Récap 28 : Novembre 2021

J'ai survécu au battage médiatique du Black Friday, maintenant il va falloir affronter celui de nowel… N'est-ce pas un peu lassant toutes ces folies passagères ?

Blog 🔗

En bref ce mois-ci : 2 articles, 6 commentaires, 17 visionnages, 500 201 requêtes, 44811 visiteurs uniques pour 8.2 Go de trafic.

Films 🔗

Beaucoup de films ce mois-ci avec une ptite thématique zombies (enfin surtout ceux de George A Romero). J'avance plus trop trop dans mon Top IMDB pourtant c'était ma résolution de l'année. Je vais ptet tenter de m'y plonger un peu plus en Décembre et me replonger dans mes classiques pour compléter la liste.

Séries 🔗

Midnight Mass 🔗

Haaa la dernière série en date de Mike Flanagan ! On retrouve au casting sa femme, Carla Gugino ne donne qu'un ptit peu de voix, on a le Shériff qui était déjà dans Bly Manor mais aussi Henry Thomas qui squatte toutes ses productions. Bref, on est en terrain connu.

On est sur une ptite île isolée, avec sa petite communauté pas forcément facile à vivre avec un environnement pas forcément des plus idyllique entre les tempêtes et globalement la météo de merde constante… Et puis bien entendu il y a une grosse part de mystère !

Où est donc ce Monseigneur Pruitt ? Le cureton du village est parti en Terre Sainte grâce aux dons des adorateurs de la paroisse locale. Sauf qu'au lieu de rentrer au bout de deux semaines, c'est le père Hill qui prend sa place en annonçant que le malheureux est quelque peu malade et qu'il occupe donc le remplacement le temps qu'il se remette d'aplomb.

Bon alors qu'est-ce que j'en pense ? Et bien … plus ça avançait moins j'étais dedans. J'ai deviné le truc dès le premier épisode. Et bha du coup ça a enlevé une ptite partie de l'intéret.

Mais surtout, j'ai trouvé que la série nous assène de dialogues chiants comme la mort. Je sais que je suis pas super sentimentale et assez peu empathique mais là quand même… Les personnages parlent pendant des plombes de leurs sentiments alors qu'on se doute dans quel état ils sont. Pas besoin d'expliciter pendant dix minutes qu'ils sont tristes toussa toussa. Si tu ponds un dialogue aussi long faut pas sortir des évidences totales ou alors faut faire de l'humour (pas dans le ton) mais du coup là c'est juste chiant. Et ça n'arrive pas qu'une seule fois.

Et puis bon, vu le titre je me doutais que ça allait parler religion mais là c'était clairement l'overdose. Globalement la série semble vouloir dénoncer l'aveuglement des croyants et du fait que ça puisse justifier tout et n'importe quoi. Pourquoi pas, c'est pas spécialement original mais en soit je suis d'accord avec ce discours. Sauf que … bha j'ai l'impression que la série ne pousse pas plus que ça la conclusion. On a un personnage qui est ultra religieux et qui voit/comprend/interprête tout comme elle le souhaite en justifiant tout à base de citation de la bible. Et bien ce personnage n'a pas de conclusion satisfaisante à mes yeux alors que c'est un des personnages principaux.

Bref, la fin est vraiment très décevante.

spoils

Sérieux, pourquoi Bev Keane n'a pas une fin plus spectaculaire ? Une désillusion de sa foi, une fin violente, un revirement, à peu près n'importe quoi et pas juste sa mort sur la plage.

Dans les autres trucs qui m'ont gonflé c'est que bon … ok ils sont sur une île où tous les bâtiments ont cramé. Mais … heu … Il n'y a vraiment pas moyen de se protéger le temps de la journée pour éviter le soleil ? Pas un arbre ? Pas un vêtement ? Pas un pont ? Pas une barcasse ? Sérieux ?! Rien du tout pour se mettre à l'abri ? Parceque bon, on l'a vu à plusieurs reprise dans la série, être à l'ombre semble suffisant.

Et pourquoi la gamine qui était en fauteuil roulant reperd l'usage de ses jambes ? Que l'effet du sang du vampire s'estompe ok mais c'est petit à petit. Du coup pourquoi comme ça d'une seconde à l'autre pouf ? Est-ce que c'est parceque le vampire est mort à ce moment-là ? Son sang marche en wifi ? La fin semble faire exprès de faire plâner le doute quant à la survie du vampire…

Globalement la série est plutôt jolie avec même un plan aérien (en image de synthèse) qui rend pas mal du tout. Les effets de maquillage/costume et tout sont pas mal fait du tout. La meuf percutée en bagnole qui revient hanter les souvenirs du Riley toutes les nuits a fier allure avec ses bouts de verre et ses lumières de gyrophares, l'île tristouille avec ses baraques mochtocs ça rend pas mal du tout. Mais alors pourquoi cette fin toute moche avec ces couleurs immondes ? Le levé de soleil avec des couleurs bariolées immondes. Ils ont publiés sans avoir regardé le rendu ou quoi ?

Bon et sinon bha c'est intrigant mais pas vraiment effrayant. On ne retrouve pas une ambiance aussi pesante et anxiogène que dans Hill House ou Bly Manor et c'est vraiment dommage. Ça reste sympatique mais bien plus dispensable.

Jeux 🔗

Je joue encore à Doom Eternal … il est vraiment trop bon !

Je joue aussi encore à No Man's Sky qui bha je sais pas pourquoi mais il m'accroche vraiment pas mal. Pourtant c'est aux antipodes de Doom mais c'est relaxant et puis il y a le ptit côté addictif du truc qui te pousse à attendre X heures pour continuer ta quête de construction ou ton expédition. Le jeu s'appuie sur les mécaniques des jeux gratuits utilisant des micro-transaction pour te laisser continuer à jouer sauf qu'ici c'est gratuit. C'est vicieux mais efficace :-/

Je commence à mieux cerner les intentions du jeu d'ailleurs. J'ai bien l'impression que la plupart des quêtes ne sont que des prétextes pour montrer les différents gameplay qu'ils ont intégrés. Genre une série de quête qui te pousse à construire puis upgrader et utiliser un peu les véhicules, une autre série de quêtes qui te pousse à récolter puis faire pousser les différentes plantes… Bref, un grand tuto qui j'ai bien peur au final ne mène à pas grand-chose de plus.

Mais bon pour l'instant j'en retire toujours du plaisir donc je continue.

Je vois de très loin les ficelles du procédural. Ses environnements tous différents mais au final tous très semblables mais ça parvient quand même à me surprendre par moment par une station spaciale vide de tous ses habitants. Ou bien tu tombes sur un freighter abandonnés et tu peux aller l'arpenter à pied pour y dérober du stuff… Tu tombes sur un campement où tu deviens le "maire" et tu vas tenter de faire prospérer le truc.

Bref, il y a tout un tas de ptits gameplay de droite et de gauche qui parvienne à rajouter de l'intéret et à surprendre au moment où je pensais commencer à voir les limites du bousin.

Je vais quand même devoir m'atteler aux quêtes principales pour voir s'il y a une vraie fin. J'avoue ne pas avoir été très assidu à la lecture de l'histoire :-° Bon bha j'ai atteint la "fin". C'est très méta.

Musique 🔗

Un ptit Lithium par le Polyphonic Spree qui nous fait une ptite reprise de Nirvana bien sympatoche. Elle met de bonne humeur. Je l'avais découverte dans The Big Short et c'est vrai que depuis à chaque passage dans la playlist c'est le sourire direct. La vidéo en plus est communicative.