Mes visionnages

Une petite liste des films que j'ai vu avec une mini-critique sur mon ressenti.

C'est également classé par réalisateurs et acteurs.

C'est pas exhaustif du tout mais j'y travaille petit à petit.

Anna

Un film de Luc Besson donc avec une héroïne loin d'être moche, qui va se transcender, qui est badass et qui va se faire malmener par les bonhommes. On est en plein dedans. C'est pas mauvais, ça se laisse plutôt regarder. Certaines scènes sont vraiment jolis et on sent que John Wick est passé par là pour les chorégraphies de baston. Si vous avez aimé Nikita bha… regardez Nikita mais ça devrait quand même vous plaire.

47 Meters Down : Uncaged

J'avais une heure à tuer sans trop savoir quoi faire du coup je me suis mis ce film. C'est un bon gros nanard merdique avec des adolescentes en maillot de bain dans des décors magnifiques. Je ne peux m'empêcher de vous en parler en détail, ça vaut le coup. Bon déjà, c'est le classique “Je désobéis pour faire la fête et je me fous dans une merde noire en faisant tous les choix les plus pourris”.

Maximum Overdrive

Stephen King est un excellent écrivain. Il est super prolifique en parvenant à sortir plusieurs livres dans une seule année. Il est versé dans le fantastique à tendance horrifique et a eu le droit à une tripotée d'adaptation cinéma. Et bha pour une fois il a eu le droit à réaliser une de ses adaptations. Dans le rôle principal on retrouve Émilio Estevez qui n'est autre que le fils de Martin Sheen et donc le frangin de Charlie Sheen.

Silver Bullet

Un film assez basique. Pas mauvais ni brillant, au final il se laisse voir même aujourd'hui. Les effets spéciaux sont pas trop dégueux, on a évité le pire. Le jeu d'acteur est bon et le gamin handicapé a quand même le droit à des fauteuils roulants de la mort ! L'histoire est plutôt classique sans trop de surprise. On demanderai au premier venu de pondre un scénar de film de loup-garou on obtiendrai un truc assez proche.

Cat's Eye

J'avais un peu peur ce film, surtout quand on m'a dit “Comme Creepshow c'est un film à histoires multiples”. Aoutch… “Comme Creepshow…” Hmm Dans les deux premières minutes ça te balance des wink wink références à Cujo et Christine des moins subtiles. Là je commence à avoir peur. Et au final bha… C'était vraiment bien ! Non sans blague ce film est plutôt bon. Les histoires sont cools, les acteurs aussi, les décors, les effets spéciaux… Non c'est vraiment pas mal du tout.

Firestarter

Fond sonore Un laboratoire un peu louche du gouvernement qui donne un peu de pognon pour avoir des cobayes pour tester des produits qui "font des trucs". Des jeunes sans le sous à patte d'eph qui se laissent tenter et qui hallucinent en fricottant. Du synthé, du texte avec des dégradés dignes du WordArt. Ouai on est bien dans les années 80. Ce film est molasson et bourré de clichés. Il pourrait être bien plus cool s'il se faisait charcuter pour passer de 2h à 1h30.

Children Of The Corn

La musique à écouter pour lire. Et bhé… je ne connaissais pas du tout ce film, mais je savais qu'il avait eu des suites, bref c'est un signe que ça doit être plutôt cool. Et là vous vous prenez une sorte de téléfilm de fin de soirée dans les dents. Les acteurs adultes sont à peu près convaincants mais les gamins (dont certains sont pas si gamins) vous mettent une bonne grosse dose de surjeu.

Christine

Dernière adaptation d'une œuvre de Stephen King de 1983 et non des moindres. Aux manettes, le grand John Carpenter. Franchement qu'est-ce qui pourrait arriver de mal ? Le film commence avec Bad To The Bone, c'est cliché mais finalement est-ce vraiment cliché en 83 alors que le morceau est paru l'année précédente ? Ça en impose sévère. On a bien les composants d'un Stephen King : un loser maltraité, une machine pas si inerte, un revirement de personnalité, une once de surnaturel, un vieu mystérieu (wink wink).

Red Team - Double Détente

Un buddy movie un peu pataud voir lourdingue par moment. Il échoue largement au test de Bechdel (et pas qu'un peu), l'époque n'aidant pas… Bref, des gros bras, du pan pan du boum boum. On se fout un peu de la gueule des russes mais implicitement on se fout bien de la gueule des amerlocks. Bref, la fin de la guerre froide s'exprime dans tous ses clichés. Les scènes d'actions ne sont pas spécialement mémorables, l'humour non plus et l'histoire… boarf.

The Dead Zone

Nous voilà encore à Castle Rock pour une histoire assez surnaturelle. Suite à un accident de voiture (ou ptet même un peu avant, c'est étrange), notre cher Christopher Walken se retrouve doté d'un pouvoir lui permettant de voir le futur ou le passé en d'une personne en la touchant. Ce film passe tout seul sans qu'on s'en rende compte. C'est très léger même quand il y a une scène d'action, pas une vague.

Cujo

Le pitch est assez simple : un bon gros Saint-Bernard se fait becter par une chauve-souris et contracte la rage. Et là, il est pas très content et assez sensible aux sons. Et pouf on bon film. Le film prend son temps pour poser son histoire. On voit bien le background des persos, les décors toussa, c'est même un poil long à démarrer. Mais, c'est ce qui permet de mieux profiter des scènes de tension par la suite.

Creepshow

Un film composé de six histoires. Et bha c'est très mouaif. Les histoires sont à peu près sympa même si au final à chaque fois il manque un truc. Franchement, il n'y a pas de twist, pas de moral, pas de conclusion. À chaque fois on reste sur sa faim. C'est très nanardesque, avec du latex et du surjeu. C'est long et ça rame pour des histoires sans enjeu. La seconde est quand même ma préférée.

The Shining

Rhaaalalala mais quel film ! Tout est génial. Franchement c'est top. La musique, les décors, l'ambiance, l'histoire, les acteurs, les jumpscares, le montage. Je sais que j'en parle souvent mais c'est vrai que pour moi c'est un critère assez important, ce film a pas vieilli : le rythme est toujours bon, les dialogues sont toujours actuels, tout est toujours crédible, les effets spéciaux, les mouvements de caméra. Ce film est toujours classieux et moderne 40 ans plus tard.

Carrie

C'est la toute première adaptation ciné d'un bouquin de Stephen King et ce film est devenu culte. Et pourtant j'aime pas spécialement. C'est bien filmé avec le Gimmick de la double focale, l'histoire en elle-même est pas mal, les acteurs sont crédibles. Mais qu'est-ce que c'est lent ! Certaines musiques sont vraiment très clichés, on peut difficilement passer à outre. Et les pouvoirs surnaturels de la Carrie, bon ils sont cools mais bon j'arrive vraiment pas à y croire.

Hellraiser 1 : Le Pacte

Le meilleur épisode d'une saga maudite. Cet épisode fondateur pose les bases d'une mythologie que j'affectionne particulièrement. Bien que la très grande majorité des films de cette saga soit des merdes parfois nanardesques parfois juste nulles il n'en reste pas moins que l'univers est super intéressant. Le film est très typé fin 80 dans le look des personnages et le jeu des acteurs est vraiment … bof voir à côté de la plaque.

Hereditary

J'ai vraiment beaucoup aimé Midsommar du coup il me fallait voir le premier film d'Ari Aster. Et bha il est encore mieux. Celui-là est un peu moins dans le malaise et plus dans la peur viscérale. Wow, la gamine jouée par Milly Shapiro est quand même overcreepy. Sans dec, elle est vraiment dérangeante au point où je me suis demandé si elle n'était pas le sujet du film au tout début.

Scanners

Scanners a vieilli. C'est triste à dire mais c'est dur de le regarder sans se le dire malheureusement. J'ai du mal à mettre parfaitement le doigts dessus mais le déroulé de l'histoire me perturbe. L'enchaînement scénaristique me semble parfois plutôt étrange. Le film est quand même super cool. Ses effets spéciaux pratiques sont vraiment super (la fameuse tête qui explose) et malgré leur âge restent franchement classe. L'affrontement final est vraiment sympa aussi mais c'est ptet parceque Michael Ironside a une allure démente avec son trou de balle sur le front.

Midsommar

Quel film intriguant. Ça commence comme un gros drame, puis ça part dans l'insouciance à partir de la moitié du film c'est le malaise incessant. Et le pire c'est que lorsque tu crois être arrivé à l'apogée du malaise et PAN ! Une couche supplémentaire de malaise. Le rythme assez lent n'aide pas à se dissiper ce sentiment oppressant. Déjà de base j'ai tendance à trouver très étrange les communautés isolées et tout ce qui est respect des traditions mais alors là le combo des deux c'est l'horreur.

Seul Sur Mars

À sa sortie il m'avait fait vraiment de l'œil : Ridley Scott qui repart dans l'espace mais pour de la science pas trop fiction. Pas d'alien ici mais de la survie crédible. Un pauvre astronaute qui se retrouve abandonné par son équipe sur Mars, tout seul (c'était pas intentionnel). C'est un sacré débrouillard qui va chier de la science pour tenir bon. Il lui faut trouver de quoi se nourrir. Il lui faut de quoi communiquer.

Apocalypse Now

Pour fêter les 40ans de la sortie du film (un peu en avance) j'ai voulu découvrir ce film. L'intro avec This is the end des Doors est déjà super. J'étais convaincu dès la première minutes du film. Le malaise est total au début, le Capitaine qui est complètement HS, quand on lui attribue sa mission tout est fait en sorte pour que ce soit dérangeant avec des gros plan qui bougent sur de la bouffe aux couleurs dégueux.

X-Men : Dark Phoenix

J'aime bien les personnages des X-Men même si certains sont un peu nunuches ou sous-exploités. Cet opus est vraiment pas terrible. On se fait chier. Sérieusement, l'histoire est bateau, c'est joliement fait mais c'est vraiment pas palpitant. Aucune empathie ne ressort de ce film. C'est ptet moi mais la Sophie Turner me laisse toujours de marbre : pour jouer les pleurnicheuses elle est forte mais pour jouer un personnage à la puissance démentielle … bha elle vaut pas chipette.

Iron Sky 2 : The Coming Race

Le un était sympa à flirter avec le nanard, lui donner une suite était risqué. La moquerie envers Apple ne pouvait que me faire plaisir. À cela qu'ils sont allés jusqu'à moquer la pub de 84. Le contrat est rempli même s'il est loin d'être drôle. Les références sont un peu partout. Et même avec un petit budget (mais tout de même confortable) ils ont réussi à avoir des effets spéciaux vraiment pas dégueu.

Ça : Partie 2

Cette deuxième partie est vraiment bien. On revoit les gosses (pfiouuu j'avais peur qu'ils ne soient que survolés dans cette seconde partie). C'est un plaisir de revenir à Derry pour y avoir quelques frissons. Ce second chapitre est bien moins effrayant que le premier je trouve. C'est bien plus visuel et fantastique ce coup-ci. Perso ça ne m'a pas dérangé mais je sais que ça rebute d'autres. Notre cher Pennywise est un peu moins amusant et plus monstrueux.

Airplane 2

La suite de la fameuse comédie. C'est pas fait par les mêmes réalisateurs et ça se ressent un peu. On sent qu'il y a eu une volonté de faire quelque chose de ressemblant avec un humour assez proche et même certaines redites. Mais globalement ça marche un peu moins. Ça parodie 2001 L'Odyssée de l'Espace avec son ordinateur de bord qui devient fou. Toujours des flashbacks. Bref c'est sympa mais plus dispensable que le premier.

Ça : Partie 1

Cette première partie est géniale. Les gosses sont super attachants grâce au talent de Stephen King et par l'interpretation bien au poil de chacun des gamins. Ils ont tous leur personnalité, leurs peurs et l'alchimie qui en résulte est top. Le vilain de l'histoire est tout bonnement terrifiant avec ses métamorphoses, ses rires, son intelligence et ses facultés extraordinaires. Mais pire que Ça, les parents à peine présents sont tous plus dérangeant les uns que les autres !

Mad Max : Fury Road

C'est à mon goût le meilleur film des années 2010. Il est vraiment génialissime. On ne s'ennuie pas une seconde, les décors sont magnifiques, les effets spéciaux Ce film est une claque monumentale ! Les décors sont magnifiques, les acteurs parfaitement dans le rôle, l'univers bien rembourré, les musiques magnifiques et bien câlées. J'adore la série Mad Max, ils sont tous assez proches mais en ayant quand même chacun leur truc distinctif.

Airplane ! | Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Un classique de la comédie américaine. Réalisé par le fameux trio ZAZ, il enchaîne les gags plus ou moins loufoques. Ça parodie les films de catastrophe globalement mais aussi quelques films bien particuliers comme la mythique scène des dents de la mer lors du générique. C'est un enchaînement constant de gags. Certains excellents, certains moyens, certains vraiment limites et certains passant mal la traduction française. C'est vraiment très drôle. Dans le casting on retrouve des habitués du genre comme le fameux Leslie Nielsen qui est dans la plupart des productions ZAZ (les réals David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker).

Eraser

Les punchlines super clichées. Le petit solo de guitare électrique toujours au bon moment. La fin d'une époque. On en fait plus des comme ça. Même si c'est vu et revu et ultra stéréotypé, bha ça fonctionne sur moi. Visiblement les critiques n'ont pas aimé ce film et pourtant j'aime bien sans pour autant vouloir le revoir. La chute de l'avion est ptet quand même difficilement admissible mais bon dans l'ensemble ça se laisse bien voir.

The Dead Don't Die

Ça commence lentement. Et puis vers la moitié du film ça continue lentement. Heureusement à la fin ça se finie… lentement. J'ai vraiment du mal à comprendre ce film : il y a un casting de folie, il y a quelquels très bonnes blagues (mais vraiment éparses) et bha voilà. Il se passe pas grand chose. On se fait vraiment chier. Ça monte en tension mais ça n'explose jamais. Des personnages sont montrés.

Men In Black 4 : International

Le quatrième épisode de Men In Black signe le début de la fin visiblement. Le casting des précédents épisodes a disparu (sauf Emma Thompson mais c'est un ptit rôle). Les nouveaux sont pas mauvais mais Chris Hemsworth dans ce rôle… bof. Par contre Tessa Thompson est pas mal du tout (après l'avoir détesté dans son rôle dans Westworld…). Ils ont alloué tout le budget pour l'esthétique du film et assez peu au niveau scénar.

Kiss Kiss Bang Bang

Une enquête alambiquée avec une bonne dose d'humour (malgré des blagues légèrement homophobes). J'ai du mal avec Robert Downey Jr, parcequequ'Ironman… Quel plaisir de le voir galérer dans ce film. Ça me fait pas mal penser à The Nice Guys et bha c'est normal parceque c'est le même réal. On sent que c'est le brouillon et que the Nice Guys a amélioré la formule sur tous les points. C'est agréable à regarder même si un peu speed et décousu (ptet que ça a été rogné au montage, je ne sais pas).

BlacKkKlansman

Un film tiré d'une histoire vraie qui paraît absurde : un flic nouvellement recruté, noir, à la fin des années 70 dans un commissariat bien raciste d'un bledaillon des États-Unis, qui infiltre le Ku Klux Klan. Ce pitch est foufou déjà. Le film en lui-même est bien réalisé rien à redire. Et la mise en perspective avec l'actualité des USA à la fin met une jolie baffe aussi. Je le recommande.

Us

Un ptit film d'horreur de Jordan Peele. Il avait déjà fait l'excellent Get Out, bha là il revient avec Us. Et c'est franchement super. Les acteurs sont bons, les décors cools, l'ambiance bien stressante et les acteurs vraiment bons ! Un film d'horreur peut facilement être gâché par des acteurs un poil à côté du truc et ça me sort direct du délire mais là c'est pas du tout le cas.

Alita : Battle Angel

Je ne connais pas du tout le manga ni l'animé. J'ai trouvé que ça passait pas mal sans être non plus vraiment génial. Je pense que j'en garderai pas un souvenir très longtemps. Esthétiquement c'est vraiment propre, c'est bien animé, les acteurs sont… dans le ton. Bref c'est un moment sympa, mais je pense pas que ça devienne un film impérissable. C'est par contre bien trop lisse, apparemment le matériel d'origine est bien plus sombre que ce qui est dépeint dans le film.

Three Billboards

Excellente découverte de ce mois. La bande annonce m'avait tenté, mais je n'avais pas eu l'occasion et bha franchement pas déçu. C'est joli, l'histoire est prenante, les relations entre les persos sont vraiment cool, le casting est bien. Et puis ce personnage principal ! Wow j'ai adoré sa répartie, son courage et tout. Vraiment cool. J'aime bien aussi les films qui se passent dans la campagnes usienne. C'est un contexte au final assez rare dans un film qui ne tourne pas autour de cet aspect.

Panic Room

Un autre David Fincher. Celui-là est super aussi (Fincher quoi). Une grande baraque avec une panic room et de vils voleurs qui en veulent. Techniquement, il en jette pas mal dans ses mouvements de caméras même si les effets spéciaux numériques se voient quand même pas mal mais ça se laisse oublier ce détail. C'est un très bon thriller avec un casting bien cher (coucou Kristen Stewart toute pitite). Tu te retrouves à tenter de vouloir les aider et à facepalm mais ça marche vraiment bien.

Under The Silver Lake

L'affiche m'avait intriguée à là sortie puis je l'avais oublié. Le vil Korbak m'a poussé à le matter et WOW. Super film. C'est par le même réalisateur qu'It Follows (à voir aussi). On pourrait croire à un simili Mulholland Drive. On comprend pas trop ce qui se trame, il y a une ambiance particulière et tout. C'est mystérieux et d'ailleurs allez traîner sur le reddit du film, il y a énormément de trucs cachés dans le film qui n'ont pas été encore complètement résolus.

Dunkerque

J'adore Christopher Nolan et pourtant j'avais pas encore vu ce film car j'apprécie pas trop les films de guerre. Et bah c'était vraiment super. Les images sont magnifiques. Mais vraiment. Je m'attendais à voir un truc grisâtre, déprimant, avec des nazis de partout mais pas du tout, la météo était belle (mine de rien ça change du classique film sous la grisaille). C'est pas un film de guerre classique, les combats ici ne sont presque pas montrés (quelques affrontements aériens mais sans plus).

Godzilla 2 : King of the Monsters

Je suis pas super fan de film de monstre. J'apprécie quand j'en vois un, mais je vais rarement en voir. Le "premier" était pas trop mal (en dehors de la fin où le gros monstre estime qu'il a fait son taf et qu'il peut partir fièrement retourner s'ennuyer sous l'eau…) du coup pourquoi pas une suite. Et bha en fait maintenant on sait pourquoi fallait pas. Les effets spéciaux sont impressionnants.

Once Upon A Time In Hollywood

Well well well, le tout nouveau Tarantino ! Sans surprise c'était bien. Les dialogues sont toujours aussi cool. Ça part un peu dans tous les sens pour au final une histoire plutôt simple mais c'est ça qui est bon. C'est toute une ambiance et tout. Les moments de tensions sont bons, les moments d'humour aussi, les plans contemplatifs bien réussis, les acteurs impecs. J'y suis allé sans m'être renseigné du tout, je ne savais pas de quoi ça allait parler.

Die Hard 5 : A Good Day to Die Hard

Ha tiens il y a un 5ème ! Et bha c'est gentil mais fallait pas, hein. D'un coup d'un seul ile fameux John McClane a un fils pseudo-badass qui sort de nulle part. Le 4 était too much celui-là il est over 9000 ! Ça devient particulièrement ridicule. Le précédent était encore supportable, là vraiment pas. Il a quand même rapporté du pognon donc … Il va y en avoir un sixième du 6, imaginez ma joie.

Die Hard 4 : Live Free or Die Hard

Rhaaa l'épisode de trop. C'est too much de partout. Les cheveux sont plus là et le bon goût non plus. L'enjeu est d'ampleur nationale. C'est … fatigant et pourtant il y a Kevin Smith dedans. Bref on peut s'abstenir largement. Je l'avais vu à sa sortie sans l'apprécier bha dix ans plus tard le sentiment est confirmé. On sent que Bruce Willis commence à vieillir, ce genre de rôle ne pourra plus être crédible bien longtemps.

Die Hard 3 : Une journée en Enfer

John McClane fait équipe avec Samuel “Motherfucker” L. Jackson pour la vengeance de Jeremy Irons. J'adore cet épisode (en partie à cause du jeu sortie sur Playstation à l'époque) où on visite un peu New York. John McTiernan reprend les rennes de son Die Hard et franchement c'est au moins aussi bon que le premier épisode. Le rythme s'emballe, le scénar brille, les acteurs sont bons. Il y a même de ptites énigmes survolées, encore du panpan et plus de vroom vroom.

Die Hard 2 : 58 minutes pour vivre

John McClane vient de changer son réalisateur mais tout se passe bien dans cet épisode. Il est un poil moins bien que le premier mais se laisse passer quand même. Ça prend de l'ampleur dans l'enjeu. Le premier est un classique de Nowel, celui-là se regarde à Nowel mais n'est pas un classique. On se retrouve encore une fois avec les alliés théorique de John qui l'entravent/ne le croient pas. Bon c'est déjà vu.

Die Hard 1 : Piège de Crystal

Un classique de John McTiernan. De l'action, un Bruce Willis cheveulu, des panpans du Boom boom. Alan Rickman incarne le fameux Hans Gruber. Il est génial, c'est un très bon film de Nowel. C'est devenu un classique à raison. C'est lui qui a fait la transition entre les films d'action des années 80 et ceux des années 90. De légères touches d'humour, un montage nerveux. En dehors des looks, ça n'a pas pris une ride.

The Game

Un ptit Fincher des familles. Il est propre, efficace, réussi. La tension monte de plus. C'est à en devenir parano. En plus Michael Douglas a toujours une certaine classe. Par contre, la toute fin, la suspension d'incrédulité est mise à mal. C'est dommage parcequ'à peu près tout est crédible mais ça échoue à la dernière marche. Ça reste quand même un très bon film. Au fait, vous avez perdu ! Je le rematte de temps à autre, c'est toujours un bon moment plein de suspens.

Kalidor / Red Sonja

La suite qui n'en est pas une de Conan. Bon, là on flirte avec le nanard. Mais le nanard avec quand même un sacré budget pour les canassons les décors et compagnie. Il a bien plus mal vieilli que ses confrères. Premier film que je découvre ce mois-ci. L'expérience était quand même agréable, surtout en mettant en perspective avec les deux premiers. À voir une fois et c'est tout et seulement si vous avez vu les deux premiers.

Conan Le Destructeur

C'est une suite plutôt fidèle mais quand même un peu moins bien. Les décors sont toujours aussi classe. Le dromadaire a eu sa revanche, mais sa victoire n'est que de courte durée… Je ne l'avais jamais vu et c'est pas sûr que je le rematte. Le monstre cheapos moche, Grace Jones en surjeu, Bombaata le relou… bref à faire une fois mais pas plus. En plus j'ai l'impression de ne pas connaître ces musique, ce qui joue sur le sentiment globale j'imagine.

Conan Le Barbare

J'aime beaucoup ce film. Il est dans son jus et pourtant il fait pas non plus rire à ses dépens. Les effets spéciaux sont pas mal, l'ambiance est cool, les décors sont jolis. Il a un rythme très posé que l'on ne retrouve pas dans les productions actuelles. Il y a peu de dialogue. Le grand vilain (le fameux Tholsadum) a une aura indéniable. Et quand on apprécie également le Donjon de Naheulbeuk bha forcément, quand on entend les musiques forcément ça fait tilt.

Stand By Me

J'ai presque honte, j'avais jamais vu ce film culte. En plus c'est tiré d'une nouvelle de Stephen King. J'ai beaucoup aimé cette ambiance des années 50 avec les gamins qui grandissent ensemble en tentant de trouver une place dans le monde à travers des instants de camaraderie. Ça ressemble un peu à Ça dans l'ambiance gamins-entre-potes. Il se passe pas de trucs foufous, pas de grandes scènes d'actions, mais on ne s'y ennuie pas pour autant.

Judge Dredd

Je n'avais pas revu ce film depuis au moins 20 ans. Et bha … ça a mal vieilli. Je connais pas le comic dont s'est tiré, mais je pense que le sidekick relou au possible, le fait de compresser autant d'histoire sur aussi peu de temps (la présentation du perso, le fait de le détruire et de lui faire obtenir sa vengeance et tout) aussi vite ça m'a semblé baclé. C'est dommage parceque que ça aborde pas mal de sujets à forts potentiels (jusqu'où la justice est nécessaire, séparation des pouvoirs, eugènisme, dystopie des méga-cités, apartheid riches/pauvres).

Rambo 1 : First Blood

C'est le seul film Rambo que je connais. Je ne sais pas comment sont les autres mais celui-là est vraiment super je trouve. Le mec paumé qui se fait emmerder comme pas possible par les flics mais qui HOHO pas de bol c'est un héros de guerre qui sait se défendre… j'aime bien. Le mec qui passe en mode survie face aux flics abusifs. De l'action sans que ça soit overkill à mon goût.

Sicario 2 : Day Of The Soldado

Le premier a été réalisé par Denis Villeneuve et wow il m'a scié dès le premier visionnage. La mise en scène en jette et tout, ça a beau être un film avec pas mal d'action, il y a pleins de moments plutôt posés. Et bha le nouveau réalisateur a voulu garder cette pâte. Et je trouve que c'est franchement réussi. Josh Brolin est toujours aussi immoral et Bénicio Del Toro redore son personnage dans cet épisode.

Shape Of Water

Je l'avais pas encore vu et là aussi c'est une bonne découverte. C'est joli, l'histoire est pas si gentillette et les acteurs sont encore une fois cool. On croirait un peu un film de Jeunet et Caro mais non c'est du Guillermo Del Toro. Même si j'ai pas vraiment aimé l'allure de la bestiole, j'ai vraiment bien aimé. C'est tellement rare de voir des persos muets dlans des films. L'ambiance années 50 est génial et c'est super beau.