Récap 41 : Décembre 2022

Une année de plus qui s'achève. Petit point météo : il a fait chaud puis froid puis chaud. Je me suis même fait bouloter par un moustique le 20 Décembre…

Ces derniers temps un truc qui me plaît beaucoup c'est le bordel qu'il y a entre Twitter et Elon Musk. J'adore le Fediverse, j'en ai déjà pas mal parlé mais là du coup avec les frasques du milliardaires mégalo et irrespectueux (je reste très gentil) il y a eu de nombreuses vagues de nouveaux arrivants sur Mastodon principalement. Ça m'amuse beaucoup mais je dois avouer que j'ai l'impression que ça y est, le Fediverse commence à devenir un peu plus mainstream et à être sérieusement consideré par diverses entités.

Blog

Pas de post ce mois-ci en dehors du récap.

En bref ce mois-ci : 1 article, 5 commentaires, 15 visionnages, 545896 requêtes, 56388 visiteurs uniques pour 11.05 Go de trafic.

Films

Hey j'ai dépassé les 500 posts de visionnages ce mois-ci 🎉 C'est Back To The Future qui est le cinq centième ! Ouai c'est possible que ce soit fait exprès même si c'est qu'un détail.

Mon favoris de ce mois … Retour Vers Le Futur. Et dans les films que j'ai découvert de mois-ci j'hésite, Green Book était très très cool mais Avatar 2 était quand même si poussé techniquement que je pense que ça sera lui.

Séries

Arcane

Au bout d'un an je me suis décidé à mater Arcane la série basée sur Leagues of Legend.

Je n'ai jamais joué à ce jeu et ça ne m'attire absolument pas. Par contre les quelques vidéos qu'ils ont fait m'ont toujours attiré. J'aime beaucoup le style visuel avec une 3D très cartoonesque qui joue énormément sur les effets de particules, d'éclairs, de particules, de fumées qui m'ont toujours beaucoup rappelé le boulot de Michel Gagné un animateur avec un style visuel assez singulier (il a notamment bossé sur The Iron Giant ou aussi sur le jeu Insanely Twisted Shadow Planet (qui s'est également offert les services de Dimmu Borgir, rien que les cinématiques valent vraiment le coup).

Bref, leurs vidéos étaient déjà très cool. Mais là pour la série ils ont récidivé et ont signé avec le Studio Fortiche pour une série d'animation avec un budget ultra confortable. Et … wow le résultat visuel est bluffant. Juste cet aspect est un argument suffisant pour regarder la série.

Wow, ça a pas déconné. La qualité visuelle est ouf. Ça a vraiment monté d'un cran et surtout ça a réussi à rester très constant. Il n'y a pas d'épisodes moins travaillés que les autres. Non non, ici du début à la fin l'animation est poncée.

Lors de la production ils ont d'ailleurs créé une ptite pénurie d'animateurs qualifié en ayant embauché beaucoup de monde. Bref, ça a sorti le cash et ça s'est donné du mal pour un résultat visuel ultra qualitatif au style charmeur.

Mais c'est pas pour autant qu'ils ont négligé l'histoire. Non même ce point est très cool. Et surtout ils ont pas visé leur public de joueurs. Non non, ils ont fait un truc qui se comprend sans connaître le jeu et son univers.

J'ai beaucoup aimé l'histoire et bon … bha … on reste sur sa faim comme avec toute bonne série. Il va vraiment faloir une suite (c'est prévu).

Bon par contre le seul point que j'aime moins mais c'est anecdotique : la musique. Mouai j'aime vraiment pas les choix qui ont été fait mais bon ça reste vraiment mineur.

Jeux

Teardown

Rhaaa çui-là je l'avais commencé et vite laissé tomber. Mais là j'ai recommencé de 0 et ils ont ajouté un peu de contenu et surtout ils ont bien amélioré les perfs et corrigé des bugs.

Le jeu ne crashe plus du tout \o/.

Vous incarnez un gars qui bosse dans la destruction. Et qui va donc faire quelques missions de destructions de bâtiment.

Sauf qu'en vrai, dès la seconde mission ça prend une tournure un peu plus … particulière. Vous allez vous retrouver à dérober des documents chez un concurrent, voler des œuvres d'art, dégommer des bagnoles pour de la fraude à l'assurance… Ouai c'est un business pas si réglo que ça au final.

Le jeu est techniquement ultra impressionnant. C'est un jeu à base de voxel mais contrairement à Minecraft, les cubes sont ici bien plus petits. La physique du jeu est bien plus réaliste (mais pas parfaite non plus). Péter un truc le fera valdinguer, le faire péter projetera des morceaux qui percuteront et abîmeront ce qui est se trouve sur la trajectoire. Le feu se propage, la fumée se dégage la pluie trempe … bref c'est bien plus immersif qu'un vulgaire minecraft.

Ha et visuellement c'est une tuerie. Le jeu utilise du raytracing mais sans avoir besoin de carte graphique spécifique. C'est un moteur maison qui n'a pas vraiment d'équivalent. Les lumières sont top avec des rebonds, de l'illumination globale, la gestion des éclairages volumétriques et dynamiques. Ça rend vraiment très bien. Par contre ça bouffe pas mal.

Franchement sortir son extincteur pour éteindre des flammes c'est bluffant. Les flammes sont pas top mais elles sont procédurales, la fumée qui s'en dégage et créer des mouvements réalistes est top, l'espèce de mousse de l'extincteur qui tombe par-dessus et qui étouffe la combustion. C'est étonnament réaliste malgré l'aspect visuel voxel.

Les premières missions tournent vite en rond. Mais ça devient plus intéressant au bout de six/sept missions.

Le jeu se déroule en deux phases : une phase de préparation de la mission où l'on a tout le temps que l'on veut puis la phase d'execution du plan qui ne donne généralement qu'une minute pour accomplir les objectifs.

C'est ultra plaisant de faire un premier run "à sec" et de se dire qu'il va nous faloir au moins cinq minutes pour tout parvenir à accomplir. Puis on se créé un raccourci à traver un mur, on se fait un pont à autre endroit pour passer sur un toit, puis on pète deux trois obstacles un peu trop gênant. Puis on place un véhicule sur lequel on accroche un objectif que l'on rapproche de la cible. Bref, on recommence et là il ne reste plus que quelques secondes à optimiser encore. Le sentiment d'accomplissement est énorme malgré l'absence de challenge classique.

Il n'y a pas d'ennemis, les objectifs sont faussement simplistes mais si on rentre dans le jeu ça devient un puzzle où il y faut se créer une solution. Il n'y a pas 1 façon de gagner prédéfinie, c'est au joueur de se créer son parcours et tout. C'est top.

Et quand on progresse dans le jeu on a même le droit à des outils de plus en plus fun.

La variété des objectifs est également à signaler, on a pas l'impression de faire la même chose en boucle !