The Matrix : Revolutions

Histoire :

Néo est dans le coma après avoir tué des sentinelles dans le monde réel par … magie ?

Smith est parvenu à s'infiltrer dans le monde réel après s'être répliqué dans un humain s'étant fait exfiltrer.

Les machines forent en direction de Zion et s'apprêtent à détruire ce dernier bastion humain du vrai monde.

Ressenti :

C'est marrant, dans mes souvenirs cet épisode était vraiment moins bon que son prédecesseur mais là que j'ai enchaîné les deux films… bha il est vraiment très similaire. C'est bien sa suite directe. C'est vraiment un gros film qui a été coupé en deux : la réal est identique, le casting quasiment, l'histoire s'enchaîne…

Et dans cet épisode c'est marrant de voir que le monde réel et la matrice sont au final bien moins perméable que ce qu'on s'imagine dans les deux premiers films :

  • Néo a des pouvoirs dans le monde réel
  • Smith est un programme qui a réussi à sortir de la matrice
  • le "cheminot" permet de faire rentrer/sortir des programmes de la matrice

Visuellement ce film est très réussi. D'ailleurs les effets spéciaux numériques n'ont pas vraiment mal vieilli. Il n'y a vraiment que les acteurs numériques qui piquent un peu la rétine. Les scènes complètement CGI de Zion avec les sentinelles sont encore bien impressionnantes. Les nuées de sentinelles ont bien de la gueule.

À ça on rajoute des ptits méchas qui défouraillent sec et en parallèles le Logos qui rentrent fissa donner un coup de main en ville. Ça en jette tout simplement.

D'ailleurs petit détail amusant, ils ont réellement construit un des méchas (bon c'était pas fonctionnel) qui pèse quand même près de deux tonnes. Un autre détail sans aucun rapport, l'actrice qui joue la femme de Link (Zee) est en fait la fille du chanteur Marvin Gaye !

spoils Je me demande si *Smith* a vraiment remplacé absolument tout le monde dans la matrice ? Est-ce qu'il reste des humains ? Des agents ? D'autres programmes ?

Et ceux contaminés, que deviennent-ils ? Est-ce qu'ils sont morts et donc morts le monde réel ? J'imagine que oui, c'est pour cela que les machines ont tout intéret à ce que Néo règle son compte à Smith.

Le combat dantesque final entre Smith et Néo ne m'a au final pas trop intéressé. C'est assez joli à voir avec une image vraiment très travaillées avec la pluie, les milliers de Smith, les effets d'eau sur les impacts, la destruction du décor mais au final ce n'est que de la castagne à main nue sans plus alors que ce sont deux personnages qui sont à même de dépasser les limites physiques du monde. C'est au final de la baston assez sage quant à leurs capacités si on y pense.

Au final, est-ce que la paix entre les hommes et les machines peut perdurer ? Les humains vont vouloir continuer à extirper leurs semblables de la matrice… donc à terme les machines vont être à sec de jus donc j'imagine mal que ça continue. Même si l'Architecte donne sa parole que ceux voulant sortir seront libérés, s'ils sont trop nombreux… De nombreux personnages humains (notamment le sénateur) proposent l'idée d'une entraide entre humains et machines qui semblent être indispensable mais Néo n'a pas vraiment négocié plus que ça les termes de cette trève donc à voir.

Bon à la fin, on a donc une Trinity qui meurt une seconde fois. Un Néo qui semble inconscient à la toute fin. Est-ce qu'il est mort (probable, il s'est fait grand remplacé par Smith) ou juste dans les vapes ? Toujours est-il qu'une machine embarque son corps à la fin… Mais, si l'on observe bien la scène finale avec Sati et l'Oracle lors du couché de soleil, il y a sur le banc une ptite plaque marqué “In Memory of Thomas Anderson” … donc ça ressemble bien à une mort. J'imagine que l'Oracle devrait être à même de savoir s'il est toujours vivant dans la ville des machines…

À la toute fin, on a le droit à une rencontre au sommet entre le père (l'Architecte) et la mère (l'Oracle) de la matrice. On remarque d'ailleurs qu'une nouvelle itération démarre : les couleurs changent, on quitte le verdâtre déprimant pour des couleurs plus constrastées et naturelles. La septième itération aura-t-elle encore besoin d'un élu comme élément perturbateur ?

D'ailleurs on voit que la jeune Sati est là (avec Séraphin également) et qu'elle pourrait avoir un rôle majeur dans le futur. L'Oracle annonce clairement que Néo pourrait revenir.

Un ptit truc qui me chifonne c'est qu'on apprend que les machines ont déjà détruit Zion six fois… On en est à la sixième itération de la matrice … C'est très probablement lié. Mais du coup, sont-ce des survivants qui reconstruisent au même endroit ? Pourquoi reconstruire au même endroit ? Pourquoi les machines n'éradiquent pas tout le monde à 100% ? Pourquoi au lieu de n'attaquer et raser la ville que de temps à autre, pourquoi ne pas y faire des raids très réguliers afin d'éviter que trop d'humain n'y vivent et qu'ils puissent y construire leurs défenses ? Et tant d'autres questions…

Bref, ce film n'est pas une fin satisfaisante pour la trilogie. Par chance, une suite arrive enfin après bientôt vingt ans d'attente !

Il est vrai, qu'il est moins sympa que le deux. Il a pleins de scènes d'actions, une plus grande part de l'histoire se déroule dans le monde réel d'ailleurs. Mais, malgré une scène d'action finale épique et un milieu de films avec de la grande baston, il marque moins les esprits. Est-ce un peu trop too much ? Je ne sais pas trop.