Johnny English Strikes Again

Histoire :

Alors que Johnny English dispense des cours d'espionnages à des gamins pendant sa retraite, il est rappelé pour une nouvelle mission. Tous les agents en service ont été mis à nu lors d'une cyber-attaque dévoilant leurs identités. Les infrastructures du pays sont menacées par ces attaques sans précédents.

Johnny English accepte la mission et embarque avec lui son très cher Bough pour venir à bout de ce piratage massif. Sera-t-il à l'aise avec la technologie et toujours d'attaque ?

Ressenti :

J'ai un faible pour Rowan Atkinson. Alors que le second film était moins bon que le premier, celui-là relève le niveau (ou alors mes souvenirs me trompent).

On voit venir de nombreux gags mais ils n'en restent pas moins hilarants. Les répliques qui arrivent à point nommé, les grimaces, les postures et mouvements de ce dadais fonctionnent à merveille sur moi.

C'est drôle mais et on sent la volonté d'ancrer le film dans son époque avec plein de gags sur les "nouvelles technologies" du moment. J'ai bien peur que ça ne vieillisse pas super bien (on vera).

Le film nous promène un peu en France, bien entendu en Angleterre mais aussi en Écosse, c'est cool on se promène par contre là aussi, les effets numériques pour les décors sont pas ouf. Je sais que ça permet de grandement baisser les coûts de production mais par moment ça jure quand même. Bon, pour un film de comédie ça sort pas de l'ambiance, je le conçois, mais je trouve ça quand même dommage.