Utiliser ZSH à la façon de VI en réduisant les inconvénients

Vi et Emacs ont inspiré et inspirent encore pas mal les devs car ils ont posés deux bases d'expériences utilisateurs qui ont depuis le temps prouvé leur efficacité. Ils s'appuient tous les deux principalement sur l'utilisation du clavier mais abordent le problème différemment. Emacs s'appuient sur des raccourcis claviers nécessitant tous pleins de doigts pour appuyer simultanément sur diverses touches : Ctrl-Alt-Shift-Altgr-x … Vi lui utilise des modes : un mode pour entrer des commandes, un mode pour écrire, un mode pour faire le café … Ce sont donc deux approches différentes mais pourtant efficaces.

Substring History Search dans ZSH

Les shells de nos chers unices sont de merveilleux outils qui permettent d'interagir avec nos OS. C'est mon interface principale. Je l'utilise constamment et pour tout. J'utilise très peu de logiciels graphiques. Un navigateur, un terminal et un lecteur vidéo. Voilà tout. Par contre je dois avouer que j'ai pas une super mémoire et du coup j'ai parfois du mal à me rappeler de certaines commandes. C'est d'ailleurs pour ça que j'utilise Foldcat comme vu il y a quelques temps.

Foldcat : se rappeler de quelque chose quand on rentre dans un dossier

Vous avez une mémoire de poisson rouge comme moi ? Ça vous arrive d'installer des trucs un peu exotiques et de pas vous souvenir comment ça fonctionne. Du coup vous allez dans le dossier en question et là vous fouillez à coup de ls / tree / --help. Pas mal mais et si on avait un ptit truc qui venait nous aider. Foldcat : le chat du dossier Votre chat vous passe dans les panards quand vous entrez dans une pièce ?

Une idée d'init

Ces derniers temps, les inits ont la côte. L'invasion de Systemd sur un bon paquet de banquises en est la principale cause. Il faut dire qu'avant lui il n'y avait pas eu autant de débat et peu de concurrence. Il y a pas mal d'inits différents mais la plupart sont quasiment pas utilisés en dehors des cadors du secteur. Systemd fait parlé de lui à cause de son initiateur (haha) à la réputation sulfureuse mais également pour certains choix techniques parfois étranges mais aussi (et surtout à mon goût) pour sa capacité à changer l'ordre établis.