Ford v Ferrari

Histoire : 🔗

Dans les années 60, Ferrari gagne à chaque fois les 24h du Mans. Ford souhaite acheter l'entreprise Ferrari et fait une proposition qui est refuséee. Il s'agit de deux visions opposée qui s'affronte. Ford est une entreprise industrielle proposant des modèles en très grande quantité alors que Ferrari propose du fait main pour de la course.

Piqué dans son orgueil, le patron de Ford décide de se lancer sérieusement dans la course afin de foutre la nique à Ferrari. Pour cela, c'est budget illimité et ça va recruter les meilleurs du secteur Carroll Shelby et Ken Miles afin d'élaborer le meilleur monstre possible.

Ressenti : 🔗

Histoire à peu près vraie (la page wikipedia recense les divergences avec la réalité) des années 60 avec Christian Bale et Matt Damon.

Le film est super cool notamment pour le personnage de Ken Miles interprêté par un Christian Bale qui sort son plus bel accent britannique. Sa femme interprêtée par Caitriona Balfe nous régale également les oreilles. À côté on a Matt Damon qui lui assure l'accent. Mais bon on va pas se le cacher, la star du film c'est bien Christian Bale qui joue un personnage assez marrant. Le gars est un peu plus haut en couleur que les autres sans pour autant être excentrique et pourtant il est dépeint comme quelqu'un d'un peu foufou et difficilement canalisable. Perso, j'y vois quelqu'un de pourtant franc et certe direct mais sans non plus être une ordure (ouai on la connait l'excuse de “Chuis quelqu'un de franc et non un hypocrite” qui ne sert qu'à balancer des saloperies sur tout le monde et s'en dédouaner).

J'ai beaucoup aimé l'histoire. Ça démarre sur une rivalité de grand patron qui ne se mouille au final pas trop dans le truc. Et puis ça se transforme en film de sport avec les deux protagonistes qui s'entrainent et améliore leur véhicule. Par-dessus on rajoute une ptite couche de baston administrative entre businessman corporate et chiens fous qui veulent juste se faire plaisir.

Même sans être fan de bagnole, c'est assez cool de voir leurs designs dans le film. Certaines ont vraiment de bien belles gueules. Et le rendu en mouvement et tout durant les courses est bluffant. Je n'arrive pas à distinguer les effets numériques du vrai et du coup, je ne sais même pas s'ils ont vraiment fait tourner les bagnoles sur circuit ou non.

C'est très prenant. Une fois démarré, impossible de le laisser tomber.