Come True

Histoire :

Sarah a fugué de sa maison sans que l'on sache pourquoi et a de grandes difficultés à dormir. Elle tombe sur une annonce d'une clinique faisant des essais sur le sommeil. Elle décide de participer à cette étude contre rémunération ce qui lui permet d'avoir également un toit.

Sa première nuit sera un énorme soulagement. Sa seconde nuit sera plus perturbante. Au réveil, les scientifiques vont complètement la traumatiser en lui montrant d'étranges photos.

Ressenti :

Et bhé mazette j'ai été très agréablement surpris par ce film.

C'est vraiment très beau. Les lumières, les cadrages, les décors et surtout les environnements oniriques, tout est parfaitement réussi. Sans dec, c'est une grosse claque visuelle.

Le tout est accompagné par une OST qui colle bien à l'atmosphère. J'ai vraiment que très rarement autant accroché à un si bon cocktail.

Certaines séquences semblent tirées d'une démo de Cocoon.

L'histoire est vraiment très intrigante. Il y a toujours un truc dérangeant sans que l'on sache précisément pourquoi. Les personnages entretiennent ce malaise en ne dévoilant jamais complètement leurs motivations. C'est toujours très difficile de savoir à qui l'on peut se fier.

spoils

Rhaaa cette montée en puissance à la fin !! Quand Sarah fait sa crise de somnanbulie, que les deux scientifiques la suivent avec les équipements c'est tout d'abord inofensif puis ça devient vraiment très oppressant.

Ces images difficiles à comprendre puis ça se matérialise réellement !! Brrrr

Mais j'ai été déçu par les deux dernières minutes. Le plot twist de “hey mais en fait tu es dans le coma depuis vingt ans…” je vois pas trop le rapport. Ça n'apporte au final rien au film. Ils auraient pu se contenter de ces ombres menaçantes.

Rajouter les dents de vampires et le meurtre à deux minutes de la fin ne résoud rien de l'intrigue. C'est dommage c'était un sans-faute. Ça reste vraiment très très chouette.

Bon bha voila. Très chouette film qui mériterait d'être un peu plus connu.

Ressenti 2 :

je viens de me rematter ce film et bha ouai je crois que je l'aime encore plus. Son esthétique ultra travaillée et son ambiance sonore avec ses synthés et tout ça rentre parfaitement en résonnance avec mes affinités.

J'aime tout dans ce film sauf la fin.

Ils ont réussi à donner un aspect de fou au Dr Meyer avec ses grosses lunettes à la Romero avec des dégradés de lumières et des reflets sur les verres, on le croirait sorti d'un animé. Sarah avec son air crevé et ses yeux toujours qu'à moitié entre-ouverts est parfaite dans le rôle.

Et pour parachever le truc, les trips noir&blanc somptueux des rêves avec ce traveling et ses formes torturées ça m'achève. Ça joue sur les formes, le brouillard, les lumières vacillantes. Ça lorgne clairement du côté de la demoscene et des jeux vidéos d'horreur.

Il me faudra le revoir encore !