Infinity Pool

#Sex #drugs #murder #clone o___O

Histoire : 🔗

James et sa femme Em sont en vacances sur une île un peu particulière. Il a publié un livre il y a quelques années mais il est en panne sèche d'inspiration et espère profiter de ce voyage pour faire le plein. Dans leur complexe hôtelier ils font la rencontre d'un autre couple dont la femme Gabi aime le livre de notre auteur. Les couples sympathisent et vont donc faire une ballade ensemble le lendemain alors qu'il est interdit pour les étrangers de s'aventurer hors du complexe de vacances.

Ressenti : 🔗

Haaaaaa ! C'est pile poil ce que je voulais ! Ce film est tout bonnement dérangeant.

On a des personnages ambigüs, une ambiance qui devrait être au beau fixe mais avec toujours un décalage inquiétant et une histoire bien malaisante. C'est un régal ! Ce film est réalisé par Brandon Cronenberg le fils de son illustre père David Cronenberg et … bha ouai on sent qu'il y a des préocupation en commun. C'est son troisième film et je vais devoir me faire ses deux précédents maintenant. ^__^

Au casting on retrouve un des frangins Skarsgard pour jouer le pauvre écrivain. Mais surtout il y a l'infâme Mia Goth qui enchaîne les films d'horreur. Elle a ici un rôle des plus détestables et elle le joue à merveille (est-elle vraiment comme ça dans la vraie vie ?).

J'ai beaucoup aimé les changements qu'il y a tout le long du film. Les personnages évoluent pas mal (même si la temporalité du film reste assez courte) et même les situations changent assez vite.

première moitié du film un peu spoilant mais pas trop

Bon donc, les deux couples partent ensemble fair un picnic un peu arrosé au bord de l'eau. Alors que James part pisser dans la nature, Gabi le rejoint et va lui agiter la nouille comme ça sans préambule ni rien. Bizarre l'ambiance.

Au moment de repartir, les femmes commencent à faire pioncette à l'arrière, Alban étant trop bourré il laisse le volant à James qui se tape donc à conduire pour le retour. Bon l'alcool et la fatigue n'aide pas et il percute un inconnu au milieu de la nuit. Ils décident de laisser le cadavre sur place et de s'enfuir sans prévenir la police. Visiblement ce ne sont pas des rigolos.

Bref, ils rentrent chacun dans leur casbah et tout va bien. Au petit matin notre couple est réveillé par la police qui frappe à la porte et qui les embarquent. Ils sont séparés et interrogés chacun de leur côté. Le flic annonce qu'il est de la famille du gars à qui ils ont emprunté la bagnole. Il est franc et demande s'ils peuvent faire un faux témoignage comme quoi on ne leur a pas prêté la bagnole mais qu'ils l'ont volé puis qu'ils ont écrasé le pauvre type. En échange de quoi, le flic sera plus clément.

James accepte le deal et donc fait sa déposition : il est coupable de vol et de meurtre. Une fois fait, il apprend que la loi en vigueur est différente de la leur. En tant que coupable de meurtre sa peine est … la mort. Il va donc être tué et la peine sera éxécuté par la descendance de la victime soit … un gosse de 13 ans. Notre auteur est naturellement pas jouasse et a le sentiment de s'être fait manipuler sur toute la ligne.

Mais, il y a un énorme "mais" ! Le policier révèle que ce petit pays avec ses lois dures propose un traitement différent pour les touristes étrangers. Afin de ne pas créer de vagues à l'internationale, ils proposent un service moyennant finance : la création d'un clone qui sera sacrifié pour l'éxécution de la peine. Bon bha forcément, cette proposition est plus qu'alléchante et l'auteur accepte.

Après la procédure de clonage, il se réveille et assiste donc avec sa femme et d'autres personnes à la mort de son clone par le gamin de 13 ans. À la fin de cette déroutante cérémonie il se voit confier son urne avec ses cendres et est désormais libre de retourner à l'hôtel.

Ptain mais c'est du génie ! J'aime vraiment beaucoup toute cette histoire. L'idée est top.

La seconde moitié est toute aussi bien d'ailleurs mais je vous laisse le plaisir de le découvrir. Il y a des rebondissements et pas forcément ceux que l'on peut facilement imaginer.

Bon ce film est clairement pas à mettre entre tous les yeux. Il y a des excès de violences, de gore, de sexe, de drogues. Je suis pourtant assez tolérant généralement mais là ça se fait plaisir. Ne laissez pas des mioches voir cela. Il y a de la suggestion mais pas à tous les coups.

J'ai beaucoup aimé l'aspect visuel des scènes assez psychédéliques. C'est super joli avec des sortes d'aberrations chromatiques hardcore et des jeux de lumières du plus bel effet. Rien que sur ce point l'expérience vaut le coup.

D'ailleurs voilà le mot pour ce film. C'est une expérience un tel visionnage.

Je vous le recommande chaudement et je suis triste qu'il n'ait pas une meilleure note.