Réalité

Histoire : 🔗

Jason Tantra est caméraman pour une émission de cuisine de merde mais il a pour projet de réaliser un film. Il va donc voir le riche producteur Bob Marshall où il lui pitch son film Waves.

Un film de science-fiction d'horreur où les téléviseurs émettent des ondes qui rendent cons puis qui finissent par tuer tout le monde.

Bob Marshall a quelques questions mais est globalement emballé par le projet mais à une condition, il veut que les cris lors de la mise à mort soit mémorable. Mieux que ça, il veut que ce cri soit digne d'un oscar ! Jason Tantra est étonné que son projet plaise autant et a donc 48h pour trouver le cri parfait.

Ressenti : 🔗

Vraiment très dur de raconter le début de l'histoire. C'est un film un peu confus, foutraque, tordu.

Ouaip, je continue mon exploration de la filmographie de Quentin Dupieux. Ce coup-ci on a Alain Chabat dans le rôle principal pour ce film qui se passe aux USA. Du coup ça parle mi-anglais mi-français.

Vraiment ce film on dirait du Mulholland Drive mais en drôle. Au début c'est simple, mais plus ça avance moins on comprend ce qu'il se passe. De plus en plus bizarre, mais toujours avec cette belle couche d'humour qui rend le truc plus digeste.

Je vous avoue que je n'ai pas tout compris.

spoils

Bon, au bout d'un moment il s'avère qu'il y a plusieurs Alain Chabat. Parceque … heu … je sais pas.

On se rencontre que le présentateur de l'émission de cuisine serait ptet également le personnage d'Alain Chabat. Je sais pas non plus pourquoi ?

J'en ai pas parlé, mais le producteur de film bosse avec un autre réal (Zog) qui serait en train de faire un film qui suit une ptite fille. Cette petite accompagne son père à la chasse et ce dernier ramène un sanglier. Une fois à la maison il l'ouvre et sort ses viscères mais la ptite voit passer une cassette VHS dans la boyasse. Elle demande à ses parents comment ça se fait, mais eux ne l'ont pas vu et l'envoient bouler.

Elle profite d'être seule pour choper la cassette dans la poubelle avec les tripes. Elle la nettoie et l'embarque avec elle à l'école. Pendant la récré elle s'infiltre dans une salle avec un magnétoscope et s'aprête à regarder mais se fait choper avant que ça ne démarre.

De retour à la maison, elle a enfin l'occasion de visionner cette cassette récupérée dans le sanglier. Et là, elle voit le personnage d'Alain Chabat dans la vraie vie… o__o

D'ailleurs un autre élément étrange c'est que bon Alain Chabat a son film en tête et devrait bientôt commencer la préprod de son film. Mais à un moment il se rend au cinéma et … bha il tombe pile sur son film. C'est exactement ce qu'il avait en tête. Son film a été réalisé par quelqu'un d'autre que lui.

Plus le temps passe, plus il y a des éléments étranges et perturbants qui arrivent. J'aime beaucoup. Au début on a le sentiment d'un monde très normal, mais petit à petit les détails farfelus s'accumulent.

Tiens dans les ptits easter eggs, on a Rubber 2 qui est mentionné à deux reprises, une fois sur un tshirt et une fois sur le cinoche.

Voilà voilà, le film est cool même s'il est étrangement foutraque mais intrigant mais drôle mais bizarre.