10th & Wolf

Histoire :

Tom est un marine ayant violenté un supérieur et se retrouve suspendu et en prison. Il accepte un deal pour être libéré où il doit infiltré la mafia. Mais c'est la mafia directement dans sa famille.

Il va tenter d'en faire sortir son frangin tout en enfonçant son cousin qui est la cible principale des flics.

Ressenti :

C'est pas mal. Ça casse pas trois pattes à un canard c'est fait proprement mais sans plus. Il y a une réal honnête proprette avec un casting de têtes connues mais pas trop. Voilà, c'est un film moyen dans tous les domaines globalement.

Et c'est d'autant plus délicat pour ce film que la même année il y a The Departed par Martin Scorcese avec un pitch vraiment proche d'infiltration de mafia. La comparaison est clairement en défaveur de ce pauvre film mais bon tenter de rivaliser contre Scorcese qui parle de mafia… c'est peine perdue.

Je n'ai pas vraiment de reproches à faire au film mais j'ai pas non plus de bon point à vraiment lui accorder. C'est au final un film avec assez peu de saveur, sans trop de surprise et … bha voilà. Ça occupe bien un dimanche aprem mais d'ici trois jours je n'en aurai plus aucune trace.

On comprend à la toute fin que le titre est en fait le croisement de la 10ème rue et de la rue Wolf. Voilà voilà.