Lost In Translation

Après tant d'année j'ai eu l'occasion de découvrir ce film. Et il est vraiment super avec une rencontre de deux personnages paumés dans un hôtel de luxe.

Bill Murray est un acteur en vogue (son propre rôle en fait) en voyage à Tokyo pour tourner des spots de pubs et pourquoi pas un peu de promos par-ci par-là. Il est seul au milieu de toute cette agitation qui le dépasse complètement. Mais son malaise est bien plus profond puisque son couple semble vraiment en perdition avec uniquement les enfants comme dernier lien avec sa femme.

À côté de ça on a Scarlett Johansson également dans le même hôtel. Elle accompagne son mari venu au Japon en tant que photographe pour faire des shootings de stars. Elle s'emmerde sec et semble finalement complètement étrangère aux préoccupations de son homme. Bien moins superficielle que ce monde et loin d'être conne, elle semble passer son séjour à se morfondre dans l'hôtel.

Mais les deux protagonistes finiront par se rencontrer au détour d'un verre dans le bar et se lieront d'amitié.

Le film est parfois pas mal mélancolique avec des plans des personnages en train de déprimer légèrement. Mais saura parfois être bien plus léger et drôle en montrant le décalage culturel que subisse notre couple. Le flot du temps semble complètement désorganisé, morcelé pour nos personnages mais du coup également pour nous.

Il s'en dégage une sensation de flottement narcoleptique pas désagréable. La romance naissante mais sans jamais vraiment se concrétiser est d'ailleurs sur le même plan. Ça flirte tout en restant proche de l'amitié voire du compagnon d'infortune.

Bill Murray semble être de bonne foi envers ses collaborateurs mais il est complètement largué. Il est tout autant largué dans sa relation avec sa femme au point de ne plus savoir s'il veut être simplement gentil ou bien tout juste froidement cordial.

Ce film est un interlude de temps figé dans un monde à toute vitesse où les décors de mégalopole délurée, de bars assourdissants, de rues bondées contrastent avec l'apaisement des temples et des salons où l'on s'exerce à l'Ikebana. Au final, le film ne parle pas d'une histoire d'amour mais plus d'un ensemble d'émotions et de ressenties.

Le film est chouette par contre je l'ai vu sur Arte et franchement c'est cool de diffuser des films mais la qualité par moment est assez crasseuse c'est dommage et en plus c'est de la VF uniquement.