Come And See - Иди и смотри

Histoire : 🔗

Fliora est un très jeune garçon qui souhaite participer à la guerre pour accomplir son devoir. Il est biélorusse et on est en 1943 et les nazis progresse sur leur territoire.

Ressenti : 🔗

Ptain je connaissais pas ce film. À chaque fois qu'on parle de film sur la Seconde Guerre Mondiale et notamment les atrocités comisent par les nazis, on évoque The Pianist ou l'encore plus populaire Schindler's list. Mais celui-là n'est jamais cité.

Il aborde donc l'arrivée des nazis en Biélorussie et c'est un point de vue que l'on a bien moins l'habitude de voir au cinoche par chez nous. La déportation n'y est d'ailleurs quasiment pas évoquée au final.

Tout le film suit le point de vue du jeune Fliora. C'est donc la guerre vue par un mioche qui est trop jeune pour combattre mais qui doit quand même s'impliquer dans ce conflit. Il commence donc par rejoindre une sorte de bataillon plus ou moins officiel où il fait quelques tâches annexes. Ensuite il fait la rencontre de Glacha avec qui il se retrouve seul à devoir fuire des troupes allemandes.

C'est vraiment un film très dur. Pendant la première moitié du film il n'y a pas trop de violences à l'écran. Mais la seconde moitié est assez hardos.

spoils

Fliora découvre que sa mère et ses sœurs ainsi que tout son village a été massacré. Il rejoint un camp improvisé où les gens manquent cruellement de nourriture.

Avec un groupe de trois soldats il part en quête de vivres. Deux mourront en explosant sur une mine. Le troisième se fera tuer par une rafale alors qu'ils partaient avec une vache.

Alors qu'il tente de retourner au camp, il se fait intercepter par un bataillon allemand. Et là il assistera à un massacre dans le village où les gens sont entassés dans une écurie. Il sera l'un des rares rescapés.

On voit les nazis s'amuser à torturer les villageois. On les devine violer les femmes… Bref, une horreur absolue.

C'est un peu la technique d'Oradour mais dans des étables qui est montrée ici. C'était une pratique courante des nazis en Biélorussie.

Au final, ce film est plus cru que les deux autres films cités plus haut. C'est à mon sens beaucoup plus impactant du coup. Et la mise en scène est très organique. On a vraiment l'impression d'être Fliora et c'est pas agréable.

Les personnages sont vraiment malmenés. Le gamin se fait frapper, raser, manque de se noyer, se fait tirer dessus, se fait humilier.

Il y a notamment une scène où avec Glacha ils tentent de rejoindre une île qui se trouve au milieu d'une étendue d'"eau". Sauf que bon c'est pas une eau limpide et propre, c'est plus une sorte de marécage de bouillasse où il n'a presque pas pied et où il faut lutter pour avancer. C'est horrible et l'acteur a réellement failli se noyer visiblement.

D'ailleurs à de nombreuses reprises le film salit ses personnages. Ça patauge constamment dans la boue, le personnage quand il est au plus bas se fout la tête dans la gadoue, …

Voilà, c'est un film très dur. Ils montrent également des vraies images à la fin. Mais ça reste vraiment captivant. On veut savoir comment ce pauvre mioche va s'en sortir. Est-ce qu'il va retrouver sa famille, est-ce qu'il va rejoindre son bataillon, est-ce qu'il va se battre, est-ce qu'il va juste vivre ?

On le voit en chier sévère aussi bien physiquement que psychologiquement. Et j'ai presque eu l'impression de voir un truc en quasi temps réel avec très peu d'ellipse (alors que pas du tout). On suit vraiment ses objectifs avec lui qui change constamment à cause de la suite des évènements.

Voilà, c'était un film vraiment très chouette mais très dur.