Bacarau

Histoire :

Bacarau est un village brésilien assez isolé. Le politicien local souhaite se fait réélir mais participe pourtant à l'isolement du village en leur coupant l'accès à l'eau.

Même le camion ramenant l'eau est la cible d'emmerdeurs.

À côté de ça, une habitation isolée est le théatre d'un massacre.

Ressenti :

Wow j'ai été charmé par ce film. C'est un film qui nous promène pas mal : ça s'annonce comme se déroulant dans le futur. Ça sent la dystopie voir la science-fiction pour partir vers un drame et … C'est très agréable.

Le film se joue de ses spectateurs malicieusement. Et puis c'est un film brésilien qui se passe au Brésil avec des acteurs … vous avez compris. C'est dépaysant pour moi. En plus c'est vraiment joli cette nature.

spoils

J'ai vraiment cru qu'on partait dans le surnaturel : Le film qui s'ouvre en annonçant que c'est dans le futur, la soucoupe volante, la disparition de la carte. J'ai imaginé que le village s'était fait transporté ailleurs ou j'en sais rien quoi.

Mais au final c'est bien plus terre-à-terre et crédible.

Le film vire limite dans le gore sur la fin avec ses décapitations et les coups de feu assez violents. Le réalisateur n'a pas eu peur de vraiment tout montrer aussi bien niveau gore que sexe. C'est clairement cash et j'aime bien.

C'est au final très honnête dans la réalisation je trouve. Les acteurs sont bons, les effets visuels bons, la musique bien dans le ton (mention spéciale pour le générique de fin)(visiblement John Carpenter est très apprécié du réalisateur).

Ce film mérite clairement d'être bien plus connu. Ça sort de l'ordinaire.