Mandibules

Histoire : 🔗

Manu se fait rĂ©veiller alors qu'il pionce sur la plage par un type qui lui propose d'aller livrer une valise pour se faire 500€. AprĂšs un ptit brief, il accepte de le faire et a du coup besoin d'une voiture pour avoir un coffre pour pouvoir trimballer la valise. Il chourre une bagnole qu'il trouve ouverte et va choper son pote pompiste pour sa ptite mission.

Il roule vers le point de rencontre pour rĂ©cupĂ©rer la valise quand soudain d'Ă©tranges bruits Ă©manent du coffre. Ils s'arrĂȘtent et ouvrent le coffre et y dĂ©couvre 
 une Ă©norme mouche. Mais c'est une mouche de la taille d'un golden retriever quoi.

Ressenti : 🔗

Et bha voilà, mon premier film de Quentin Dupieux ! On m'en parle depuis des années et c'est vrai que j'ai jamais pris le temps d'en mater avant alors que je suspecte que ça pourrait vraiment me plaire. Du coup ça y est, j'en ai pris un au hasard et c'est parti !

Mandibules est donc un film de 2020 avec Grégoire Ludig et David Marsais donc ça annonce la couleur, c'est drÎle. Et l'intervention de cette trÚs trÚs grosse mouche oriente le film vers de l'humour absurde. Et franchement je me suis bien marré. Les deux compÚres sont juste des ados débiles, pas méchants mais vraiment pas futfut.

À la moitiĂ© du film, ils rencontrent d'autres personnages qui vont les accueillir et lĂ  notamment on rencontre un personnage qui est un poil gĂȘnant. Il y a AgnĂšs jouĂ©e par AdĂšle Exarchopoulos qui a eu un accident traumatique et qui de ce fait ne peut plus parler mais hurle. Et bon, c'est un peu drĂŽle au dĂ©but mais c'est vite insupportable. Mais bon ça amĂšne quelques situations cocasses pour la suite. Donc bon, faut arriver Ă  passer outre.

suite de l'histoire avec spoils

Bon, donc nos compĂšres trouvent la mouche gĂ©ante et se disent que le deal de la valise pour 500€ c'est bien mais bon, au final, ce serait ptĂȘt mieux de "juste" dresser la mouche pour qu'elle puisse ramener des trucs ou juste dĂ©valiser des banques pendant qu'ils attendent tranquillement sans rien faire (un plan sans accrocs, vous vous en doutez).

Du coup, il s'arrĂȘte au bord de la route au milieu de nulle part et tombent sur une caravane et son propriĂ©taire. Ils lui casse la gueule et ont dĂ©sormais un lieu oĂč rĂ©sider au calme pour pouvoir apprivoiser et dresser la bĂȘte fantastique.

Mais nos compÚres sont nuls. Manu décide de libérer le proprio parcequ'il aurait du pognon planqué non loin de là. Il part donc avec lui ainsi qu'avec un flingue qu'ils ont trouvé dans la caravane. Mais à mi-chemin il fait tomber le flingue et alors qu'il tente de le ramasser, le gars s'échape. Il revient donc bredouille.

Pendant ce temps Jean-Gab commence Ă  dresser la mouche tout en la gardant un peu captive puisqu'elle a les ailes scotchĂ©es. Ils sont en dĂšche de pognon et de bouffe. Ils vont donc en bagnole avec le flingue Ă  un magasin oĂč ils forcent l'agent de sĂ©curitĂ© Ă  leur filer de la bouffe. Mais encore une fois nos gars sont dĂ©biles : alors que Manu fait Ă  bouffer 
 bha 
 il fout le feu Ă  leur nouvel abri.

Ils sont encore Ă  la rue, sans bouffe, sans pognon. Ils dĂ©cident donc de repartir sauf que leur bagnole volĂ©e est en rade d'essence
 Manu accroche donc le vĂ©lo de la caravane et tire la bagnole oĂč se trouvent Jean-Gab et Dominique (c'est la mouche). Et lĂ , une bagnole ralentie et les dĂ©passe puis s'arrĂȘte. De lĂ , sortent trois filles, dont CĂ©cile qui reconnait Manu enfin "Fred" avec qui elle Ă©tait dans une Ă©quipe de handball Ă  l'Ă©poque du lycĂ©e. Manu ne rĂ©vĂšle pas qu'il n'est pas le gars en question.

Cette chance inespérée est une occasion en or puisqu'elle leur propose d'aller chez elle qui n'est pas si loin. Ils acceptent sans trop réfléchir mais planquent leur mouche. Arrivés à la maison, ils peuvent se goinfrer dans le frigo et profiter de la piscine. Ils font également la rencontre du frÚre de Cécile qui ne les apprécie pas trop et également de AgnÚs qui, à cause d'un handicap dû à un trauma, crie au lieu de parler.

Au moment d'aller au lit, AgnĂšs se trouve dans la chambre attribuĂ©e Ă  Manu et celle-ci se comporte de maniĂšre assez Ă©trange et gĂȘnante oĂč elle sous-entend qu'il la drague (alors que pas du tout). Bref, il se retrouve chassĂ© de la chambre qu'on lui a attribuĂ© et il part donc dormir dehors tandis que son pote Jean-Gab a le droit Ă  sa chambre et en profite pour continuer de dresser la mouche (je sais pas trop, me demandez pas !).

Au petit matin, AgnĂšs frappe aux volets de la chambre de Jean-Gab, elle trouve ça Ă©trange qu'il se soit enfermĂ©. Suspicieuse elle pose pleins de questions au gugusse qui a du mal Ă  s'en dĂ©pĂȘtrer et elle se rend compte que quelque chose bouge derriĂšre lui. Elle dĂ©duit qu'ils sont venus avec un chien puisqu'elle a trouvĂ© de la merde sur la banquette arriĂšre ! Elle part prĂ©venir CĂ©cile Ă  qui appartient la baraque.

Pendant ce temps, Jean-Gab charge Manu de vite trouver un chien et de le ramener pour désamorcer la situation et étonnamment il y arrive en récupérant le ptit clebs de la voisine qui trainait dans le jardin. Cécile, AgnÚs, Serge et Sandrine arrivent à la chambre bien décidé à élucider le mystÚre et à dégager nos blaireaux. Mais, là, le charmant petit toutou joue de son charme et Cécile ne leur en veut finalement pas. AgnÚs se retrouve en porte-à-faux.

Ils retournent donc profiter de la piscine. Pendant ce temps, AgnĂšs s'absente et profite d'ĂȘtre seule pour se rendre dans la chambre. Elle dĂ©couvre alors la mouche gĂ©ante qui vient tout juste de bouffer le mignon ptit chien. ChoquĂ©e elle hurle ce qui alerte tout le monde. Ils arrivent et dĂ©couvrent AgnĂšs choquĂ©e et la laisse du chien avec juste un bout du clebs encore attachĂ©. Ils en dĂ©duisent qu'elle a pĂ©tĂ© un plomb et qu'elle a bouffĂ© l'adorable cador.

Ils apellent les flics, la meuf se fait embarquer. Alors que la brigade termine et se barre, CĂ©cile tombe sur un des gendarmes qui la reconnait : c'est Fred ! Mais du coup, si lui est Fred, ça veut donc dire que celui qu'elle pensait ĂȘtre Fred n'est pas Fred !!

Nos deux bras cassĂ©s et leur mouche s'enfuient rapidement avant d'avoir Ă  affronter qui que ce soit en volant un peu d'essence au passage. Retour Ă  la case dĂ©part : pas de pognon ni de bouffe, nulle part oĂč pioncer. Ils dĂ©cident donc de donner suite au deal de la valise de dĂ©but de film malgrĂ© leurs trois jours de retard. Ils rĂ©cupĂšrent donc la valise et l'amĂšnent Ă  destination ce qui leur vaut 500€ assez facilement.

Nos amis se retrouvent sur la plage du dĂ©but avec leur grosse mouche et leur 500€. Ils estiment que ça y est, Dominique est prĂȘte. Pour tester, il la charge de ramener des bananes. Ils lui enlĂšvent ses liens et elle disparaĂźt en moins de deux dans les airs.

Bon, bha plutÎt lucide Manu annonce que bon, au final c'est pas si grave. Tout ça n'aura pas mené à grand-chose mais que ça aura été un trÚs bon moment d'amitié et que donc bha, cool quoi. Ils prennent la bagnole et s'en vont vers d'autres aventures. Mais contre toute attente, Dominique revient avec un régiment de banane !

VoilĂ , vraiment trĂšs drĂŽle avec pleins de situations Ă©tranges et innatendues.

Vraiment le coup du chien et de la mouche m'a vraiment pliĂ©. Ça donne envie d'en voir d'autres !

L'image est assez jolie, c'est trÚs lumineux avec des couleurs pas trop pétante. On sent une vibe trÚs "film d'été" assez agréable.