Jeepers Creepers

On garde le Jeepers on jette le Creepers

Histoire : 🔗

Trish et son frangin Darius retourne chez leurs parents pour les vacances. Les deux jeunes prennent les ptites routes de campagnes pour ce long pĂ©riple oĂč ils discutent. C'est alors qu'ils sont klaxonnĂ©s par un camion tout rouillĂ© et alors qu'il pourrait le faire ne dĂ©passe pas la bagnole.

Au bout de longues secondes il passe enfin et nos deux protagonistes sont tout tourneboulĂ©s. Alors qu'ils continuent leur voyage, ils repĂšrent le camion Ă  l'arrĂȘt sur le bord de la route et lĂ  ils aperçoivent de loin le conducteur qui semble dĂ©charger son camion dans un Ă©norme tuyau s'enfonçant dans le sol. Et la cargaison semble ĂȘtre 
 un corps enroulĂ© dans un drap.

Ressenti : 🔗

Un bon ptit film d'horreur de 2001. Justin Long en début de vingtaine et de carriÚre avec à ses cÎtés Gina Philips qui elle par contre n'aura pas le droit à une grande carriÚre au cinéma vont porter ce film à bout de bras. Il y a entre eux une certaine alchimie qui fonctionne assez bien. Leur relation de frangin/frangine marche plutÎt bien. On sent un peu de complicité, des ptits jeux, des private jokes et tout en début de film.

Le début est vraiment sympatique. L'irruption du camion lance vraiment l'histoire. Ils prennent des décisions de merde mais bon sinon il n'y aurait pas de film. Et là on va arriver au point noir du film : les réactions des personnages annexes. C'est 
 trÚs 
 déconcertant.

Darryl arrive lĂ©gĂšrement blessĂ©, tout crade dans un resto oĂč avec sa sƓur il demande Ă  l'aide. Et les gens ne rĂ©agissent pas. Ils regardent ça bĂȘtement. Personne ne leur demande ce qui leur arrive ou autre.

Petite ellipse. Deux flics arrivent. Ces derniers semblent n'en avoir rien à foutre. Le gars leur déclare qu'ils ont trouvé des dizaines de cadavres avec la localisation du truc, possiblement une description lointaine du coupable mais non, notre pauvre Darryl n'est juste pas crédible. Ha.

Et c'est ça en permanence. Quand le plus que présumé coupable est face à tous les flics armés jusqu'aux dents et qu'il tue l'un d'entre eux devant eux. Le flagrant délit est évident. Mais non, ils sont tous sideré et aucun ne tire. Ils sont juste pétrifiés à faire leurs gueules de flan.

Constamment dans le film la rĂ©action des personnages est de rester figĂ© face au danger. Bon ça peut s'envisager une fois mais bon on s'en lasse vite quoi. Ça ruine le truc quoi. Du coup la seconde moitiĂ© est au final assez dĂ©cevante.

spoil

Bon, donc le connard dans le camion est en fait une sorte de vampire mais pas vraiment. C'est un type qui se rĂ©veille tous les 23 ans pour bouffer (toute ressemblance avec It est purement fortuite). Il se nourrit d'organe et de peur en flairant ses victimes đŸ€·.

Il a un design assez sympa avec une ptite allure de predator mixé à une goule.

Le film a quelques suites faites par le mĂȘme rĂ©alisateur. Vu les notes, c'est de pire en pire. Je me demande comment ça se fait qu'aucune saga de film d'horreur ne parvient Ă  maintenir un semblant d'approbation au fil de ses opus.

Bref, une premiÚre moitié sympatique qui ne mÚne qu'à une seconde moitié décevante.