Nope

Histoire :

OJ et sa sœur Em sont des dresseurs de chevaux pour le cinéma en Californie. Alors que leur père est mort six mois plus tôt après s'être pris une pièce tombée du ciel dans le crâne, ils ne parviennent pas vraiment à faire tourner leur business.

Un soir, ils sont témoins de choses étranges dans le ciel. Ils décident d'installer des caméras dans leur ranch pour capter de futurs phénomènes.

Ressenti :

Voilà voilà, il y a trois ans je m'étais délecté de Us et je m'étais dit que je me jetterai sur son prochain film. C'est fait ! Et c'était chouette.

Décidément Jordan Peele est un super réalisateur avec maintenant trois films à son actif. Le premier Get Out était plutôt réaliste, le second un peu plus fantastique et troisième est carrément à fond dans … Non je ne vous spoilerai pas.

Visuellement c'est trèèèès beau avec des décors naturels qui charment la rétine avec la campagne californienne semi-aride. Les effets numériques sont pas du tout tape-à-l'œil et tentent d'être à peu près sobre.

Au casting on retrouve Daniel Kaluuya qui … bha … j'ai eu un peu de mal avec son jeu là. Il lui arrive des trucs de ouf et il reste généralement impassible. Il a une poker-face à toute épreuve et bon pour que ce soit à ce point poussé c'est un choix vraiment volontaire et non juste un non-jeu d'acteur. Je dois avouer que ça m'a pas mal dérangé.

À ses côtés on a Keke Palmer qui, elle, contraste radicalement en étant bien plus expansive et expressive contrebalance parfaitement et rend le truc plus digeste. C'est bien la seule à parvenir à subtilement dérider OJ.

Dans les restes du casting on a Steven Yeun que j'aime bien mais surtout Michael Wincott qui est bien trop rare. Cet acteur a une voix particulièrement grave et rocailleuse alors qu'il a maintenant 64 balais et commence à pas mal s'affiner.

Bon je préferre vous laisser la surprise donc : spoils

J'ai été très surpris du fait que Jordan Peele aille à fond dans le film d'extra-terrestre. J'avais esquivé absolument tous les spoils et n'avait aucune idée du propos du film avant de le regarder.

J'ai beaucoup aimé que l'on nous épargne les dialogue du type “Des aliens ?! Non mais t'es bargeot ça n'existe pas !”. On s'est déjà tapé ça cent fois, il n'y a plus rien d'innovant à àjouter à ça. Du coup, on rentre bien plus dans le sujet.

Tout le film demande au spectateur de bien analyser les différentes interactions avec l'alien. J'ai pas vraiment saisi où voulait en venir le film avec l'arc narratif du flashback lors de l'incident du tournage de la sitcom avec le chimpanzé. J'ai lu qu'apparemment c'était pour annoncer que manipuler un animal pour en faire un spectacle ne pouvait mener qu'à quelque chose d'assez explosif. C'est ce qui arrivera effectivement une seconde fois à Ricky. Alors qu'avec le chimpanzé, il a survécu, quand adulte il tente de manipuler l'alien en le nourrissant de chevaux pour le mettre en spectacle, il se fait bouffer.

J'aime beaucoup comment le fameux nuage est souvent mis au milieu du cadre avant que l'info ne soit donnée au spectateur. C'est le ptit genre de détail qui font reluquer tout le début du film pour scruter le ciel.

C'est marrant comme on a le droit à une glissade pompée d'Akira et … bha en fait ça le fait pas mal. Je pensais pas que c'était possible à rendre cette cascade crédible mais franchement ça passe très bien.

Visiblement le film a été en très grande partie tourné en imax et ce serait la première fois pour un film d'horreur.

Bon bha franchement. C'était un excellent film.