Incroyable Mais Vrai

Histoire : 🔗

Alors qu'ils visitent une maison en vue de l'acheter, l'agent immobilier sort son ultime carte de son jeu. La maison qui déjà était pas mal avec son jardin et son étage possède dans sa cave une trape. L'agent convainc le couple de le suivre, qu'il s'agit de l'atout majeur de la baraque.

Ils y vont et alors qu'ils descendent cette longue échelle ils finissent par arriver … à ce qui semble être l'étage supérieur de la maison. O__O Mais ce n'est pas tout, l'agent explique qu'ils sont également 12h dans le futur. Mais encore une fois ce n'est pas le clou du spectacle !

En empruntant ce passage, les visiteurs rajeûnissent de 3 jours ! Il n'en fallait pas plus pour convaincre les acheteurs de prendre la maison.

Ressenti : 🔗

suite de l'histoire avec spoils

Le couple invite un couple d'ami qui s'avèrent être le patron du mari ainsi que sa femme. La soirée se passe plutôt bien quand l'autre couple décide de faire une grande annonce. Après un suspens insoutenable le patron annonce qu'il a remplacé sa bite par un modèle électronique pilotable.

L'annonce est plus que surprenante. Ça ressemble à une blague mais ce n'est manifestement pas le cas.

La soirée se termine, l'autre couple retourne chez eux. Sur le retour ils débrief et semblent un peu déçu de la réaction pas super positive de leurs amis.

Marie prend goût à sa nouvelle maison et notamment le tunnel qui fait rajeunir de 3 jours. Elle se met d'ailleurs en tête de le faire suffisamment pour retrouver sa jeunesse d'antan. Alain lui s'en bat les noix.

Bon je vous fais pas toute la suite.

On est un peu moins dans l'absurde que dans le reste de la filmo de Quentin Dupieux, c'est même un poil plus sérieux. Néanmoins c'est du fantastique ce coup-ci. C'est moins drôle et même plus dramatique ce coup-ci. Ça varie un peu c'est pas désagréable.

Vraiment Alain Chabat c'est probablement mon acteur français favori. J'aime beaucoup sa façon de jouer et puis sa voix ! Et avec Léa Drucker ça marche plutôt bien entre eux à l'écran. Notamment leur repas avec les amis est très étrange. Ils ne savent pas trop sur quel pied danser. Est-ce de l'humour, est-ce qu'il faut abonder, faut pas se brouiller mais sans plus vexer le gars parceque c'est le patron quand même…

Faut dire que dans ce film Benoït Magimel est assez malaisant. Le mec est beauf, mais pas méchant envers son pote. C'est un gros macho fragile qu'il vaut mieux avoir dans sa poche.

Ptet le film le moins drôle et même un poil tristoune de Quentin Dupieux que j'ai vu pour le moment.