Avatar

Histoire :

La planète Pandora possède d'importantes ressources minière qui attire la convoitise des humains. Ces derniers en extraient une partie mais les plus gros gisements se trouvent sur le territoire des na'vis.

Une mission scientifique a pour objectif de les étudier, nouer des liens avec eux via des écoles notamment. Mais cela se fait via l'utilisation d'avatars : des êtres synthétiques créé avec l'ADN de na'vis manipulés à distance par des humains dans des caissons.

Les relations entre les deux peuples sont de plus en plus tendus : les na'vis sont proches de la nature alors que les humains débarquent avec leurs gros sabots pour tout défoncer dans l'unique but de s'enrichir avec le fameux unobtainium.

Ressenti :

Ce film est le rouleau compresseur. À sa sortie il a pété tous les records de recettes. Quand d'autres films depuis sont sortis et l'ont dépassé, ils ont même fait la pirouette de faire des ressorties en ciné pour reprendre la couronne du box office.

Le film révolutionnaire avec ses effets spéciaux à couper le souffle. C'est très joliement fait. Même près de quinze ans plus tard ça n'a pas vieilli. Faut dire qu'ils ont choisis des décors de base assez charmeurs avec des fôrets avec de la bioluminescence et compagnie et se sont simplifiés la vie en choisissant bien une faune locale avec peu de poils/plumes (ce qui est plus simple niveau qualité de rendu).

Pour se simplifier ils ont également rendus absolument tous les environnements difficiles à comparer avec la réalité. Il n'y a au final qu'une séquence se déroulant sur Terre et c'est au final dans une ville futuriste que l'on aperçoit que très brièvement. Bon après je dis tout ça comme une critique négative mais je pense qu'au final c'est un bon point. Mine de rien, grâce à tout cela les effets spéciaux résistent bien au passage du temps.

D'ailleurs c'est avec ce film que l'on est passé de la motion capture globale à la performance capture bien plus précise (ouai c'est pas si vrai il n'y a pas spécialement eu un avant/après aussi net que ce qui est raconté). Et c'est vrai que les na'vis ces space schtroumpfs sont très expressifs sans être cartoonesque. Leurs grands yeux de chats y est pour beaucoup d'ailleurs.

Ce film est une explosion visuelle. C'est vraiment joli. Et le tout est accompagné d'une BO de James Horner que l'on reconnait pas son fameux motif que l'on retrouve dans bon nombre de ses compositions (les quatre ptits coups de trompette bien typiques).

La puissance technologique des humains est beaucoup montré à l'écran. On a donc la puissance informatique avec tous ses ordinateurs où les opérateurs passent un programme de l'ordinateur vers la tablette en un mouvement et se promène avec ça à bout de bras sans fil. On a la puissance mécanique avec ses espèces d'hélicoptères, les méchas de combats, les vaisseaux spatiaux pour se rendre à l'autre bout de la galaxie, les énormes tractopelles et autres extracteurs miniers géants … La puissance militaire est bien présente mais au final moins impressionnante à mon goût : ça se bat avec des méchas certe mais au final ça reste des armes assez conventionnelles et moins exotiques que prévu : mitrailleuse, explosifs, armes blanches (où sont les lasers, armes à plasma, railguns … ?).

Le film a tout pour me plaire. En plus c'est James Cameron a la réal. Et pourtant bha … ouai c'est sympa mais sans plus. Ce n'est que la troisième fois que je le vois. Je ne vous cache pas que c'était une piquûre de rappel parceque je vais bientôt voir sa suite.

L'histoire est pas mal mais ça reste un peu trop prévisible. Biensûr que le pauvre gars qui débarque va finir avec la fille du chef du village. Biensûr qu'il va passer pour un bâtard de traitre quand les autres vont débarquer pour tout défoncer. Biensûr qu'il va se rallier aux autochtones. Biensûr qu'il va parvenir à capturer le bestiau le plus impressionnant qui va lui permettre de gagner le respect de tout le monde sans aucune contestation. C'est un peu trop facile et linéaire quand même.

Ce film m'est assez étrange au final. J'ai le sentiment que tout me pousse à l'adorer mais il me laisse … je sais pas trop comment il me laisse. En fait il m'indifère un peu. Quand je le regarde ça va, c'est plaisant mais sans plus. Je prend pas mon pied.

Et là où c'est plus étrange c'est qu'en fait j'attend sa suite maintenant pas pour le film en lui-même mais plus pour qu'il foutte un coup de pied à Marvel/Disney. Le premier est sorti avant la toute puissance du MCU et maintenant le contexte est différent. Désormais le film à gros budget et très grand spectacle c'est plus que du Marvel. C'est d'ailleurs Avengers : Endgame qui lui a piqué sa couronne du box office (avant de la lui recéder). Disney a vraiment besoin d'un concurrent sur ce genre d'ultra grosse production et j'ai l'impression qu'Avatar est le seul à pouvoir rivaliser. Donc j'attends du deux un truc moins plat et consensuel que les productions du MCU. J'espère une prod plus solide avec une claque visuelle qui éventuellement pourrait pousser Marvel à se remettre en question et à ptet ralentir la cadence de sortie de ses films. Ouai on a le droit de rêver non ?

Ha par contre ça y est ça va être une franchise. On va bouffer du Avatar pendant quelques années avec quatre suites de prévues… Et bha j'espère que les scénaristes vont rendre ça plus intéressant et moins convenu que ce premier épisode.

Je suis quand même étonné qu'il ne figure pas dans le top 250 IMDB. Il n'a que 7.8/10 alors que le top commence à 8/10.