Robert Eggers

The Northman

Histoire : Amleth est le jeune fils d'un roi viking. Son père se fait tuer sous ses yeux par son oncle. Il s'enfuit de justesse mais décide de se venger afin de sauver sa mère. Mais il devra d'abord grandir afin d'être suffisamment fort pour pouvoir affronter son oncle. Ressenti : Troisième film de Robert Eggers qui nous a fait déjà deux excellents films : The Vvitch et The Lighthouse. Et on reste en terrain connu : ça se passe souvent dans des environnements austères.

The Witch

Vers 1630 aux USA (mais forcément vue l'époque… pas encore les USA), des colons se font chasser de la colonie. Ils seraient pas assez chrétiens (et pourtant vu le discours…) aux yeux des habitants et s'en vont donc seuls habités au milieu de nul part dans la cambrousse. La famille est composée du père qui travaille dur dehors, la mère travaillant à l'intérieur et 4 gamins. L'ambiance est pas des plus jouasse, les récoltes de bouffes n'augurent rien de bon, il fait moche, c'est boueux, isolé, il semble faire froid et pas mal humide.

The Lighthouse

On a là un film bien singulier. C'est un film en noir et blanc avec un format d'image presque carré et un son en mono. C'est un film atmospherique, oppressant, calme mais éprouvant. Très psychologique et plein de références assez obscures pour moi. C'est l'histoire de deux mecs qui doivent s'occuper de leur phare pendant un mois. Loin de tout, bravant des tempêtes, en autarcie. Petit à petit l'alcool coule à flot, les relations ne se détendent pas et la folie guète.