Mr Nobody

Histoire :

Dans un futur proche, Nemo Nobody est le dernier humain qui mourra de vieillesse. Un journaliste vient l'interviewer pour raconter un peu sa vie de 115 ans.

Le récit du vieillard est très confus au point où sa parole est mise en doute. Il semble dire qu'il a vécu plusieurs facettes de sa vie en parallèle.

Ressenti :

J'ai trouvé le film assez prétentieux et au final assez creu. J'ai été pas mal déçu.

Au début ça semble partir dans de la grosse science-fiction, puis au final ça part en flashback pour raconter la vie du protagoniste. Et bha … j'ai l'impression d'une redite de L'effet Papillon. En gros tout le film tourne autour du fait que certains choix ont des répercussions sur tout le reste de la vie (Thanks Cpt. Obvious).

Le film est très orienté sur les relations amoureuses de Jared Leto et au final on nous propose trois alternatives :

  • heureuse et pleine d'amour avec Anna
  • douloureuse et vraiment compliquée avec Elise
  • roue de secours sans passion avec Jean Et le film aurait pu tenter un retournement de situation ou autre mais non. Dès le début on le voit comme ça et … bha ça se passe comme ça, point. Pas de surprise rien. Et chacune de ces alternatives est quasiment clichés sans aucune nuance.

Bref, c'est assez décevant. C'est joliement fait notamment sur les effets spéciaux. Les transformations physiques des variations de Jared Leto sont bien foutues. Le choix des acteurs gamins/ados/adultes sont plutôt convaincantes.

Voilà, c'est une thèmatique vraiment proche de L'effet papillon que je trouve plus agréable pour sa part ; Surtout pour arriver à une conclusion identique (ou presque) (la conclusion de Wargames).