Jojo Rabbit

Taika Waititi est un réalisateur et acteur en train de monter assez haut ces dernières années. Il a quand même pondu l'un des tout meilleurs films de vampires avec What We Do In The Shadows qui a ensuite été adapté en série (à voir absolument). Il manie l'humour superbement. Et là avec Jojo Rabbit il s'attaque à la Seconde Guerre Mondiale et au nazisme.

Mais le pire, c'est qu'il aborde une facette un peu moins explorée qu'est l'embrigadement et la vie du peuple allemand pendant cette période. On suit le quotidien d'un mioche de dix piges souhaitant être un parfait petit nazis. Il a les posters, va dans les camps d'embrigadement est fier d'être blond la totale quoi. Il a pour ami imaginaire… le führer himself !

Le film est vraiment super drôle sans pour autant tourner à la bouffonnerie. Il sait ralentir, prendre son temps et garder des moments sombres sans désamorcer la tension par une blague potache. Il ose montrer des trucs horribles et laisser ça quelque temps. Suffisamment longtemps pour qu'on s'imprègne et qu'on se rapelle que malgré la comédie c'était tout de même une période particulière.

Le film est vraiment chouette avec tout un tas de personnages attachants. On a donc Jojo avec sa ptite bouille qui joue super bien et aussi son pote Yorki qui est génial. J'ai adoré le personnage interprêté par Sam Rockwell (j'adore cet acteur faut dire) qui est probablement le plus drôle du lot.

Et derrière la comédie, il y a tout un discours très censé et bienveillant de la mère du petit. Elle contre-balance les ardeurs de son fils sans non plus l'enfoncer. Elle est toujours habillée avec des couleurs et du maquillage alors que son fils aime porter les uniformes ternes et tristouilles. Bref, les deux sont opposés au possible, mais ils s'aiment quand même. Ils sont super mignons ensemble malrgré leur relation compliquée.

Le film est super joli à voir et adopte une palette de couleur qui détonne. Et quand le film devient plus sérieux c'est souvent bien moins saturé.

Et d'ailleurs à un moment précis, il y a quelques plans sur des maisons semblant dotés d'yeux. C'est assez étrange, je sais pas trop le but recherché.

Bref, film super drôle sur le nazisme et la vie en Allemagne.