Children Of The Corn

La musique à écouter pour lire. Et bhé… je ne connaissais pas du tout ce film, mais je savais qu'il avait eu des suites, bref c'est un signe que ça doit être plutôt cool.

Et là vous vous prenez une sorte de téléfilm de fin de soirée dans les dents. Les acteurs adultes sont à peu près convaincants mais les gamins (dont certains sont pas si gamins) vous mettent une bonne grosse dose de surjeu.

Autant certaines idées sont pas folles mais pas ridicules non plus mais l'enchaînement de mauvaises idées du héros fait qu'on a franchement du mal à s'y plonger. Bon et vers la fin, c'est vraiment triste mais on a le droit à des effets visuels… wow … très … heuu … violents pour les yeux. Il aurait mieux valu s'abstenir mais bon le mal est fait.

L'idée de base est pas mauvaise : des gamins qui créent leur propre religion où ils se débarassent des adultes via des sacrifices à une divinité étrange. Lorsqu'ils deviennent adultes ils sont également sacrifiés pour apaiser la bête. Bon c'est cool mais niveau long terme ça marche pas trop comme religion hein.

Bref, leur ville est désormais vidée de tous ses habitants ce qui donne d'ailleurs quelques scènes post-apo plutôt réussies. Mais voilà quand un adulte se fait malmener par des gamins, c'est dur de filmer l'adulte qui se défend réellement. Parceque bon tabasser des gamins, même fanatique, c'est pas trop dans les mœurs et pourtant ç'aurait été la solution efficace.

Bref, la critique de la religion est l'aspect le plus intéressant du film, c'est pas les scènes d'actions ni le jeu, ni les dialogues, ni grand-chose qui sauve le film. Bon en fait si, la musique est bonne je trouve, mystérieuse avec des chœurs d'enfant des synthés stylés. Ça colle plutôt bien. Ouai en fait c'est la musique que j'ai préférré dans ce film.

D'ailleurs petite remarque : à la toute fin du film, dans la dernière minute il y a quelque chose qui sort de nulle part. Tention je vais spoiler un peu !

Là, tout est fini, nos deux héros s'en sortent et ont également sauvé deux mioches des mains de cette communauté. Le héros monte dans la bagnole et là POUF ! Une ultime fervente tente de l'assassiner à gros coup de faucille, on est à 30secondes du générique ! L'homme se débat, parvient à s'extraire du véhicule et boum, un coup de portière dans la gamine. Et ? Et bha il sort de la voiture et part à pied avec ses trois comparses et “The end” dans un silence gènant. Le générique commence à monter on voit encore les acteurs marcher et voilà. Cette petite scène dure réellement 37 secondes. Quelle est la valeur ajoutée de ce truc ? Et pourquoi mettre le générique si tôt avant la musique ? Wow.

Bon, ils ont fait combien de films dans cette série ? 10 !?! Ha ouai ! Hmm chuis ptet maso mais du coup ça m'intrigue d'autant plus. Est-ce que ça vaut le coup ?