Expend4bles

Scott Waugh pas chipette

Histoire : 🔗

Pan Pan Boum Boum Des méchants, une bombe nucléaire, des gentils.

Ressenti : 🔗

Hmmm j'adore les films d'action des annĂ©es 80 90, j'en ai bouffĂ© des tas. J'ai une lĂ©gĂšre fascination malsaine pour Schwarzy et bon mĂȘme si je suis pas dans la team Stallone j'apprĂ©cie quand mĂȘme un peu. Expendables ce devrait ĂȘtre le film fait pour moi : on ressort les gros bras iconiques, on leur donne des armes du pognon et c'est parti pour du grand spectacles palpitant.

Bon pas de bol pour moi
 Schwarzy n'a jamais Ă©tĂ© Ă  l'honneur dans cette sĂ©rie de films. Et dans cet opus il s'est mĂȘme barrĂ© (surement le plus malin de la bande).

On se retrouve avec au final une brochette de has-been (ça me fait un peu mal mais ouai c'est vrai quand mĂȘme) qui font pan pan boom boom en lançant des punchlines de moins en moins drĂŽle. C'est assez navrant. Aucune de ces ptites rĂ©pliques ne fait mouche.

Ça se la pĂšte Ă  mort et ça se lance dans des dialogues assez gĂȘnants. Je sais pas si c'est juste moi qui aie envie de descendre le film mais c'Ă©tait naze Ă  chaque coup. La seule rĂ©plique qui m'a fait sourire Ă©tait je pense pas voulue : À un moment tu as un des gros bras de la bande qui se prend une balle et est donc blessĂ©. Une meuf et un gars de la bande vienne le choper pour le mettre Ă  l'abri. Le gros dur sort “Tu peux me guĂ©rir par un bisou ?”. Naturellement elle esquive et Ă  ce moment tu as 50cent (oui il est dans le film) qui sort un “Je m'occupe de lui.” Doit-on comprendre que 50cent va prestemment lui rouler la plus belle pelle de sa vie pour sauver l'autre gugusse ? J'aurai aimĂ© ça aurait Ă©tĂ© si inatendu mais non.

Bref, au moins on peut se consoler en regardant les explosions et compagnie. Le spectacle va compenser le malaise du scĂ©nar et des dialogues. ETTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT NON ! C'est ptet lĂ  un des plus gros dĂ©fauts du film. Les effets visuels sont remarquables dans leur mĂ©diocritĂ©. Il y a un problĂšme avec ce film : il y a eu un budget de 100 millions de dollars et les visuels sont Ă  gerber ! Et c'est pas pour jouer les puristes/fine-bouche, non non. Les effets visuels sont vraiment mĂ©diocres. Les incrustations sont vulgaires, les couleurs sont criardes et mĂȘme pour un plan aussi basique que Stallone devant une porte de maison, c'est juste immonde.

C'est assez incroyable le foirage sur les effets visuels. Les sĂ©ries un peu cheapos d'il y a dix ans s'en sorte mieux. C'est une purge sur tous les aspects. Ça s'Ă©tait foutu de la gueule de John Carpenter pour les effets spĂ©ciaux non finalisĂ©s sur Los Angeles 2013 Ă  sa sortie mais lĂ  c'est pire !

Je me dis que c'est pas possible, ce film est une arnaque pour soutirer du pognon.

Bon et sinon c'est Jason Statham qui est la star. Et il joue du 
 Jason Statham usuel quoi. Un peu tout le temps le mĂȘme rĂŽle.

Bon si vous voulez un film d'action barrez-vous. Si vous voulez du pan pan boum boum, barrez-vous. Si vous voulez des dialogues marrant, barrez-vous. Vous voulez en prendre plein les mirettes, barrez-vous.

Si vraiment vous voulez un point positif je pourrai vous dire qu'on est content de voir le générique de fin. Et en plus c'est Boys Are Back In Town de Thin Lizzy donc c'est cool.

Je vois sur la page wikipedia que Jean Claude Vandamme voulait venir faire le mĂ©chant. Il Ă©tait dĂ©jĂ  dans le deux oĂč il incarnait Jean Vilain et qu'il souhaitait faire Claude Vilain le frĂȘre voulant se venger. Ç'aurait Ă©tĂ© ptet un peu plus drĂŽle.

Vivement le cinq ! (non)