Frank Darabont

The Mist

Troisième adaptation d'un récit de Stephen King par Franck Darabont qui a pour l'instant réalisé un sans-faute. Et je dis bien pour l'instant. On retrouve des acteurs de ses précédents films d'ailleurs mais ce coup-ci on est dans un registre bien différent. On est ici dans un film bien plus horrifique et surnaturel. J'aime beaucoup l'histoire, c'est basique mais efficace : une brume étrange tombe sur un bled du Maine (le seul indice que j'ai perçu c'est le titre du journal local le Castle Rock Times).

La Ligne Verte

Un sacré tire-larme ce film. Mais qu'est-ce qu'il est bien. Après avoir réalisé The Shawshank Redemption, Frank Darabont nous replonge une nouvelle fois en prison. Cependant ce coup-ci on est en 1935 pour suivre le bloc E ayant donné son surnom au film de part son sol couleur vert pomme. Il s'agit de la section de la prison où sont interné les taulards condamnés à mort attendant l'application de leur sentence.

The Shawshank Redemption

Voilà un film que j'adore tout particulièrement. L'histoire prend place à la fin des années 40 dans la prison de Shawshank. Et comme d'hab c'est pas toujours bien clair mais il semblerait que c'est en fait une prison proche (ptet même sur la commune) de Castle Rock. C'est le premier long métrage de Frank Darabont qui ne fera pas une carrière très pleine mais qui nous honorera de 3 adaptations de Stephen King.