se passe pas grand chose. On se fait vraiment chier. Ça monte en tension mais ça n'explose jamais. Des personnages sont montrés.

Godzilla 2 : King of the Monsters

Je suis pas super fan de film de monstre. J'apprécie quand j'en vois un, mais je vais rarement en voir. Le "premier" était pas trop mal (en dehors de la fin où le gros monstre estime qu'il a fait son taf et qu'il peut partir fièrement retourner s'ennuyer sous l'eau…) du coup pourquoi pas une suite. Et bha en fait maintenant on sait pourquoi fallait pas. Les effets spéciaux sont impressionnants.

Die Hard 4 : Live Free or Die Hard

Rhaaa l'épisode de trop. C'est too much de partout. Les cheveux sont plus là et le bon goût non plus. L'enjeu est d'ampleur nationale. C'est … fatigant et pourtant il y a Kevin Smith dedans. Bref on peut s'abstenir largement. Je l'avais vu à sa sortie sans l'apprécier bha dix ans plus tard le sentiment est confirmé. On sent que Bruce Willis commence à vieillir, ce genre de rôle ne pourra plus être crédible bien longtemps.

Judge Dredd

Je n'avais pas revu ce film depuis au moins 20 ans. Et bha … ça a mal vieilli. Je connais pas le comic dont s'est tiré, mais je pense que le sidekick relou au possible, le fait de compresser autant d'histoire sur aussi peu de temps (la présentation du perso, le fait de le détruire et de lui faire obtenir sa vengeance et tout) aussi vite ça m'a semblé baclé. C'est dommage parceque que ça aborde pas mal de sujets à forts potentiels (jusqu'où la justice est nécessaire, séparation des pouvoirs, eugènisme, dystopie des méga-cités, apartheid riches/pauvres).