Blow

Histoire : 🔗

George Jung a grandi dans les années 50 à Boston dans une famille où ça llait pas trop mal. Mais quand le business du père s'est pété la gueule l'ambiance familliale n'était plus au beau fixe.

Lorsqu'il devient adulte, il se rend en Californie où il se retrouve à vendre de la drogue pour gagner un peu de pognon. Mais il se rend compte qu'il est plutôt doué et son entreprise gagne en ampleur et il passe à l'échelle supérieure.

Ressenti : 🔗

C'est un biopic de 2001 réalisé par Ted Demme qui n'a pas fait beaucoup de film (vu qu'il est mort quelques mois plus tard avec des traces de cocaïnes dans le sang) avec Johnny Depp qui incarne le rôle principal. On découvre comment George Jung est devenu assez rapidement le distributeur de 90% de la cocaïne sur le sol usien. Le film s'étire sur une période d'une bonne vingtaine d'année avec de nombreuses ellipses.

Rien que les looks de Johnny Depp valent le coup. On le voit traverser les modes aussi bien capillairement parlant que vestimentaire. C'est un florilège des looks ringards qui font mal aux yeux. ^__^

J'ai bien aimé les différentes péripéties le long de l'histoire. Ça a l'air à la fois simple et pourtant assez casse-gueule cette vie. Et d'ailleurs un point que j'ai adoré c'est que George Jung est ici montré comme une personne assez lambda. Je ne sais pas à quel point le film est respectueux de la réalité mais il nous est pas du tout montré comme un psychopathe avec des accès de violence comme on voit souvent dans les autres films. Non, le gars n'est pas violent avec ses partenaires de business, ni même avec sa femme ou autre. Ça a même l'air d'un gars bien.

Le film joue à fond la carte de l'empathie. Le pauvre type se fait rouler par son pote de longue date mais pardonne quand même, il se fait renier par sa mère mais n'en tient pas rigueur. Il se fait niquer par sa femme mais reste respectueux envers elle. Le gars en prend plein la gueule mais reste toujours digne et ne renvoie jamais toute sa colère sur d'autres personnes J'ai vraiment adoré cet aspect du personnage ! C'est même le point le plus sympa du film.

Très souvent les films de mafia on nous attendrit pour nous faire apprécier des gars qui sont manifestement violents, des meurtriers et tout. Mais là, non c'est juste un gars bien qui certe revend de la drogue mais ça s'arrête là, il ne gagne pas en pouvoir en écrasant les autres.

Bon je ne vous l'apprends probablement pas mais Johnny Depp est visiblement un sale con poids lourd. Mais visiblement Emma Roberts qui joue sa gamine… bha c'est aussi un gros fion (c'est plus rare chez les femmes mais ça existe). Fût-ce un critère pour le casting ?

Le film a des relents de The Goodfellas sauf que … bha c'est tiré de la vraie vie de George Jung. Bref, très très cool à voir.