Angel Heart

Histoire :

Harold Angel est un détective lambda des années 50 à New-York. Il est convoqué par Louis Cyphre qui lui donne une mission bien payée afin qu'il retrouve un certain Johnny Favorite.

Il n'a pas trop d'info si ce n'est que ce Johnny a une dette envers le mystérieux Louis Cyphre et que celle-ci doit être payée. Notre détective doit donc déterminer si la cible est toujours en vie et si oui où est-ce qu'elle se trouve.

La seule piste à suivre est celle d'un séjour en hôpital il y a une quinzaine d'années.

Ressenti :

Pas ouf mais pas mal de singularité dans ce film. Déjà ça se la joue film noir avec un détective dans les années 50 (pour un film de la fin des années 80) avec des méthodes parfois violentes mais sans que ce soit un gros bras écervellé sans aucune morale. Ensuite une très grande partie du film se déroule en Louisiane où la culture locale teintée de vaudou apporte une touche un peu exotique. Ce mélange des deux ambiances rend pas mal du tout.

Mickey Rourke est au moment du tournage au sommet de la forme avec son look de playboy (il n'est pas encore passé sur la table d'opération pour entamer sa transformation) et il joue sacrément bien. C'est un rôle bien plus nuancé que ce que je pensais. En face de lui on a Robert De Niro qui semble un peu fanfaronner dans le rôle de Louis Cyphre.

On m'a vendu le film comme étant un film à twist final et … bha … Ouai il y a un twist mais il se voit venir dès le début du film. Bon ça reste quand même sympa mais il n'y a pas la surprise. Mais bon disons que le titre et les noms des personnages sont de trop gros indices pour ne pas être ignorés.

spoils

J'ai bien aimé le jeu de mot sur Louis Cyphre, j'ai tenté de le débusquer sans aller bien loin jusqu'à ce que ce soit révélé.

Le personnage est bien évidemment louche dès le début. Avec ses ongles, son trône, ses gestes, son mangeage d'œuf (après avoir dit que l'œuf est considéré comme l'âme pour certains), l'évocation d'un contrat envers un musicien qui est devenu une star grâce à lui…

J'ai tout de suite pensé que l'enquête était bidon puis j'ai très vite compris que le détective n'était en fait qu'à la recherche … de lui-même. Et ça n'a pas manqué. Bon, ça n'a quand même pas éventé le film car c'est bien réalisé et tout.

C'est marrant comme à chaque meurtre, la victime est tuée par un objet qui a attiré l'attention par notre détective. Au point où c'est devenu un jeu pour anticiper quelle arme allait être utilisée pour les prochaines victimes (haha la casserole de gumbo c'était pas mal du tout).

C'est au final un film qui n'a pas semblé laissé de grande trace et pourtant il sort de l'ordinaire avec un bon cast et une bonne réal. Les décors des années 50 sont vraiment très cool. Et puis c'est pas super commun les films dont l'action se déroule en Louisiane.