Index

Rhaaa à chaque fois qu'on parle d'IRC on entend : “IRC c'est compliqué”

Du coup on se retrouve à expliquer un peu comment ça fonctionne pour un utilisateur et on donne des commandes et tout.

Mais en fait, malgré tout cela, c'est simple. IRC n'est pas plus compliqué que le web. Au contraire même. C'est juste que le web vous en faites depuis des années mais vous ne vous rendez pas spécialement compte de la complexité de la chose. D'autant plus que chaque site est différent avec une interface qui peut varier du tout au tout. Alors qu'IRC c'est un ensemble de réseaux où tout est identique (à l'exception de la gestion d'identité mais ça reste optionnel).

Bref, si vous apprenez les quelques commandes de base (moins de dix) vous pourrez vous débrouiller sur IRC (et depuis trente ans, elles n'ont pas changées et ne changeront probablement pas).

Et il existe même des logiciels qui planquent toutes ces commandes et remplacent ça par des jolies boutons pour diminuer la courbe d'apprentissage nécessaire.

La force d'être standardisé

Contrairement à d'autres protocoles plus en vue comme Skype, Discord, Slack, Mattermost et pleins d'autres, *IRC est défini par ce que l'on apelle une RFC, c'est à dire une norme d'Internet*.

Du coup, la façon de communiquer est strictement définie et documentée et ce document (en vrai il y en a plusieurs maintenant) est disponible publiquement sur le web sans inscription ni paiement ni rien. Il est donc possible pour à peu près n'importe qui d'écrire un logiciel compatible.

C'est pour cela qu'il existe tout pleins de logiciels différents pour se connecter à IRC. Alors que pour les protocoles cités précédemment, il n'existe que le logiciel officiel. Il y a bien des fois des tentatives d'avoir des logiciels alternatifs mais ceux-ci ne sont pas officiels et ont tendance à ne pas être bien vu par les éditeurs des logiciels officiels qui leur mettent des bâtons dans les roux, que ce soit techniquement ou légalement.

Un autre avantage, c'est qu'IRC n'est pas contrôlé par une seule entité. Aucun risque d'une faillite qui impacterait les réseaux IRC. Parceque oui, il n'y a pas 1 réseau IRC mais une myriade. Donc dans le pire des cas 1 réseau tombe mais les autres seront toujours là.

Lorsque Microsoft décidera que Skype ne rapporte plus suffisamment, ils couperont sans trop y réflêchir, pareil pour Discord et les autres. IRC n'a pas d'enjeu financier derrière et les réseaux sont en plus très souvent maintenus par des entités à but non lucratif.

La rengaine

Les reproches communément fait envers IRC sont les suivants :

  1. C'est compliqué
  2. L'interface est moche
  3. On voit pas les messages quand on est déconnecté
  4. C'est pas synchronisé entre mon ordinateur, mon laptop, mon smartphone…

Alors en fait les deux premiers arguments sont liés. Il existe des clients IRC dont l'interface a été pas mal travaillée et du coup, ils ne sont pas moche mais en plus ils sont simple d'accès, ce sont juste pas les plus populaires. Si par exemple, vous prenez le logiciel the lounge vous vous retrouvez avec un truc qui ressemble à Discord, Slack… C'est pas moche du tout, et l'interface est simple à prendre en main.

Pour le troisième argument, je vous avoue être plus mitigé. Ouai, ne pas voir les messages quand on est déconnecté c'est super chiant. C'est pas pour rien que les gros utilisateurs d'irc passent par des serveurs pour être connecté en permanence (via bouncer ou via un client irc accessible via ssh).

Mais d'un autre côté avoir un historique persistant c'est quand même problèmatique. Si le serveur est à même de vous envoyer l'historique d'un salon de discussion c'est qu'il le stocke. Dans le cas de Geeknode, nous ne logguons pas ce qui se dit sur les salons de discussions ou dans les conversations privées. Les seuls logs sont les logs applicatif (connexion/déconnexion des serveurs, les éventuels erreurs) et les logs d'administration (les kill,glines et messages en provenance des services). C'est largement suffisant pour l'administration du réseau, logguer plus nous mettrait en capacité de violer les conversations privées ou non de nos utilisateurs. Ne pas pouvoir le faire est un soulagement.

Qui plus est, il me paraît normal que si à l'instant t une personne n'est pas présente sur le salon, elle n'ait pas accès à ce qui s'y est dit. Le contraire pousse des gens à s'auto-censurer. Il est d'ailleurs tout à fait courant que de nouveaux salons de discussions soit créé exprès pour "fuire" certains utilisateurs.

Je le fait ou pas ? FIXME

Comparaison avec Matrix

Oui, oui, oui Matrix blabla bla. Matrix ceci… Matrix cela…

J'ai un ptit compte Matrix depuis quelques mois et franchement… bha… Meh.

Déjà, pas de bol, un seul réseau fédéré c'est cool, mais 90% des utilisateurs sur un seul Homeserver ça se ressent méchamment. Le Homeserver officiel est à l'agonie. Du coup ça rame que ça en peut plus.

Riot le client officiel c'est un client web lourdingue qu'il en peut plus. Synapse le homeserver officiel se nourrit de cartons de barettes de ram.

Du coup le premier contact avec l'engin ne fait vraiment pas envie. Ça se traîne, remonter l'historique rappel les heures sombres de l'Internet par RTC multiplexé…

Sérieux, récupérer 5 lignes de texte prend plus de dix secondes… Et ce même sur un serveur moins peuplé.

Et puis au final, envoyer des images, des vidéos, des trucs divers et variés, ça n'apporte pas grand chose et c'est très souvent abusé. (vla t'y pas que sur un salon d'entraide on se retrouve à voir des screenshots de message d'erreur parceque la pauvre personne en galère ne peut même pas prendre le temps de recopier deux phrases).

Bref, même si Matrix pourrait être un remplaçant d'IRC, il n'apporte que du superflux et se traîne qu'il en peut plus.