Aftersun

Histoire : 🔗

Sophie et son père Calum passent des vacances en Turquie. On les suit pendant ces quelques jours où ils s'amusent, ils mangent, ils jouent, ils dansent, ils chantent.

Un joli moment de complicité.

Ressenti : 🔗

Un film très doux calme et pourtant avec une légère note amère.

J'ai passé un super moment. Il fait beau et même s'il n'y a pas de rebondissement ou autre c'est un instant hors du temps. En fait ce film est un peu comme les vacances après tout. C'est une période déconnectée du reste et c'est très chouette.

J'ai beaucoup aimé ces moments de complicités. La gamine est vraiment top, son jeu d'actrice est au poil. Elle a impressionné tout le monde et s'est vu nominé pour plein de récompenses et en a d'ailleurs remporté quelques-unes.

Mais en regardant d'un peu plus près, on s'aperçoit que le père est pas en train de vivre les meilleures vacances de sa vie non plus. Mais ça ne transparait que via quelques ptits indices par-ci par-là. Et d'ailleurs même sans cela le film reste quand même cool à regarder.

J'aime bien les films qui traitent de l'enfance. Un peu d'insouciance, de découvertes du monde, d'observations et de réflexions vraiment pas si idiotes que ça.

C'est le premier film de la réalisatrice Charlotte Wells qui démarre sa filmographie en beauté !

Bref, pas grand-chose à en dire si ce n'est que c'était très agréable.