Most Beautiful Island

Histoire :

Luciana est une immigrée espagnole sans papier à New-York. Elle enchaîne les ptits boulots merdiques pour tenter de survivre comme elle peut mais le loyer mensuel est toujours une épreuve non-garantie.

Un jour, son amie Olga lui parle d'un ptit boulot qui pourrait lui rapporter 2000$ en une soirée. Elle lui certifie que ça n'a rien de sexuel et finie par convaincre Luciana.

Ressenti :

C'est marrant car je suis à peu près sûr que j'aurai pu détester ce film. Et pourtant je sais pas, malgré son rythme assez lent, son intrigue qui ne démarre jamais, ses environnements assez oppressants, j'ai pourtant bien accroché. Ce film est probablement pas pour tout le monde. J'aurai d'ailleurs beaucoup de mal à le qualifier.

La vraie histoire se déroule au final que sur un ptit tier de film. Mais tout ce qui précède permet d'ancrer le personnage dans son environnement et c'est pas franchement inintéressant non plus. J'ai du mal à m'expliquer que ça m'ait autant hameçonné alors que d'habitude j'ai tendance à vouloir accélérer le truc voir capituler.

spoil ruinant presque tout l'intéret du film

Bon alors, le taff que lui présente Olga c'est effectivement rien de sexuel. C'est effectivement d'aller participer à des soirées sauf que c'est pour amuser la bourgeoisie.

Bon je vous préviens encore, je vais spoiler et ça va vous niquer vraiment la surprise du film, hein !

Bref, en gros Olga est une recruteuse qui doit trouver continuellement de nouvelles meufs. Elles sont disposées en cercle toutes habillées pareilles et ne doivent pas parler. Des riches viennent les regarder puis se barrent dans une autre pièce.

Là, la matrone arrive et annonce que c'est la fille avec le numéro Y qui est sélectionnée. La matrone l'embarque donc dans la pièce et là il y a une tension de fou. Notre héroïne ne sait toujours pas ce qu'elle vient faire ici. Certaines connaissent déjà mais pas toutes et surtout aucune ne parle et n'explique ce qu'il se passe.

Au bout de dix minutes la porte s'ouvre et la meuf Y repart toute contrie et prend son chèque.

Là, bha la pression retombe pas mais alors pas du tout.

La matrone revient et prend une autre meuf.

Le temps passe, un cri. Les filles se regardent toutes et commencent à paniquer. Une décide de partir et ça semble pas forcément être une bonne idée puisqu'un gros baraqué la choppe et l'amène ailleurs.

La matrone revient et sélectionne Luciana ainsi qu'Olga (vu qu'une meuf s'est barrée, il faut compenser). Notre héroïne parvient à avoir quelques indications auprès de la matrone qui lui dit qu'elle doit juste obéir aveuglément et tout se passera bien.

Elles vont donc dans la nouvelle pièce. Je vous préviens c'est le dernier moment avant le spoil, c'est le dernier avertissement !

Là, elle donne son sac à main qui avait un cadenas à un gars, qui l'ouvre et en sort une petite boîte. Il ouvre la boîte et explique à toute l'assemblée de bourgeois que l'araignée qui en sort est très rare et que sa morsure est mortelle.

Là, on explique les règles du jeu : Luciana doit se tenir nue couchée sur le ventre dans le cercueil vitré siègeant au centre de la salle. Olga a un ptit baton qu'elle va utiliser afin de maintenir l'araignée sur la peau de Luciana pendant 2 minutes.

Les riches ont tous fait leurs paris afin de savoir si notre pauvre victime va s'en tirer vivante ou non.

Luciana obéit et tient ses deux minutes sans trop de souci, elle ne semble pas trop affectée par la peur des insectes comme on a pu le voir précédemment dans le film quand dans sa baignoire son tombé des cafards.

Maintenant c'est au tour d'Olga qui doit aussi faire ses deux minutes pendant que Luciana a la baguette. Malheureusement Olga commence à paniquer ce qui commence à stresser l'araignée et pourrait donc la mener à niaquer la pauvre fille. Luciana prend son courage à deux mains et choppe l'araignée.

Les règles du jeu sont respectées puisque l'araignée est en contact avec la peau pendant deux minutes.

Tout est bien qui finit bien.

Luciana repart avec son pognon. Générique.

Ouaip, on pourrait vraiment dire tout ça pour ça. Mais la mise en scène, le fait que la surprise soit préservée, le jeu des actrices, le décor sombre, les seconds rôles, tout est bien mis en place pour que la tension soit totale et ne se relâche vraiment qu'à la toute fin.

Bravo à la réalisatrice et à l'actrice principale qui ne sont qu'une seule personne.

J'ai été conquis par ce film. Il repose sur une simple idée et a réussi à y broder tout ce qu'il faut sans que ça ne soit indigeste ou superflue.