actu

Le drama Firefox de la fin 2017 : SpyGlass

Mozilla aura eu une sacrée année. Depuis l'arrivée de Chrome et son marketing sauvage (rappelez vous les spots vidéos, les pubs physique dans tous les coins un peu civilisés, sans parler des pubs sur toute la panoplie de site ouaib de Google…) les parts de marché de Firefox se sont peu à peu étiolées. Mais Mozilla commence visiblement à se réveiller et ses efforts portent leurs fruits. Désormais Mozilla sort des versions “oxydées” de Firefox (ça veut dire avec de plus en plus de morceaux écrits en rust (rouille… oxydé… bref, ce terme n'est pas de moi et il est semi-officiel)) et bouscule l'architecture de son navigateur pour le meilleur mais forcément avec un peu de casse.