Dreamcatcher

Dis donc c'est une vraie montagne russe ce film. On découvre une bande de mec adultes potes, on a un chouilla de leur background et là on a le droit à un flashback : des préados, marchant le long d'une voix ferrées et là on se dit qu'on va avoir droit à un ptit film sympatoches sur les relations amicales toussa.

Puis, le flashback prend fin, on se rend compte que certains personnages seraient doués de pouvoir de télépathies ou truc du genre (on sait pas trop exactement qui et dans quelles mesures).

Puis ça part en mode alien venu de l'espace qui se sont crashés dans la campagne américaine et l'armée qui vient nettoyer toussa.

C'est un sacré foutraque ce film. On sent que c'est pleins de bonnes intentions, ça veut vraiment faire bien, avec pas mal de bonnes idées, des acteurs bons dans ce qu'ils font, des effets spéciaux loins d'être ridicules mais ça va trop vite un peu partout. C'est dommage, ça pourrait être vraiment bon.

Une partie de l'intrigue se déroule à Derry (là où se déroule également It, acceuillant Pennywise the dancing clown qui est une entité maléfique extraterrestre). Bref, c'est indéniablement du Stephen King, mais niveau scénar il aurait fallu élaguer un peu ou alors étalé ça sur deux films ?

Après c'est pas pourri du tout. Mais le mélange des genres est perturbant.

J'ai beaucoup aimé le concept des archives des souvenirs qui est le bâtiment où l'on range tous nos souvenirs. Le concept est fun mais en plus ils ont réussi à montrer un lieu vraiment très classieux.

C'est un film particulier qu'il faut voir avec un bon état d'esprit pour que ça passe.