Gangs of Wasseypur

Le parrain mais en Inde

Histoire : 🔗

La famille Kahn s'est fait une place à Wasseypur. En commençant petit puis en finissant comme la mafia règnant sur la ville.

Le film se déroule de 1940 à 2010 dans une ville d'Inde.

Ressenti : 🔗

Un film long, qui parle de gangsters, qui se déroule sur pas loin d'un siècle. De l'action, de l'amour, des traditions, des trahisons, des malversations et des exactions. Wow quel film ! Je me suis régalé même si j'étais un poil perdu à pas mal de reprises.

Un détail sympatique et qui marche plutôt bien est la musique. Elle est toujours en accord avec l'époque où se déroule le film. On a donc une évolution vers de la musique de plus en plus moderne tout au long du métrage.

Bon, je craignais que ce soit le cliché du film Bollywood avec des chansons et compagnie mais que nenni. Le film est sérieux et efficace et même étonnamment il ne perd pas trop de temps dans des détours. Non ça va globalement plutôt droit au but en enchaînant constamment son scénario. On a au final pas vraiment le temps de s'ennuyer malgré la durée du bousin.

Ce qui m'a perdu par contre c'est les personnages. Il y en a une térachiée vu que ça se base sur trois générations d'une famille. Il y a des gamins, ils grandissent, ils sont ensuite père etc. Du coup j'ai galeré à savoir qui est qui vu que ça change constamment. Après ça ne m'a pas empêché pour autant de capter ce qu'il se passe. Par moment j'ai juste lâché un peu prise et puis hop ça revient.

Ce film pourrait facilement être transformé en série. Faut dire qu'avec ses près de 5h30 au compteur il y a déjà de quoi faire. Étoffer un peu plus par-ci par-là et découper en morceau d'une heure et hop emballé c'est pesé !

C'est vraiment très cool de suivre les mêmes personnages sur toute leur vie.

quelques spoils

C'est marrant, au moment où je m'étais bien habitué à Shahid Khan celui-ci se fait buter comme ça sans prévenir. C'est balot je commençais à bien apprécier le personnage. Mais au final j'ai encore plus aimé le personnage de Sardar Khan (son fils).

L'arc de séduction entre lui et Durga est assez étrange d'un point de vue occidental moderne mais quand même assez drôle.

La fin de Sardar Khan est assez classe quand même. Alors qu'il se fait attaquer comme une merde, il nous fait une Boromir (ou presque). C'est assez peu crédible surtout quand tout le reste du temps tous les personnages crèvent à la moindre balle mais ça lui donne quand même une aura quasi surnaturelle.

Franchement Sardar Khan est joué par Manoj Bajpai mais il a un sacré air à David Harbour, non ?

Bref, je me suis régalé et je comprends que sa durée rebute du monde mais je le conseille quand même. Il y a franchement une ptite vibe Godfather mais en Inde.

(tiens c'est marrant, généralement je fous le tag "long" pour les films que je trouve trop long parceque je m'y fais chier mais là non, c'est juste long parceque c'est long et c'est une bonne chose.