Heaven & Earth

Histoire : 🔗

Le ly est une Vietnamienne vivant dans un ptit village loin de tout. Ils ont été constamment pris dans de multiples guerres depuis des années et ça semble ne jamais en finir.

La vie n'y est donc pas si paisible vu que la guerre s'y intensifie. Ses deux frangins se font recruter pour les vietcongs.

Elle est soupçonnĂ©e de pactiser avec le gouvernement puis l'inverse. Bref, tout tourne mal dans des conditions atroces et elle dĂ©cide de fuire avec sa sƓur vers la capitale pour refaire sa vie.

Ressenti : 🔗

TroisiÚme entrée dans la trilogie vietnamienne d'Oliver Stone. On aborde encore une fois cette guerre mais sous un autre prisme. Celui-là est centré sur Le ly une Vietnamienne et on s'éloigne donc un peu du point de vue usien. Tout du moins au début.

J'ai l'impression que c'est un peu le vilain petit canard de la trilogie çui-lĂ . C'est tirĂ© d'un bouquin Ă©crit par Le Ly Hayslip racontant sa vie, donc ça en fait un biopic. La premiĂšre partie dĂ©crit donc la vie pour le moins compliquĂ©e de la pauvre femme sur qui il tombe des tombereaux de merdes constamment. Mais la seconde partie c'est l'arrivĂ©e de Tommy Lee Jones le gentil soldat amĂ©ricain qui se dĂ©marque du lot. Il ne pense pas qu'Ă  niquer, il est pas lĂ  pour jouer les brutasses, non il est juste gentil en tout point. Je ne vous cache pas que je trouve ça assez gĂȘnant cette romance.

L'acteur a 48 ans et Hiep Thi Le (la pauvre n'a mĂȘme pas de page wikipedia en français, je vais voir pour en faire une Ă©bauche !) elle n'en a que 22 et la diffĂ©rence est vraiment flagrante. Ça devient franchement de plus en plus gĂȘnant de montrer ce genre de relations et de dĂ©peindre ça comme normal. Mais bref, lui est Ă©perduement amoureux d'elle alors qu'ils ne se sont pas encore parlĂ©s đŸ€·. Il ne sait rien d'elle, ils parlent difficilement la mĂȘme langue mais il est dĂ©jĂ  Ă  vouloir la marier. Elle, il lui faudra attendre la fin de la soirĂ©e pour que ce soit rĂ©ciproque đŸ€·â€â™€ïž.

Non vraiment, j'ai du mal à croire à la sincérité de cette romance. Lui, arrive en sauveur avec du pognon et un moyen de s'enfuir du pays pour elle. Elle, bha 
 elle est belle et voilà. Il y a une dissymétrie évidente dans leur relation.

Le dernier tier du film est focalisé leur relation avec notamment leur arrivée aux USA. L'acclimatation culturelle (rien que le look) est une des thÚmes principaux. C'est assez sympa mais ça se fait éclipser sur la relation toxique des deux.

Bref, le film a des idĂ©es sympatoches mais c'est vrai que ça accroche moins que les deux prĂ©cĂ©dents. Ça prend moins aux tripes alors que bon la premiĂšre partie est pas vraiment plus lĂ©gĂšre. C'est plus insidieux mais du coup moins marquant.

Bon pas de bol en plus pour moi. La version sur laquelle je suis tombé était en qualité pas top du coup les images étaient moches. Et bon, bha on a beau dire ce qu'on veut mais dans mon cas ça influence ma perception du film. Il y a parfois de somptueux paysages mais ça se transforme en foire au pixel et ça ruine un peu le truc.

Bref, le film est sympatique mais la relation vu gentil blanc qui vient sauver la pauvre femme asiatique je trouve ça pas ouf. MĂȘme si plus tard, ce mythe s'Ă©frite, ça passe pas.

Ha tiens en passant, sur wikipedia dans l'infobox de droite ils mettent toutes les infos intéressantes et notamment dans les "acteurs principaux", ils foutent Hiep Thi Le en dernier alors que c'est celle que l'on voit le plus dans le film du début à la fin. Tommy Lee Jones n'arrive qu'au bout d'une bonne heure, c'est un peu du foutage de gueule. Ha et d'ailleurs la pauvre n'a pas de page française, je vais commencer une ébauche à partir de la page anglaise.