Rambo 2

Histoire :

Alors que Rambo est au bagne en train de casser de la caillasse, Trautman vient lui proposer de rempiler pour une mission qui lui permettrait d'être liberé. Bien entendu Rambo accepte et se voit donc chargé d'aller prendre en photo les prisonniers d'un camp au Vietnam.

Il est donc parachuté seul en territoire ennemi légèrement armé et surtout avec son appareil photo.

Ressenti :

Le premier Rambo est très cool en plaçant son action aux USA. Son vétéran qui revient et qui est traité comme une merde toussa. Mais là, on est dans la jungle du Vietnam.

Rambo ici va massacrer à tour de bras. Alors que dans le premier épisode il est traqué et ne fait que se défendre en épargnant ses victimes, là il est en roue libre complet. Et c'est pas vraiment la même sensation qui se dégage de ce film.

Alors que le premier montre un héro de guerre mal consideré et traumatisé, là c'est une bête increvable et toute puissante. C'est … assez décevant.

Non mais sérieux, ils ajoutent un peu de romance. L'agent sur place qui doit l'aider est une meuf toute mimi qui tombe amoureuse de lui en dix minutes alors que le mec massacre à tour de bras. Du coup au bout d'un moment ils se déclarent leur flamme et moins d'une minute après la meuf se fait dégommer par un personnage random qui passait par là qui n'avait aucune idée qu'elle était de mèche avec le boucher du coin. C'est vraiment grossier ce passage.

Je n'avais jamais vu ce film mais j'ai déjà vu cent fois Hot Shots 2 qui le parodie à de nombreuses reprises. Mais bon là c'est bien plus sérieux…

Non malgré sa belle moumoute, Stallone ne sauvera pas ce film à cause de son scénar.

C'est marrant qu'ils aient fait des plans où l'on voit Rambo s'habiller/préparer son matos, comme dans Commando sorti la même année. J'avoue avoir aimé cette scène ^__^