Paris, Texas

Histoire :

Un homme est retrouvé errant dans le désert. Il semble muet mais son portefeuille contient un numéro qui une fois appelé s'avère être le frangin.

L'homme avait disparu depuis quatre ans et semble complètement déboussolé, tout étrange. Le frangin va pour la ramener chez lui où réside le gamin abandonné.

Ressenti :

La première partie du film est vraiment lente et déroutante. Le personnage ne parle pas et est particulièrement chiant, du coup c'est vraiment laborieux. L'histoire ne progresse que très peu mais il y a du coup du mystère.

Pourquoi le personnage est là ? Que lui est-il arrivé ? A-t-il été kidnappé ? A-t-il tué sa femme ?

La première demi-heure il ne décroche pas un mot. J'ai eu peur que le personnage ne progresse pas de tout le film et ça aurait été un calvaire. Mais par chance il se déride et commence enfin à parler un peu mais sans rien révéler pour autant.

Et en fait le thême change petit à petit pour finir en apothéose. Finalement le film est vraiment très cool. Avec un rythme bien à lui mais c'est ce qui fait son charme et sa singularité.

Ça donne un peu l'impression d'un réalisateur qui n'a pas envie de raconter une histoire mais juste transmettre un mix d'émotions. C'est un peu planant.

La première moitié du film n'aurait pas été aussi dérangeante, je l'aurai très probablement classé dans les films vraiment excellent. Je comprends tout à fait son classement et sa popularité. C'est une bonne découverte.

PS : c'est marrant je ne trouvais pas trop avec quel film j'aurai pu le comparer et là, hugo m'a proposé de lui-même Lost in Translation et bha c'est plutôt cohérent. Il y a cette petite atmosphère de personnage déconnecté de ce qui leur arrive assez similaire dans les deux films.