Hachi : A Dog's Tale

Histoire :

Hachi est un chiot récuperé par Parker alors qu'il rentrait chez lui à la gare. Il le trouve abandonné et convainc donc sa femme de l'adopter.

Hachi a maintenant grandi et a pris l'habitude d'accompagner son maître à la gare et de l'y retrouver le soir quand il rentre du boulot. Un jour, Parker meurt au boulot et ne rentre donc pas mais Hachi l'attend inlassablement à la gare.

Ressenti :

Cette histoire vraie est ultra connue et plaît généralement à tout le monde. Elle s'est passée au Japon en 1923 et a déjà donné à un film japonais en 1987. Ici c'est donc le remake américain de 2009 qui recentre le récit aux USA.

Le film est sympa mais il est assez basique. Il n'y a rien de très marquant en dehors de son histoire. Comme prévu c'est un tire-larme. Ils ont misé à fond sur le piano omniprésent pour vraiment instiller une ambiance dramatique constamment.

Le film ne prend pas trop de risque. La plus grande folie est d'avoir parfois pris le point de vue du chien. On a donc des séquences en noir & blanc à hauteur de chien. Mais sinon c'est du tout convenu pour le reste.

Tout le monde est gentil, cette petite bourgade est toute mimi et la gare et ses environs c'est tout mimi. Le personnage principal prend le train pour aller bosser et se rend à la gare à pied. Franchement, qui y croit ?! Ce petit bledaillon est tout mimi et semble sortir d'un rêve de gamin.

Le toutou est mimi quand il est gamin mais c'est vrai qu'une fois grand c'est pas trop le genre de chien qui me plaît.

C'est un film facile qui plaira à beaucoup mais à mon sens il ne mérite pas sa note de 8.1/10 sur IMDB.